Notre avis

Marché de l’oeuf

11
09 / 19

Industrie

Code 3

0.86€/kg emballé départ

Comme les dernières semaines, le marché reste sur sa spirale de fermeté, même si les industriels de l’ovo-produit cherchent à limiter la hausse!

Les transactions s’effectuent toutes au plus haut de la fourchette et, compte tenu d’une offre toujours limitée la marchandise offerte trouve facilement preneur. Les offres de nos voisins étrangers sont aussi très limitées ; nos voisins espagnols sont plutôt acheteurs ,y compris sur nos bases de prix , comme le sont le sont nos voisins belges hollandais et allemands.

Alternatifs

Toujours de la fluidité sur les marchés industrie dont l’offre est également assez limitée.

Les œufs de code 2 se vendent à 0.95€/kg

Les œufs de code 1 se vendent à 0.97€/kg

Consommation

Code 3

1.05€/kg emballé départ

La demande est toujours aussi bonne et l’offre est tout juste suffisante pour satisfaire les centres de conditionnement qui semblent avoir une bonne activité, en particulier auprès des GMS toujours acheteuses d’oeufs conventionnels. Cette période de rentrée est traditionnellement une période de promotions et de bonne consommation pour les œufs.

Les prix pratiqués en France sont nettement plus élevés que dans le reste de l’Europe ce qui empêche tout courant d’affaires dans cette catégorie avec nos voisins.

Alternatifs

Toujours très peu d’oeufs d’origine française en code 2 qui reste recherché.

L’offre est suffisante en code 1 mais il ne semble pas y avoir de trop plein. Bon courant d’affaires en code 0 qui permet au marché de retrouver de la sérénité.

Le code 2 se vend à 7.80€/100

Le code 1 se vend à 8.10€/100

Le code 0 se vend à des prix supérieurs à 16.50€/100

 

 

4
09 / 19

Industrie

Code 3

0.84€/kg emballé départ

les affaires redémarrent vraiment comme on pouvait l’attendre!
les industriels ont des besoins et acceptent des prix nettement plus élevés que les semaines passées.
L’offre est toujours limitée , et le marché de la consommation étant sur la même tendance , il n’y a pas de trop plein qui pourrait alourdir l’offre
nos voisins européens sont toujours plutôt acheteurs et contribuent à la fermeté de notre marché

Alternatifs

l’offre est régulière comme l’est la demande!
Ce marché est moins spéculatif et moins sujet aux à coup.
le marché demeure ferme malgré des offres de nos voisins européens bien en deçà de notre marché , en particulier pour le code 2.
le code 2 se vend à 0.93€/kg
le code 1 se vend à 0.95€/kg
la consommation est revenue en code 0 et le marché semble plutôt en manque de marchandise pour la consommation , ce qui induit une offre très limitée pour l’industrie.

Consommation

Code 3

1.00€/kg emballé départ

la consommation est bien là et les centres de conditionnement ont besoin de marchandise.
la demande s’oriente de plus en plus vers la catégorie M et les fortes mises en place du mois d’Août et Septembre sont facilement absorbées.
La consommation des œufs , y compris en code 3 est toujours sur une note ferme et les achats des ménages sont en progression.

Alternatifs
comme pour le reste de la gamme , la demande est ferme y compris pour le code 0 , qui semble en manque de marchandise.
Il y a certainement un effet promotion de rentrée , mais le marché a aussi probablement bien adapté son offre à la demande
le code se vend à 7.60€/100
le code 1 se vend à 8.00€/100
le code 0 insuffisamment offert s’est vendu à plus de 16€/100

28
08 / 19

Industrie

Code 3

0.78€/kg emballé départ

La demande est là.

Les industriels et leurs clients ont repris une activité normale et ils ont besoin de marchandise. L’offre n’est toujours pas importante et les acheteurs acceptent des prix plus élevés pour pouvoir s’approvisionner. Nos voisins européens sont acheteurs et contribuent largement à la fermeté.

Alternatifs

La demande n’est pas excessive mais l’offre est mesurée et les prix se maintiennent facilement.

Le code 2 se vend à 0.95€/kg
Le code 1 se vend à 0.97€/kg

Consommation

Code 3

0.86€/kg emballé départ

L’effet rentrée attendu est là ; sans réel empressement, les centres de conditionnement cherchent à couvrir des besoins assez modérés ; l’équilibre ente le M et le L semble se retrouver. Comme toujours, à la rentrée, la demande revient vers les œufs de catégorie M.

Les prévisions de mise en place sont importantes pour les mois de septembre et octobre et l’ensemble des opérateurs s’accorde à dire que la prudence est de mise. Ceci dit avec les divers événements de l’été (peste aviaire en Belgique ,salmonelles , mortalité due à la canicule) le volume offert devrait à peine suffire.

Alternatifs

Pour ce qui est du code 2, les besoins des centres de conditionnement sont les mêmes qu’en code 3 et l’offre va toujours être à peine suffisante.

En revanche le code 1 et le code 0 sont suffisamment offerts pour des demandes spot très mesurées.

Le code 2 se vend à 7.60€/100
Le code 1 se vend à 7.80€/100
Le code 0 se vend à 15.50€/100

21
08 / 19

Industrie

Code 3

0.75€/kg emballé départ

Toujours pas d’emballement dans les marché des œufs destinés à l’industrie. Comme les semaines passées la marchandise trouve assez facilement preneur dans une ambiance calme. Les prix européens sont à peu près partout les mêmes et les marchés se traitent en haut de la fourchette y compris chez nos voisins européens ; le niveau du marché est malgré tout satisfaisant pour la période.

Alternatifs

Toujours une demande moyenne avec une offre largement suffisante pour couvrir les besoins. Nos voisins européens sont à des prix largement inférieurs aux nôtres  ( environ +0.05 par rapport au prix de notre code 3). L’ensemble de la gamme (2 ,1 et 0) se traite quasi au même niveau de prix.

Le code 2 se vend à 0.93€/kg
Le code 1 se vend à 0.94€/kg

Consommation

Code 3

0.84€/kg emballé départ

Comme la semaine passée, mais sans plus d’emballement, le marché est fluide. La fin du mois approche et il faudra maintenant attendre la fin de la semaine prochaine pour voir vraiment la consommation redémarrer. Les niveaux de prix restent malgré tout assez bons pour la période et l’effet rentrée devrait certainement permettre de rétablir l’équilibre, surtout avec la perspective de nouvelles baisses du prix de l’aliment.

Alternatifs

Si ce n’est toujours une demande sur le code 2 qui ne peut pas être satisfaite par une offre assez faible, le marché reste sur les tendances des semaines passées dans l’attente d’un vrai redémarrage.

Le code 2 se vend à 7.60€/100
Le code  1 se vend à 7.80€/100
Comme la semaine passée les quelques affaires qui se traitent en code 0 se font autour de 1€/100 soit un prix proche du prix de revient.revient

14
08 / 19

Industrie

code 3

0.75€/kg emballé départ

Toujours une bonne fluidité dans un marché sans grand volume

Les affaires se sont plutôt faites en haut de la fourchette!

La marchandise disponible trouve facilement preneur; il y a beaucoup de réformes et quelques problèmes sanitaires qui diminuent l’offre et laissent penser que le marché devrait assez facilement se relever dans les semaines à venir.

Rien de particulier à signaler du coté de nos voisins étrangers

alternatifs

L’activité n’est pas là non plus des plus fortes mais l’offre est modérée et les prix se maintiennent facilement.

Le code 2 toujours demandé se vend à 0.93€/kg

Le code 1 se vend à 0.94€/kg

Peu d’activité en code 0 vers l’industrie qui de toutes façons ne permet pas aux opérateurs de suffisamment valoriser leur marchandise.

consommation

code 3

0.81€/kg emballé départ

Même si la semaine tronquée par un jour férié est calme , les perspectives sont plutôt bonnes.

Nous sommes das les derniers jours perturbés par la période des vacances et les centres de conditionnement commencent à planifier leurs besoins en code 3 pour la rentrée; il ne semble pas y avoir de ralentissement et la rentrée devrait être bonne pour cette catégorie de marchandise.

Le seul bémol est que les engagements , dans l’incertitude  , demeurent assez courts .

alternatifs

Toujours le calme de l’été sans qu’il ne se crée plus de stock.

Le code 2 a le vent en poupe et les acheteurs sont toujours en recherche de marchandise pour le calibrage

Il semblerait que les affaires se stabilisent à nouveau pour le code 0.

le code 2 se vend à 7.60€/100

le code 1 se vend à 7.80€/100

les quelques affaires possibles en code 0 se sont traitées autour des bases du prix de revient.

7
08 / 19

Industrie

Code 3
0.74€/kg (emballé départ)
Difficile, à partir de l’activité de cette semaine de ressortir une tendance.
Les affaires continuent à être fluides et le choix de certains opérateurs est de stocker un peu de marchandise pour faire face à une demande qui sera plus importante après les ponts du 15 août.
Les deux semaines en cours sont les plus calmes de l’année et c’est à nouveau vrai cette année ; le prix cependant reste à un niveau correct pour la période et laisse espérer une bonne reprise pour la rentrée.
Nos voisins européens sont acheteurs à de bons niveaux de prix et contribuent à maintenir le prix.
Alternatifs
Même situation que la semaine passée avec un handicap supplémentaire :
L’activité ovo-produits des industriels est au ralenti et certains opérateurs relâchent pendant une semaine!
Dans ces conditions le prix se maintiennent sans plus.
le code 2 se vend à 0.92€/kg
le code 1 se vend à 0.94€/kg
Le trop plein de code 0 toujours aussi présent se vend sur la base de prix des autres catégories œufs alternatifs.

Consommation

Code 3

0.81 €/kg emballé départ
L’ambiance est calme!
Nous sommes dans les deux semaines les plus calmes de l’année!
Les affaires sont au niveau le plus faible, y compris pour les œufs calibrés, et les centres de conditionnement gèrent en attendant des jours meilleurs.
Néanmoins les acheteurs d’oeufs tout venant destinés au calibrage commencent à évaluer leurs besoins pour la rentrée et l’activité sera rapidement au rendez vous y compris pour le code 3.
En attendant, pour liquider les trop plein , les vendeurs doivent faire quelques concessions et se rapprocher des prix de l’industrie.
Alternatifs
Les centres de conditionnement ont très peu de besoins sur le marché spot!
Comme pour le code 3, ils préparent néanmoins la rentrée en posant quelques jalons pour le début septembre… statu quo dans la médiocrité pour l’ensemble de la gamme.
le code 2 se vend à 7.50€/100
le code 1 se vend à 7.75€/100
31
07 / 19

Industrie

Code 3

0.74€/kg emballé départ

Dans la continuité de la semaine précédente, le marché poursuit sa note de fermeté. Toujours une offre modérée qui face à une demande régulière permet au marché d’à nouveau grappiller quelques points. La véritable reprise est déjà sous tendue dans l’ambiance commerciale du moment ; il faut attendre encore deux à trois semaines et les prix vont rapidement retrouver un niveau proche du prix de revient.
Comme les semaines passées , même si il y a une offre régulière de nos voisins européens , pas de quoi modifier les tendances du marché français.

Alternatifs

Le code 2 se vend à 0.92€/kg
Le code 1 se vend à 0.94€/kg

Toujours peu d’animation, mais une offre régulière qui sur les bases de prix de la semaine passée trouve assez facilement preneur.

Le trop plein de code 0 se vend sur les bases des autres catégories alternatif

Consommation

Code 3

0.83€/kg emballé départ

Toujours la même ambiance!

Après la semaine de canicule , qui a vu de la mortalité et des courbes de ponte en berne  , l’offre est tout juste suffisante pour satisfaire la demande , en particulier pour ce qui est des œufs calibrés à l’élevage à destination des grossistes.
Les centres de conditionnement urbains rentrent dans leurs deux semaines les plus calmes de l’année et si ce n’est quelques petits achats d’appoint , ils ont peu de besoins ;  Dans ces conditions les œufs non calibrés voient leurs prix légèrement se raffermir.

Alternatifs

Le code 2 se vend à 7.50€/100
Le code 1 se vend à 7.75€/100

Comme pour le code 3 les centres de conditionnement sont dans une période très calme et ont assez peu besoin du marché spot  ; quelques affaires en code 1 pour compenser des réformes mais pas de mouvement particulier de prix.

24
07 / 19

Industrie

Code 3 

 0.69€/kg départ

Comme les semaines passées et avant que les nombreux élevages réformés se remplissent, l’équilibre offre/demande permet au marché de rester ferme et d’être sur les “starting blocks” pour une vraie reprise. Bien que nous soyons en plein cœur de l’été, qui est la période la plus difficile de l’année, le marché reste fluide et ne constitue pas de stocks.
Il n’y a pas non plus d’échanges significatifs avec nos voisins européens, sinon toujours quelques offres émanant d’Espagne.

Alternatifs

Le marché est très peu animé et les marchandises offertes trouvant peu d’amateurs sont toujours sous la pression des acheteurs.

Le code 2 se vend à 0.92€/kg
Le code 1 se vend à 0.94€/kg

En ce qui concerne le code 0, le marché connait toujours une situation de trop plein avec des prix avoisinant ceux des catégories 2.

Consommation

Code 3

0.81€/kg départ

La physionomie du marché est toujours la même!

Les œufs calibrés gros et très gros insuffisamment offerts (et encore moins avec cette deuxième phase de canicule) sont recherchés et le vendeurs peuvent mettre la pression sur les prix! En ce qui concerne les œufs non calibrés destinés aux centres de conditionnement, le contexte est un peu différent ; le marché n’est pas trop chargé mais ne dispose pas de la marchandise demandée par les acheteurs (des gros œufs de plus de 63g et de bonne qualité!).

Pour ce qui est de la masse que constitue le reste de la gamme, les œufs se commercialisent auprès des industriels pour la séparation quand l’âge des poules le permet et pour le conditionnement, mais dans les deux cas à des prix faisant référence aux cours industrie.

Les centres de conditionnement sont néanmoins en train de se positionner sur des cheptels disponibles à la rentrée et, là aussi, quelques semaines de patience et le marché va s’améliorer.

Alternatif

Les centres de conditionnement ont peu de besoins et trouvent facilement ce dont ils ont besoin sur le marché spot.

La marchandise offerte est largement suffisante et ils peuvent facilement mettre la pression sur les vendeurs pour, au plus reconduire les prix de la semaine passée.

Le code 2 se vend à 7.50€/100
Le code 1 se vend à 7.75€/100

17
07 / 19

Industrie

Code 3 : 0.68€/kg départ

l’équilibre offre /demande permet au marché de faire un peu mieux que la semaine dernière.

toutes les marchandises offertes trouvent preneur à condition de rester dans des eaux de prix pas trop éloignées de celles de la semaine  passée.

Il ne manque pas grand chose au marché pour vraiment se reprendre et avec un peu de patience , d’ici une quinzaine de jours les prix devraient trouver un niveau plus proche des prix de revient.

toujours des offres étrangères en particulier espagnoles à des prix concurrentiels

Alternatifs

le marché est toujours morose et les industriels , acheteurs sans plus , font peu d’effort sur le prix . Il semblerait qu’il y ait toujours une offre importante en code 0 qui ne se commercialise qu’au prix des autres catégories

le code 2 se vend à 0.92€/kg

le code 1 se vend à 0.94€/kg

Consommation

Code 3 : 0.79€/kg

Les gros œufs calibrés rares en raison de la chaleur persistante et du grand nombre de réformes de ces dernières semaines voient leur prix s’améliorer.

Pour autant les œufs non calibrés destinés aux centres de conditionnement profitent peu de cette embellie :  qualité des gros œufs non calibrés ou poids moyens trop faible.

Ceci dit contrairement aux été passés , la production constitue peu de stocks et très rapidement , plus l’été va avancer , le marché devrait consolider et améliorer ses positions.

toujours un peu de demande de nos voisins étrangers à condition de prendre le prix industrie en référence.

Alternatifs

d’une manière générale , les centres de conditionnement se contentent de leur approvisionnement régulier (production et contrats).

Peu de vente en spot !  ces ventes se réalisent sur des bases de prix régulières sauf pour le code 0   ou l’abondance de l’offre permet aux acheteurs (rares!!!) de réaliser des coups!

le code 2 se vend à 7.50€/100

le code 1 se vend à 7.75€/100

10
07 / 19

Industrie

Code 3
0.67€/kg (emballé départ)
Bien que le marché soit rentré dans sa phase traditionnellement difficile de l’été, les affaires sont fluides.
Mème si les prix sont trop bas, il ne semble pas qu’il faille craindre ni mévente ni effondrement comme ça a été parfois les cas dans cette période de l’année.
Beaucoup de poules ont été réformées et le poids de l’offre n’est pas trop important ; d’autant plus que la demande est là et que la marchandise disponible trouve rapidement preneur.
La pression vient toujours de la marchandise de nos pays voisins, mais sans que celle-ci n’ait vraiment un impact sur notre marché
Alternatifs
Le code 2 se vend à 0.93€/kg
Le code 1 se vend à 0.95€/kg
Rien de particulier à signaler sur ce marché qui comme pour les œufs de code 3 , s’installe sans trop de difficultés dans la période estivale.

Consommation

Code 3

0.78€/kg (emballé départ)
Comme pour ce qui est de l’industrie, le marché des œufs tout venant destinés à la consommation est plutôt fluide.
Réformes , mortalité due à la canicule  font que les les acheteurs se tournent plutôt vers les gros œufs comme c’est toujours le cas en été.
L’offre est à un niveau assez bas et à condition de ne pas s’éloigner des bases de prix de la semaine passée, il ne se constitue pas de stocks.
Comme nous le disions la semaine passée, le cours industrie reste la référence et même si, bien sur, les prix sont plus élevés, l’acheteur a toujours comme réflexe de négociation cette base de prix.
Rien à signaler de particulier sur le front européen.
Alternatif
Le code 2 se vend à 7.50€/100
Le code 1 se vend à 7.75€/100
Effet réforme et effet canicule beaucoup plus sensible dans cette catégorie, le marché a retrouvé de la fluidité sans que les prix n’aient beaucoup changé.
Pour ce qui est des œufs de code 0 rien de nouveau depuis la semaine passée ; toujours la crainte d’afflux supplémentaire de marchandises avec la concrétisation d’ici la fin de l’année de nombreux projets sur tout le territoire.