Notre avis

Marché de l’oeuf

25
11 / 20

Industrie

Code 3

0.63€/kg emballé départ

Peu de mouvements sur le marché de l’industrie 

Les opérateurs sont toujours dans l’attente des décisions concernant le confinement.

Dans ces conditions , le marché ne peut pas évoluer d’autant plus que la situation est encore très incertaine pour tout ce qui est restauration hors foyer.

La marchandise offerte trouve facilement preneur au moins au prix de la semaine passée.

 

Alternatifs

Code 2  : 0.90€/kg

Code 1  :  0.92€/kg

Un marché dans la même situation que celui du code 3 les opérateurs ne sachant toujours pas dans quelles situations seront leurs clients d’ici une semaine

La marchandise offerte la aussi trouve très facilement preneur aux prix de la semaine passée.

 

Consommation

Code 3

0.85€/kg emballé départ

Toute la marchandise offerte pour le conditionnement trouve preneur aussi bien en France que dans d’autres pays européens.

Les centres de conditionnement sont dans leur période de pique d’activité d’autant plus que l’ensemble des magasins vont rouvrir fin de semaine et que nous sommes très près du début d’un mois très favorable à la consommation.

 

Alternatifs

Code 2 :  7.90€/100

Code 1 :  8.20€/100

Code 0  : 16.00€/100

Marché très ferme dans un marché spot peu sollicité par les vendeurs.

A noter une forte demande pour les œufs bio

18
11 / 20

Industrie

Code 3

0.63€/kg départ

Le marché se maintient mais parviendra difficilement a revenir au prix de revient d’ici la fin de l’année.

Les industriels font le forcing pour maintenir les prix à un niveau bas.

Néanmoins il y des besoins , en particulier en France et les marchandises offertes trouvent très facilement preneurs au moins jusqu’à la fin de ce mois.

Aucun mouvement à signaler du coté de nos voisins européens ; en ce contexte de pandémie de peste aviaire , chacun préfère rester chez soi.

 

Alternatifs

Code 2 : 0.85€/kg

Code 1  : 0.87€/kg

Bien qu’il y ait peu de marchandise offerte , le marché sous la pression de prix européens nettement inférieurs cède du terrain.

Peu de marchandise étrangère rentre , toujours pour la même raison sanitaire , mais le niveau des prix ne peut pas s’améliorer

 

Consommation

Code 3

0.85€/kg emballé départ

Quoique le marché ait des velléités de baisses incompréhensibles , les affaires sont bonnes.

Les centres de conditionnement se positionnent jusqu’à la fin de l’année et il y a toujours très peu de marchandise disponible.

La proximité de la fin du mois ne freine pas les achats des centres de conditionnement qui sont plutôt sur les starting-blocks des fêtes de fin d’année.

L’élément le plus important sera évidemment les décisions du gouvernement concernant la période de confinement et la réouverture des restaurants.

Alternatifs

code 2  : 7.80€/100

code 1 : 8.00€/100

code 0 :  16.00€/100

le marché est demandeur et les offres spot quasiment inexistantes.

Dans ces conditions , et malgré la pression des œufs de nos voisins européens , le marché cède peu de terrain et reste à des niveaux très intéressants.

12
11 / 20

Industrie

Code 3

0.63€/kg emballé départ

Toujours de la fluidité voire de la fermeté dans le marché.

Les industriels sont acheteurs et achètent assez facilement la marchandise offerte et n’hésitent pas à payer plus cher que la semaine passée.

Nos voisins européens sont également aux aguets et contribuent à la fermeté du marché national

L’activité  du marché de l’œuf de consommation contribue aussi  à la diminution de l’offre et à la bonne tenue du marché.

Alternatifs

Code 2 0.90€/kg

Code 1 0.92€/kg

Compte tenu du peu de marchandise offerte le marché remonte mais les prix restent bloqués par les prix toujours plus bas des pays du nord de l’Europe.

 

Consommation

Code 3

0.85€/kg emballé départ

En ces semaines qui précèdent les fêtes de fin d’année traditionnellement positives pour l’activité des centres de conditionnement , les acheteurs ont des besoins et toute la marchandise offerte retrouve sa place sur le marché de l’œuf de consommation.

Les industriels qui cherchent des œufs aptes à la séparation contribuent à cette fermeté.

 

Alternatifs

Code 2 :  7.90€/100

Code 1 :  8.20€/100

Code 0 : 16.00€/100

Toujours la même situation

Trop peu de marchandise offerte pour une demande toujours en augmentation

4
11 / 20

Industrie

Code 3

0.62€/kg emballé départ

La fermeté est de retour sur le marché des œufs destinés à l’industrie.

Les industriels disposent de moins d’offres dans un mois traditionnellement très favorable .

Les industriels français sont à nouveau aux achats à des prix plus favorables .  le marché n’a pas terminé sa remontée.

Nos voisins étrangers , eux aussi confinés se replient sur de la marchandise locale et sur les œufs polonais dont les prix sont légèrement inférieurs avec le coût de la logistique.

A cette situation favorable on peut rajouter la situation sanitaire grippe aviaire en France et dans plusieurs autres pays européens.

Alternatif

code 2 : 0.82€/kg

code 1 : 0.86€/kg

les prix montent et n’ont pas fini de monter.

la forte demande du marché de la consommation raréfie la marchandise et l’offre satisfait difficilement les industriels.

Consommation

code 3 : 0.80€/kg

Comme lors de la dernière période de confinement , le marché profite de la grosse fréquentation des magasins en fin de semaine passée et de l’arrêt (moins brutal que la dernière fois) de la restauration hors foyer.

Les centres de conditionnement qui , de toutes façons travaillent bien en fin d’année profitent à nouveau du confinement et d’un nouvelle frénésie de consommation alimentaire.

cette situation devrait perdurer et sauver le marché de fin d’année

Alternatifs

code 2  : 7.90€/100

code 1 :  8.20€/100

code 0  : 16.00€/100

la demande est forte mais le marché spot , insuffisamment approvisionné  , ne peut pas répondre à la demande.

Encore une preuve du basculement net du marché de la consommation vers les productions alternatives.

28
10 / 20

Industrie

Code 3  

0.57€/kg emballé départ

Depuis semaine dernière, les ventes en France et à l’Etranger ont permis de vider les stocks dans les élevages.  De plus, les réformes anticipées engagées dans les prochains jours vont nettement soulager l’offre cette fin de semaine et les semaines à venir. Les prix obtenus à la vente oscillent entre un maintien voir un léger raffermissement en France et des tarifs à la hausse à l’export selon le pays considéré. Les annonces du gouvernement de ce soir vont éclairer  le marché de l’ovoproduit qui jusqu’à présent commande au jour le jour et ce depuis quelques semaines.

 

Alternatifs

code 2  : 0.76€/kg

code 1   : 0.80€/kg

Le problème de l’industrie aujourd’hui n’est pas d’acheter de l’alternatif mais plutôt de trouver des prix bas en vue d’un confinement probable.

 

Consommation

Code 3

0.72€/kg emballé départ

Alternatifs

Code 2 :  7.40€/100 oeufs

Code 1 : 7.50€/100 oeufs

Code 0  : 16.20€/100 oeufs

Pour la consommation, les affaires sont paralysées dans tous les modes de productions. Les Centres de conditionnement sont dans l’attente des annonces de notre Président ce soir pour activer ou non des commandes en fonction des directives. A suivre…

 

21
10 / 20

Industrie

Code 3  

0.55€/kg emballé départ

La situation s’assainit ce début de semaine d’une part par la demande encore timide française mais surtout par la demande de l’export (Italie, Belgique, Allemagne, République Tchèque…) qui sont  aux achats pour des volumes assez conséquents ce qui permet de purger nos stocks dans les élevages. De plus, la situation sanitaire en Russie avec l’évolution de l’influenza aviaire hautement pathogéne qui se propage depuis cet été va certainement renforcer les besoins de nos pays limitrophes. Le prix reste à ce niveau très bas pour la saison encore cette semaine mais devrait évoluer à la hausse dans les semaines à venir.

 

Alternatifs

Code 2  : 0.78€/kg

Code 1   : 0.82€/kg

Malgré une offre limitée, la demande des industriels n’est pas pour l’instant très active ce qui laisse les prix au même niveau que la semaine passée. Comme le code 3, la situation devrait s’améliorer dans les prochaines semaines.

Consommation

Code 3

0.72€/kg emballé départ

Le marché peine toujours à trouver un regain d’activité certainement dû à la morosité économique ambiante. Le code 3 souffre en première ligne dans cette catégorie et reste boudé par nos acheteurs. Cette situation encourage les éleveurs à anticiper les transformations en alternatifs pour 2021. Cependant, nous allons aborder la période qui théoriquement devrait voir les besoins s’étoffer au fil des semaines, la patience est donc de mise.

Alternatifs

Code 2 :  7.40€/100 oeufs

Code 1 : 7.50€/100 oeufs

Code 0  : 16.20€/100 oeufs

Le code 2 et le bio sont recherchés pour des périodes à moyen et long terme par les centres de conditionnement. Là aussi, la demande devrait se réveiller pour les semaines à venir.

 

 

15
10 / 20

Industrie

code 3  

0.55€/kg emballé départ

toujours la même situation  indécise  chez les industriels de l’œuf.

La situation sanitaire et toujours aussi floue et personne n’ose trop s’engager.

L’offre alourdie par des  stocks de plus en plus importants ne permet pas au marché de se maintenir , d’autant que l’essentiel de la demande vient d’autres pays européens qui ne peuvent acheter qu’à des prix inférieurs aux nôtres.

Alternatifs

code 2  : 0.78€/kg

code 1   : 0.82€/kg

l’offre n’est pas excessive mais les acheteurs influencés par les prix de nos voisins du Nord de l’Europe continuent de mettre la pression

La situation du marché des œufs conventionnels pèse aussi largement sur ce marché.

Consommation

code 3

0.72€/kg emballé départ

à part quelques affaires sporadiques avec des centres de conditionnement qui cherchent des produits spécifiques , le marché est toujours aussi atone.

Les centres de conditionnement constituent eux mèmes des stocks qu’ils doivent diriger vers l’industrie et ne sont toujours pas du tout en position d’achat.

Sur ce secteur du marché , le code 3 souffre ; les éleveurs relancent leurs projets d’investissement en alternatifs , en particulier en code 2.

Pas d’éclaircie non plus sur le marché des œufs calibrés.

Alternatifs

code 2 :  7.30€/100 oeufs

code 1 : 7.50€/100 oeufs

code 0  : 16.00€/100 oeufs

les besoins en code 2 sont difficiles à satisfaire mais l’ensemble de la gamme est l’influence de la déprime du code 3

toujours un marché qui a du mal à s’équilibrer en PPA et en Bio

7
10 / 20

Industrie

Code 3

0.60€/kg emballé départ

Le marché continue à s’enfoncer sans que de réelles solutions soient en vue.

Les industriels français sont aux abonnés absents et quelques achats de nos voisins européens à des prix très bas permettent de soulager les stocks dans les élevages.

L’offre est toujours alourdie par les œufs normalement destinés à la consommation qui ne trouvent pas preneurs sur leur propre marché.

Pour l’instant aucun indice ne permet de sentir une reprise dans les jours qui viennent.

La baisse continue.

Alternatifs

Code 2  : 0.78€/kg

Code 1 :  0.82€/kg

Toujours l’influence des marchés européens dans un contexte français  peu offreur main incapable de contrer les prix très bas de nos voisins.

Le marché ne se relancera vraiment qu’avec le redémarrage des œufs conventionnels.

Consommation

Code 3

0.75€/kg emballé départ

Toujours une demande au niveau zéro

Les centres de conditionnement ont une activité au ralenti et n’ont aucune possibilité d’achats sur le marché spot

L’ensemble de la marchandise se retrouve sur le marché de l’industrie ou en stock dans les élevages.

La situation est très tendue même si on ressent depuis hier un petit retour de quelques opérateurs.

Alternatifs

code 2  : 7.30€/100

code 1  :  7.50€/100

code 0  : 16.00€/100

Les acheteurs ont de plus en plus de besoins en code 2 pour le conditionnement et parviennent difficilement à trouver la marchandise dont ils ont besoin

En revanche en ce qui concerne le PPA et le BIO les marché sont saturés et de nombreux lots ont pris la direction du déclassement ou de l’industrie.

30
09 / 20

Industrie

Code 3

0.65€/kg emballé départ

Après une courte période de rentrée qui avait rendu les affaires  plus  fluides et fermes  ,  le marché plonge à nouveau.

Les industriels français n’ont pas de besoin et le marché est sauvé par des étrangers qui , à un prix encore inférieur aux nôtres , permettent de sauver les meubles!

L’offre ,alourdie par une masse d’œufs destinée à la consommation qui ne trouvent pas preneurs ,  est trop importante  .

Les opérateurs qui avaient fait des stocks  en chambre froide commencent à les utiliser et ajoutent au marché une pression dont il n’avait pas besoin!   

Les prix baissent largement.

Alternatifs

Code 2  : 0.80€/kg

Code 1  :  0.84€/kg

L’offre française , même si elle n’est pas beaucoup plus importante subit de plein fouet les difficultés du marché des œufs conventionnels.

A cela il faut ajouter toujours la même pression étrangère qui conduit à nouveau le marché vers de la baisse.

 

Consommation

code 3

0.82€/kg emballé départ

L’activité de cette fin de mois est atone

Pas de besoins des centres de conditionnement qui  , déjà avec leur propre production sont trop chargés

Les centres de conditionnement et les grossistes (en œufs calibrés) craignent un nouveau durcissement des règles liées à la crise sanitaire covid 19 et refusent de s’engager même à court terme.

La majeure parte de  l’offre spot est négociée au prix de l’industrie.

Le code 3 continue à s’enfoncer!!!

Alternatifs

code 2  : 7.30€/100

code 1  :  7.50€/100

code 0   : 16.00€/100

les affaires sont dures et l’offre est trop importante en particulier en code 0

les prix baissent et les stocks gonflent!!

23
09 / 20

Industrie

code 3

0.69€/kg emballé départ

Peu d’évolution sur le marché des œufs destinés à l’industrie

En cette dernière semaine du mois , les achats des industriels manquent de dynamisme et ne permettent pas au marché de poursuivre son redressement  , l’urgence sera  plutôt de commercialiser l’ensemble de la marchandise offerte.

Nos voisins étrangers ne sont pas acheteurs ; ceux qui sont vendeurs proposent  des prix au dessus de notre marché et ne perturbent pas les achats des industriels français.

alternatifs

code 2 : 0.88€/kg

code 1 : 0.92€/kg

dans une offre un peu plus consistante compte tenu du manque de dynamisme de la consommation , , la demande n’est pas à un niveau de prix insuffisant pour intéresser les vendeurs qui  préfèrent faire tourner des stocks qu’ils destinent à la consommation , plus rémunératrice.

consommation code 3

0.86€/kg emballé départ

l’activité est toujours modérée et la situation sanitaire du pays conduit les acheteurs à beaucoup de prudence.

Les centres de conditionnement concernés par la RHF(restauration hors foyer) voient leurs ventes diminuer sans que pour autant les  GMS  ne soient plus demandeurs.

Dans ces conditions le marché évolue d’autant moins que nous sommes la dernière semaine du mois.

consommation

alternatifs

code 2  :  7.70€/100

code 1  : 8.20€/100

code 0  : 16.00€/100

dans un marché aussi peu dynamique , les prix ne peuvent pas évoluer.

Les centres de conditionnement cherchent à écouler des trop plein en code 1 et en code 0