Fipronil : notre rétrospective

Depuis maintenant plusieurs semaines, l’affaire FIPRONIL de cet été ne fait plus le buzz médiatique ;  il nous a paru intéressant d’en retracer son déroulement,  qui a aujourd’hui des conséquences importantes sur notre filière : la première étant un niveau de marché complètement inattendu (en particulier  les cours industrie) et sans doute durable à moyen terme .

Les autres effets à venir pourraient être un ralentissement de la transition code 3 vers l’alternatif, nouveaux moyens d’investir et probablement à moyen terme augmentation de la production en France, méfiance du consommateur, difficultés financières dans la filière, méfiance et contrôles toujours plus accrus de nos autorités sanitaires sur la filière pondeuses… 

Et bien d’autres effets encore difficiles à mesurer.

Le déroulement des faits

La première alerte est donnée à l’AFSCA (équivalent belge de notre DDPP) par un exploitant qui constate lors d’un test d’autocontrôle la présence de fipronil dans ses œufs. L’agence lance alors une série de tests et de contrôles, bloque un certain nombre de lots et tente de remonter à la source de la contamination…

Cette partie est consacrée aux articles produits par Ovocom. Ils traitent et analysent l’actualité du marché de l’oeuf. Pour avoir accès aux articles dans leur intégralité, veuillez vous connecter.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés
   
Nouvel Utilisateur?
*Champ requis