Notre avis

Marché de l’oeuf

27
09 / 23

Industrie :

Code 3 :
1.80 €/kg
Le marché est toujours très ferme mais à notre grande surprise la cotation a marqué un pallier semaine dernière…
Il n’y a pas de marchandise toutes catégories confondues, une forte demande de quasiment toutes les casseries Françaises, qui n’hésitent pas à programmer déjà les approvisionnements de fin d’année !!
Les prix pratiqués depuis la semaine dernière sont bien au dessus de la cotation officielle…
Code 2 :
1.90 €/kg
Pas de marchandise disponible pour satisfaire la demande Française.
Code 1 :
2.00 €/kg
Même scénario que pour la cage et le sol, pas assez de marchandise pour satisfaire la demande ponctuelle et des semaines à venir.

Consommation :

Code 3 :
1.85 €/kg
L’activité des centres de conditionnement Français est très dynamique et ce malgré la dernière semaine du mois de septembre. Nos clients sont à l’affut de nouveaux contrats pour honorer les commandes à venir, et se positionnent désormais jusque 2026 pour les besoins en cage.
Code 2 :
1.90 €/kg
Des demandes, pas de marchandise disponible : marché là aussi très ferme.
Code 1 :
2.00 €/kg
Même constat que pour les autres productions avec des demandes et des engagements sur le long terme.
Code 0 :
2.00 €/kg
L’oeuf bio suit le mouvement et bénéficie de ce fait du mouvement à la hausse.

Version anglaise

Industry :
Code 3 :

1.80 €/kg
The market is still very firm, but to our great surprise, prices reached a new low last week…
There are no goods in any category, but there is strong demand from virtually all French breakers, who are not hesitating to plan their end-of-year supplies!
The prices charged since last week are well above the official quotation…

Code 2 :
1.90 €/kg
No merchandise available to satisfy French demand.

Code 1 :
2.00 €/kg
Same scenario as for the cage and the floor, not enough merchandise to satisfy the current demand and that of the weeks to come.
Consumption :
Code 3 :
1.85 €/kg
Business at French packing centres is very brisk, despite the last week of September. Our customers are on the lookout for new contracts to meet future orders, and are now positioning themselves until 2026 for cage requirements.

Code 2 :
1.90 €/kg

Requests, no goods available: a very firm market here too.

Code 1 :
2.00 €/kg

Same as for the other products, with demand and long-term commitments.

Code 0 :
2.00 €/kg

Organic eggs are following the trend and benefiting from the upward movement.

21
09 / 23

Industrie :

Code 3 :
1.75 €/kg
Depuis fin Août, les semaines se suivent et se ressemblent sur le marché de l’industrie Française !!!
Une demande très pressante de nos caisseries dans toutes les productions qui continuent de s’étoffer de jours en jours chez nos clients ce qui à pour conséquence de raffermir les prix de jours en jours…
Nos voisins européens sont au même niveau que nous et cherchent aussi de la marchandise cage, sol et ppa.
Rien ne semble pour l’instant pourvoir freiner cette ascension des prix , au contraire la crainte de l’arrivée de nouveaux cas de grippe aviaire à l’automne inquiète fortement, car dans le contexte de frénésie que nous vivons actuellement cela deviendrait très très compliqué pour nos industriels. De ce fait, on remarque depuis quelques jours une demande d’approvisionnement sur le long terme de nos acheteurs.
Code 2 :
1.85 €/kg
Marché très très ferme aussi dans cette catégorie, pas de marchandise disponible à moyen ou long terme, les prix montent.
Code 1 :
1.95 €/kg
Idem, même constat que pour les autres catégories, un manque de marchandise.

Consommation :

Code 3 :
1.85 €/kg
Les centres de conditionnement Français sont très actifs encore cette semaine et ce malgré la dernière semaine du mois !!
Pas de marchandise spot sur le marché et un intérêt soutenu pour des engagement à long terme de la part de nos acheteurs, en effet, l’annonce d’une possible reconduction de l’échéance de la production en cage va sans doute modifier les besoins futurs de nos centres de conditionnement pour quelques années supplémentaires.
Code 2 :
1.90 €/kg
Ici aussi une demande très soutenue et pas de marchandise et une demande d’engagements à long terme.
Code 1 :
2.00 €/kg
Même discours, par faute de marchandise spot, les centres de conditionnement cherchent des contrats.
Code 0 :
2.00 €/kg
L’œuf bio suit le mouvement et la demande est ferme.

Version anglaise

Industry :

Code 3 :
1.75 €/kg
Since the end of August, one week has followed another in the French industrial market!
There is a very pressing demand for our crates in all production sectors, which continues to grow day by day among our customers, resulting in firmer prices day by day…
Our European neighbours are at the same level as us and are also looking for cage, floor and ppa goods.
For the time being, nothing seems to be able to put the brakes on this rise in prices. On the contrary, the fear of new cases of avian influenza in the autumn is a major concern, because in the current frenzy, it would become very, very complicated for our manufacturers. As a result, in recent days we have seen a demand for long-term supplies from our buyers.

Code 2 :
1.85 €/kg
The market is also very firm in this category, with no goods available in the medium or long term, so prices are rising.

Code 1 :
1.95 €/kg
Idem, same observation as for the other categories, a lack of merchandise.

Consumption :

Code 3 :
1.85 €/kg
French packing centres are still very active this week, despite the last week of the month!
There are no spot products on the market, but there is a sustained interest in long-term commitments from our buyers, as the announcement of a possible extension of the deadline for caged production will no doubt change the needs of our customers.
Code 2 :
1.90 €/kg
Here again, very strong demand, no merchandise and a demand for long-term commitments.

Code 1 :
2.00 €/kg

The same argument: due to a lack of spot merchandise, packing centres are looking for contracts.

Code 0 :
2.00 €/kg
Organic eggs are following suit and demand is firm.

14
09 / 23

Industrie

Code 3 
1.70 €/kg
Toujours cette chasse à la marchandise sur le marché Français de l’industrie !!!
Nos casseries Françaises sont désespéremment, et ce  depuis quelques semaines,  à la recherche de marchandise pour l’industrie et ce dans toutes les catégories de productions. Nos voisins européens semblent eux aussi dans la même situation ce qui n’envisage pas, pour le moment, une détente du marché. La demande du conditionnement très ferme vient aussi raffermir le marché. Dans ce contexte, les prix grimpent de jour en jour….
Code 2 
1.80 €/kg
Même constat que pour la cage, le sol est très recherché par nos industriels que ce soit pour l’entier, la cuisson ou la séparation.
Code 1 
1.90 €/kg
Ici aussi, même discours, pas de marchandise et le peu que l’on a part à des prix à la hausse.

Consommation

Code 3 
1.75 €/kg
Les centres de conditionnment Francais sont, comme la semaine passée, très demandeurs y compris pour la cage. Ils cherchent à se couvrir sur  le moyen voir  long terme, par le biais de contrats sur les élevages.
Le prix, face a cette demande et ce manque d’approvisionnement, ne peut que valoriser la cotation.
Code 2 
1.85 €/kg
Ici aussi, la demande est très forte et le disponible en marchandise spot quasi inexistant !! Les centres de conditionnement cherchent à se couvrir pour plusieurs mois.
Code 1 
1.95 €/kg
Pareil ! pas de dispo en spot et les centres de conditonnment sont à la recherche de contrats pour les mois à venir.
Code 0 
1.95 €/kg
Comme annoncé la semaine dernière, la demande du bio pour le conditonnement et l’industrie revient enfin !! Ce qui donnera certainement une bouffée d’air aux producteurs…
7
09 / 23
industrie :
code 3 :
1.55 €/kg
La frénésie de la demande de nos industriels français se poursuit cette semaine !!!
La marchandise Française manque cruellement pour cette rentrée. Nos voisins européens sont aussi aux achats et manquent aussi de marchandise.La forte demande des centres de conditionnement vient renforcer ce manque de marchandises. Toute sorte de catégotrie est recherchée que ce soit pour la cuisson, la séparation ou l’entier. Dans ce contexte, les prix continuent d’augmenter de jour en jour….
code 2 :
1.60 €/kg
Ici aussi la demande est très très pressante pour le sol, il n’y a pas de marchandise disponible ou très peu.
code 1 :
1.70 €/kg
Idem, même discours pas de marchandise et une très forte demande en France et à l’étranger pour cette catégorie qui suit sans problème le mouvement du sol et du cage.
consommation
code 3 :
1.60 €/kg
La demande des centres de conditionnement est très dynamique ce début de semaine toute production confondue y compris la cage  !!!
Nous ne pouvons honorer les demandes de nos clients habituels. De ce fait, le prix grimpe comme à l’industrie chaque jour.
code 2 :
1.70 €/kg
Ici aussi, c’est la course à la marchandise qui manque fortement chez nos conditionneurs français.
code 1 :
1.80 €/kg
Même chose, pas de marchandise dispo et une demande française qui s’accentue fortement.
code 0 :
1.80 €/kg
Délaissé depuis plusieurs semaines, on note cependant une timide demande en bio cette semaine, à confirmer dans les prochains jours….
30
08 / 23

Industrie

Code 3 : 1.30 €/kg départ
Cette rentrée 2023 est très active au niveau de la demande des casseries françaises. Contrairement aux autres années, il n’y a pas de stocks, car le mois d’août a été très  fluide au niveau du commerce. Les industriels cherchent de la marchandise toutes productions confondues et cherchent même des engagements à moyen et long terme que ce soit pour l’entier ou la séparation.
Code 2 : 1.35 €/kg départ
Même constat que pour la cage, la demande est très soutenue et il y a très peu de marchandise disponible sur le marché. Ici aussi les prix grimpent très vite.
Code 1 : 1.40 €/kg départ
Même discours que pour les autres productions, pas de marchandise et une demande très active.

Consommation

code 3 : 1.50 €/kg départ

code 2 : 1.60 €/kg départ

code 1 : 1.65 €/kg départ

code 0 : 1.80 €/kg départ
La demande des centres de conditionnement est relativement active pour ce début de semaine, toutes productions confondues y compris le code 3 !!!
seule la demande du bio reste en berne pour le moment.
Début septembre, avec la rentrée des classes et le retour des vacanciers devrait encore consolider cette fermeté du marché.
2
08 / 23

Industrie

Code 3 : 1,10 €/kg
Comme à son habitude sur le mois d’aout, les commandes sont très faibles et les casseries se limitent au contrat déjà établis. À noter que certaines casseries ferment durant ce mois.
En France comme en Europe, il va maintenant falloir patienter jusqu’au 15 Aout pour revoir un marché plus dynamique.
code 2 : 1.15 €/kg
code 1 : 1.20 €/kg
Même constat que pour le code 3, si ce n’est une petite demande en Plein air à l’export. En tous les cas, quelque soit la production, il n’y a pas de stock à ce jour dans les élevages.

Consommation

code 3 : 1.45 €/kg
Au niveau de la consommation, nous pouvons noter de très faibles commandes par rapport aux années précédentes, notamment dans le sud de la France.
Les clients honorent les contrats sans aucune difficulté et il n’y a pas de stocks comme nous avons pu en connaître les autres années à cette même période.
code 2 : 1.55 €/kg
code 1 : 1,60 €/kg
code 0 : 1.80 €/kg
Même chose pour la consommation en alternatifs, les contrats sont honorés, mais pas de demandes supplémentaires des centres de conditionnement Français, et là aussi pas de stocks à déclarer.
26
07 / 23

Industrie

Code 3 : 1.20 €/kg
Nous abordons la période la plus atone de l’année pour l’industrie du marché de l’oeuf… Les commandes sont en bernes et les casseries limitent les achats au strict minimum comme tous les ans (certaines seront même fermées la semaine du 15 Août). Il faudra donc, encore patienter un quinzaine de jours pour revoir les commandes s’activer. Cependant, on note que certaines casseries commencent à se couvrir pour les besoins de la rentrée  jusque fin septembre, en effet l’arrivée de nouveaux foyers de cas de grippe aviaire sur les oiseaux sauvages en Bretagne suscite de nouveau une inquiétude sur la possibilité du retour de la pandémie en France.
code 2 : 1.25 €/kg
code 1 : 1.30 €/kg
Même constat que pour le code 3, si ce n’est une petite demande en Plein air à l’export. En tous les cas, quelque soit la production, il n’y a pas de stock à ce jour dans les élevages.

Consommation :

Code 3 : 1.55 €/kg
Les commandes restent fluides dans les régions du sud,  et le nord reste toujours plus ou moins en attente de la rentrée…
Les clients honorent les contrats sans aucune difficulté et il n’y a pas de stocks comme nous avons pu en connaître les autres années à cette même période.
Code 2 : 1.65 €/kg
Code 1 : 1.70 €/kg
Code 0 : 1.90 €/kg
Même chose pour la consommation en alternatifs, les contrats sont honorés, mais pas de demandes supplémentaires des centres de conditionnement Français, et là aussi pas de stocks à déclarer.
19
07 / 23

Industrie code 3:

1,25€/kg emballé départ

Comme à son habitude cette saison, le marché des œufs en France continu de baisser. Cette baisse est largement attribuée aux besoins limités des industriels due à la période, entraînant une diminution de la demande.

Une situation qui est encore aggravée par l’afflux d’œufs importés des pays d’Europe de l’est et d’Espagne, qui de ce fait surcharge le marché.

Malgré cela, la quotation ne devrait plus connaitre de grande « chute » telle que nous avons vu les semaines passées.

Industrie alternatifs:

Code 2 : 1.30€/kg

Code 1 : 1.35€/kg

Comme à l’habitude depuis un moment, le code 3 donne le ton.

Comme pour le code 3, les industriels marquent le coup pour le code 2. Les besoins se font moins ressentir et les prix proposés à l’étranger pèsent sur notre marché.

Seul le code 1, sort du lot à l’étranger, ou la demande reste très forte, avec des prix bien supérieur au marché.

Consommation code 3:

1,60€/kg emballé départ

Comme la semaine passée, une légère baisse est à noter au niveau des besoins pour le conditionnement. La saison commence péniblement cette année. Les commandes sont loin d’etre aussi bonnes que les saisons passées.

Malgré cela l’essentiel de la marchandise est traitée à terme et les centres de conditionnement ne semblent pas avoir de difficultés pour tenir leurs engagements.

Consommation alternatifs:

code 2 :   1,70€/kg

code 1  :  1,80€/kg

code 0  :  1,90€/kg

Rien de particulièrement notable sur ce créneau ; la marchandise est essentiellement traitée en contrat et peu de quantités transitent par le marché spot.

 

Version anglaise

Industry code 3:

1.25€/kg packed ex works

As usual this season, the egg market in France continues to decline. This fall is largely attributed to the limited needs of industrialists due to the period, resulting in a drop in demand.

This situation is further exacerbated by the influx of eggs imported from Eastern Europe and Spain, which is overloading the market.

Despite this, the quotation should no longer experience a major “drop” such as we have seen in recent weeks.

Industry alternatives:

Code 2: 1.30€/kg

Code 1: 1.35€/kg

As has been the case for some time, Code 3 sets the tone.

As for code 3, manufacturers are marking time for code 2, as needs are less acute and foreign prices are weighing on our market.

Only code 1 stands out abroad, where demand remains very strong, with prices well above the market.

Consumption code 3:

1.60€/kg packed

As was the case last week, there was a slight drop in packaging requirements. The season is off to a rocky start this year. Orders are nowhere near as good as in previous seasons.

In spite of this, most of the merchandise is being processed on time, and the packing centers don’t seem to be having any trouble meeting their commitments.

Alternative consumption:

code 2: 1.70€/kg

code 1: 1.80€/kg

code 0: 1.90€/kg

There’s nothing particularly noteworthy in this segment; the merchandise is mainly processed under contract, and few quantities pass through the spot market.

12
07 / 23

Industrie code 3:

1.30€/kg emballé départ

La dégradation du marché des œufs se poursuit en France et en Europe. Les importations en provenance de Pologne et d’Ukraine ainsi que les offres de dégagements à prix « discount » de certains acteurs français continuent à peser lourd sur notre marché.

Certains industriels français arrivent sur la fin des stocks accumulés et reviennent aux achats malgré une faible demande.

A noter que les plus importants acteurs du marché commencent à stocker dans leur frigo. Nous devrions arriver à un prix « plancher » de l’oeufs industrie très bientôt..

Industrie alternatifs:

code 2 : 1.35€/kg

code 1 : 1.45€/kg

Comme à l’habitude depuis un moment, le code 3 donne le ton.

Comme pour le code 3, les industriels marquent le coup pour le code 2. Les besoins se font moins ressentir et les prix proposés à l’étranger pèsent sur notre marché.

Seul le code 1, sort du lot à l’étranger, malgré l’arrivée la aussi des oeufs polonais et ukrainiens.

Consommation code 3:

1,70€/kg emballé départ

Comme la semaine passée, une légère baisse est à noter au niveau des besoins pour le conditionnement. La saison commence péniblement cette année. Les commandes habituelles du 14/07 ne sont aussi forte que les années précédentes.

Malgré cela l’essentiel de la marchandise est traitée à terme et les centres de conditionnement ne semblent pas avoir de difficultés pour tenir leurs engagements.

Consommation alternatifs:

code 2 :   1,75€/kg

code 1  :  1,80€/kg

code 0  :  1,95€/kg

Rien de particulièrement notable sur ce créneau ; la marchandise est essentiellement traitée en contrat et peu de quantités transitent par le marché spot.

Version anglaise

Industry code 3:

1.30€/kg packed ex works

The egg market continues to deteriorate in France and Europe. Imports from Poland and Ukraine, as well as discount offers from certain French players, continue to weigh heavily on our market.

Some French manufacturers are coming to the end of their stockpiles, and are returning to purchasing despite weak demand.

It’s worth noting that the market’s biggest players are starting to stock up their fridges. We should reach a “floor” price for industrial eggs very soon…

Industry alternatives:

code 2: 1.35€/kg

code 1: 1.45€/kg

As has been the case for some time, code 3 sets the tone.

As for code 3, manufacturers are marking time for code 2, as needs are less acute and foreign prices are weighing on our market.

Only code 1 stands out abroad, despite the arrival of Polish and Ukrainian eggs.

Consumption code 3:

1.70€/kg packed

As was the case last week, there was a slight drop in packaging requirements. The season is off to a slow start this year. The usual 14/07 orders are not as strong as in previous years.

Despite this, most of the merchandise is being processed ahead of schedule, and packing centers seem to be having no trouble meeting their commitments.

Alternative consumption:

code 2: 1.75€/kg

code 1: 1.80€/kg

code 0: 1.95€/kg

There’s nothing particularly noteworthy in this segment; the merchandise is mainly processed under contract, and few quantities pass through the spot market.

28
06 / 23

Industrie code 3:

1.60€/kg emballé départ

Comme la semaine passée, cette semaine est marquée par une baisse notable du marché, malgré un roulement des stocks réguliers.

Les “grands” industriels marquent le coup cette semaine, les besoins se font plus rares et la demande devient ansi plus restreinte en France comme dans les pays limitrophes.

En outre, le marché industriel a été fortement affecté par l’afflux d’importations à bas prix en provenance d’Ukraine,Pologne ou Espagne (1,40-45 €/kg Livré)

Malgré cela, l’appellation Oeufs de France permet un maintien des prix.

Industrie alternatifs:

code 2 : 1.65€/kg

code 1 : 1.70€/kg

Comme à l’habitude depuis un moment, le code 3 donne le ton.

Comme pour le code 3, les industriels marquent le coup pour le code 2. Les besoins se font moins ressentir et les prix proposés à l’étranger pèsent sur notre marché.

Seul le code 1, sort du lot à l’étranger, ou la demande reste très forte, avec des prix bien supérieur au marché.

Consommation code 3:

2.05€/kg emballé départ

Nous pouvons constater une légère baisse au niveau des besoins pour conditionnement, due à la période. Cependant l’essentiel de la marchandise est traitée à terme et les centres de conditionnement ne semblent pas avoir de difficultés pour tenir leurs engagements.

La demande devrait revenir à la normal d’ici 2 semaines, avec l’arrivée du tourisme dans nos régions.

Consommation alternatifs:

code 2 :   2.15€/kg

code 1  :  2.25€/kg

code 0  :  2.35€/kg

Rien de particulièrement notable sur ce créneau ; la marchandise est essentiellement traitée en contrat et peu de quantités transitent par le marché spot.

Version anglaise

Industry code 3:

1.60€/kg packed ex works

Like last week, this week is marked by a significant drop in the market, despite regular stock turnover.

The “big” manufacturers are feeling the pinch this week, with needs becoming rarer and demand more restricted in France and neighbouring countries.

In addition, the industrial market has been strongly affected by the influx of low-priced imports from Ukraine, Poland and Spain (€1.40-45/kg delivered).

In spite of this, the Oeufs de France appellation has enabled prices to be maintained.

Alternative industries:

code 2: 1.65€/kg

code 1: 1.70€/kg

As has been the case for some time, code 3 sets the tone.

As for code 3, manufacturers are marking time for code 2, as needs are less keenly felt and foreign prices are weighing on our market.

Only code 1 stands out abroad, where demand remains very strong, with prices well above the market.

Consumption code 3:

2.05€/kg packed

We can see a slight drop in packaging requirements, due to the period. However, most of the merchandise has been processed ahead of schedule, and packing centers don’t seem to be having any trouble meeting their commitments.

Demand should return to normal within 2 weeks, with the arrival of tourism in our regions.

Alternative consumption:

code 2: 2.15€/kg

code 1: 2.25€/kg

code 0: 2.35€/kg

There’s nothing particularly noteworthy in this niche; the merchandise is mainly processed under contract, and few quantities pass through the spot market.