Notre avis

Marché de l’oeuf

5
12 / 18

Industrie : 1.15€/kg

Malgré les gilets jaunes  , malgré la pénurie des carburants et malgré la période dans la quelle on rentre ,  traditionnellement plus difficile pour l’industrie ,le marché reste très fluide et ferme.
Il y a une offre très modérée qui suffit tout juste à satisfaire les besoins des acheteurs qui ne disposent pas de stocks suffisants.
Comme les semaines passées , les marchandises destinées à la consommation trouvent facilement preneur sur leur propre marché et les industriels sont parfois obligés de s’approvisionner sur ce marché au prix fort!
Seule ombre au tableau qui pour l’instant n’a pas de conséquences : le prix offert par nos concurrents européens , en particulier polonais est  au moins 10% inférieur au notre .
Les œufs de code 2 destinés à industrie se calent toujours sur le code 3 à 1.15€/kg
Les œufs de code 1 sur un marché industrie spot peu actif se commercialisent à 1.18€/kg

Consommation :

Code 3
Moyen 1.18€/kg
Gros 1.17€/kg
Même si la consommation est perturbée par la crise que traverse actuellement le pays , le marché des œufs de consommation est toujours aussi demandeur et ferme.
Les centres de conditionnement ont de gros besoins en ces semaines de frénésie de consommation qui précèdent les fêtes de fin d’année.
Les prix ne monteront sans doute plus beaucoup mais le marché est fermement installé sur ses positions et les opérateurs se positionnent déjà pour le début d’année 2019.
Cette situation laisse penser qu’il y a sans doute encore un bel avenir(à court terme) pour la production conventionnelle et que les soucis de bien être animal ne semblent vraiment pas ètre une  préoccupation majeure pour un consommateur qui se sent oppressé de toutes parts!

Alternatifs

Stabilité du marché et regain d’activité en œufs bio
Les œufs de code 2 qui n’ont pas encore vraiment trouvé leur place sur le marché de la consommation trouvent leur place au prix de l’industrie à 7.50€/100.
Les œufs de code 1 sont recherchés et se vendent toujours à 8.55€/100.
Les œufs de code 0 se vendent assez sensiblement au dessus de 18€/100.
28
11 / 18

Industrie

1.14€/kg emballé départ

Comme nous le disions la semaine passée le marché est toujours ferme et cette situation devrait perdurer au moins jusqu’à la fin de l’année.
Il y a peu de marchandise offerte et les industriels achètent sans discuter les oeufs dont ils ont besoin.  Il s sont même toujours obligés sur des marchandises de qualité supérieure quand ils ont plus de besoin.
Le problème reste toujours la valorisation de leurs propres produits.
Les œufs de code 2 destinés à l’industrie se vendent sur la base du code 3 à 1.14€/kg
Les œufs de code 1 destinés à l’industrie  toujours peu offerts mais demandés sans empressement se vendent à 1.18€/kg

Consommation code 3

Moyens 1.18€/kg 
Gros 1.17€/kg
Le marché est toujours fluide et peu de stocks se sont constitués suite à l’opération “gilets jaunes” de la semaine passée ; du coup le marché n’en a pas été perturbé.
La demande est concentrée essentiellement sur les œufs de 60 à 63 g . les œufs de moins de 60 g sont plus difficiles à écouler mais trouvent facilement preneurs sur les marchés ovo produits  haut de gamme et les œufs de + de 64 g se valorisent aussi au bon niveau du marché industrie.
Nos voisins étrangers ne perturbent pas notre marché même si les prix sont à des niveaux légèrement inférieurs ; le label  “œuf de France” est une solide protection.

Consommation alternatifs

Peu d’évolution sur ce marché
Les œufs de code 2 se valorisent toujours à leur prix industrie à 7.50€/100
Les œufs de code 1 sont demandés et voient leur prix légèrement s’améliorer à 8.55€/100
Les œufs de code 0 peu offerts et peu demandés sur le marché  spot se vendent à un peu plus de 18€/100
21
11 / 18

Industrie :

1.135€/kg emballé départ
Le marché est toujours ferme.
Les prix ne montent plus beaucoup!
Simple ralentissement lié aux événements du début de semaine ou plafonnement habituel de fin d’année? les jours qui viennent nous le diront.
Ce qui est certain , c’est qu’il y a toujours très peu de marchandise offerte et que au moins , dans la semaine qui vient il n’y a aucun risque de changement de tendance.
Le vrai problème est toujours le même!  les industriels n’ont pas vraiment revalorisé le prix de leurs produits.
Les prix de nos voisins étrangers sont sensiblement inférieurs aux nôtres.
Les œufs de code 2 destinés à l’industrie se vendent sur la base du code 3 à 1.135€/kg d’autant plus que la marchandise offerte par Les pays du nord de l’europe est très souvent du code 2 !
Les oeufs de code 1 destinés à l’industrie toujours peu offerts et peu demandés se vendent toujours à 1.15€/kg

Consommation :

Code 3
Gros et moyens : 1.17€/kg
Mème si les marché a été légèrement ralenti pas les blocages des “gilets jaunes” , la marchandise ne s’est absolument pas accumulée dans les élevages et les prix , s’ils n’ont pas monté sont toujours fermes face à la faiblesse de l’offre.
quelque soit la catégorie offerte , il y a un acheteur pour prendre et y mettre le bon prix , d’autant plus que les industriels de l’ovoproduit se positionnent aussi sur la marchandise haut de gamme pour ne pas manquer de marchandise (française!).
les prix de nos voisins étrangers en particulier allemands ont nettement monté cette semaine.
Alternatifs
Peu d’évolution sur le marché des œufs alternatifs qui n’évoluent que parallèlement au marches des œufs de code3 qui est le moteur du marché!
Les œufs de code 2 se vendent à 7.45€/kg(toujours calés sur leur prix industrie)
Les œufs de code 1 se vendent à 8.50€/100 et les œufs de code 0 à 18€/100
14
11 / 18

Industrie

1.13€/kg
Dans la lignée des semaines précédentes le marché est fluide et ferme.
Les industriels ont toujours des besoins ,modérés par leur difficulté à valoriser ces niveaux de prix auprès de leurs propres clients.
Cette situation semble toujours durable et rien aujourd’hui ne laisse entrevoir un changement de situation d’ici la fin de l’année.
Les oeufs de code 2 destinés à l’industrie se vendent sur les bases du code 3 à 1.13€/kg
Les oeufs de code 1 destinés à l’industrie peu offerts et peu demandés se vendent toujours 1.15€/kg

Consommation

Code 3
Gros et moyens 1.17€/kg
La demande des centres de conditionnement est toujours aussi active et semble petit à petit plus porter sur les catégories de poids  “moyen”.
La marchandise disponible trouve toujours aussi facilement preneur toujours à des prix un peu plus élevés que la semaine précédente.
Sur ce marché , rien non plus de particulier à attendre ou à craindre d’ici la fin de l’année (qui est proche!!!) .   Début janvier pourrait être une autre période  , bien que les acheteurs se positionnent déjà et semblent avoir des besoins similaires à ceux de cette fin d’année.
Rien de particulier à signaler du coté de nos voisins étrangers
Consommation alternatifs
Peu d’évolution sur le marché de l’oeuf alternatif destiné à la consommation cette semaine.
Les oeufs de code 2 s’indexent toujours sur le prix industrie et se commercialisent à 7.45€/100
Les oeufs de code 1 se vendent à 8.50€/100 et les oeufs de code 0 à 18€/100
7
11 / 18

Industrie : 1.12€/kg  (emballé départ)

Comme nous le disions la semaine passée , le marché est toujours très ferme.
La hausse a été ralentie la semaine passée par le jour férié de la Toussaint , d’autant plus que le niveau de prix est déjà élevé.
lL demande est toujours pressante face à une offre modérée qui n’est pas renforcée par les œufs de consommation très demandés sur leur propre marché.
Comme nous le disons chaque semaine depuis la rentrée , aucune raison pour que cette tendance change au moins jusqu’à la fin de l’année.
Les œufs de code 2 destinés à l’industrie se vendent sur les mêmes bases que le code 3  : 1.12€/kg
Les œufs de code 1 destinés à l’industrie normalement offerts se vendent  1.15€/kg sans qu’il y ait d’empressement à l’achat.

Consommation

Code 3 : gros et moyens  1.16€/kg
En ce début du mois de novembre , début de la période de frénésie de consommation , la demande des centres de conditionnement est très active.
Les centres de conditionnement ont de gros besoins  et la marchandise offerte ne suffit pas à combler ce manque.
Toute la marchandise disponible trouve facilement preneur à des prix un peu plus élevés que ceux de la semaine passée.
Meme si les prix  montent doucement  ,  le niveau atteint couvre largement les coûts de production.
Sur ce marché aussi rien à craindre d’ici la fin de l’année d’autant que nos voisins étrangers , même si ils ne sont pas acheteurs n’offrent pas de marchandise qui pourrait mettre la pression sur le marché.

Consommation

Alternatif
Pas d’excitation sur le marché consommation concernant le code 2 qui fait surtout son prix grâce à l’industrie  à 7.40€/100
Bonne demande spot sur le code 1 qui se vend autour de 8.50€/100
Pas de changement sur le bio peu concerné par le marché spot ces dernières semaines qui se vend toujours autour de 18€/100
31
10 / 18

Industrie : 1.11€/kg

Le marché de l’œuf destiné à l’industrie est toujours ferme
L’ensemble des industriels cherchent de la marchandise mais le prix est déjà élevé et le mouvement de hausse s’est restée ralenti cette semaine;
Néanmoins il n’y a vraiment aucun souci à se faire d’ici la fin de l’année ; l’offre est très modérée et les acheteurs arrivent tout juste à couvrir leurs besoins hebdomadaires.
La difficulté reste toujours pour les industriels de revaloriser leurs propres prix de vente!
Rien à craindre non plus de nos voisins étranger peu vendeurs et de toutes façons à des prix très voisins des nôtres qui incitent peu à prendre le risque.
Les œufs de code 2 destinés à l’industrie se vendent au même prix que le code 3  1.11€/kg
Les oeufs de code 1 destinés à l’industrie se commercialisent à 1.15€/kg

Consommation

Code 3 :  gros et moyens : 1.15€/kg
les centres de conditionnement ont moins travaillé cette semaine compte tenu du jour férié de la Toussaint ; la demande est toujours aussi régulière mais sans excès!  de toutes façons la différence entre le prix consommation et le prix industrie permet de dégager vers cette dernière.
Quoi qu’il en soit  les périodes de forte consommation approchent et les prix au minimum se maintiendront à ce niveau d’ici la fin de l’année.
Alternatif
Comme pour le code 3 peu de mouvement cette semaine pour les œufs alternatifs destinés au conditionnement
Le code 1 se vend toujours à 8.50€/100
Le code 2 peu demandé  se cale sur son prix industrie à 7.30€/100
Le code 0 spot est difficile à commercialiser et au mieux peut se vendre sur les bases de la semaine passée à 18€/100 (de la marchandise de bonne qualité est proposée à l’industrie)
24
10 / 18

Industrie : 1.10€/kg

La hausse se confirme est s’accélère
Toujours assez peu d’offre pour l’industrie ; les acheteurs sont présents et acceptent les prix proposés, sans emballement compte tenu du fait qu’eux mêmes n’arrivent pas pour l’instant à revaloriser leurs produits.
Comme les semaines passées, la marchandise directement destinée à l’industrie est rare et les acheteurs se replient sur une marchandise de première qualité qu’ils paient au prix de l’oeuf de consommation.
Il semblerait qu’un peu de marchandise étrangère rentre à des prix sensiblement inférieurs en particulier de Pologne.
Les œufs de code 2 destinés à l’industrie suivent le mouvement et se commercialisent également à 1.10€/kg ; les œufs de code 1 peu offerts et peu demandés se commercialisent autour de 1.15€/g

Consommation : code 3

Gros et moyens 1.15€/kg
La demande des centres de conditionnement est ferme et ceux ci s’engagent dans la durée ce qui semble que d’ici au moins la fin de l’année le marché va être très ferme.
Les achats sont toujours plus orientés vers la catégorie moyens mais l’ensemble de la gamme , quand la qualité est au rendez vous, ne pose pas de problèmes et les magasins de stockage des éleveurs sont vides.
Le jour férié de la semaine prochaine risque de désorganiser un peu les affaires mais n’aura pas de conséquences sur la bonne tenue du marché.

Consommation alternatif

Le marché spot se réveille , tout particulièrement en ce qui concerne les oeufs PPA code 1 qui sont demandés ; le prix s’est étable cette semaine à 8.50€/100
Les oeufs de code 2 se commercialisent essentiellement auprès de l’industrie et sont peu demandés à la consommation ; ils se vendent au mieux à 7.50€/100
Les oeufs de code 0 sont plus offerts et se maintiennent avec difficulté autour de 18€
17
10 / 18

Industrie :

1.03€/kg emballé départ
Souvent au courant du mois d’octobre , le marché connait un coup de mou.
Ça n’est pas le cas cette année !!! Il n’y a toujours pas vraiment d’emballement de la demande mais la marchandise offerte est insuffisante et le marché continue à se raffermir.
La marchandise directement destinée à l’industrie est rare et les acheteurs sont obligés de se replier sur des produits destinés à la consommation.  Du coup les niveaux de prix des deux marchés sont proches et le marché est dans son ensemble très fluide.
Rien ne devrait empêcher de voir cette situation continuer ; la seule inquiétude pourrait être la semaine tronquée par un jour férié à la fin du mois ! mais franchement pas de quoi retourner le marché!!
Les oeufs de code 2 destinés à l’industrie se valorisent au niveau des oeufs de code 3 à 1.03€/kg (difficilement!!!) et les oeufs de code 1  peu offerts à 1.10€/kg

Consommation :

Code 3
Gros et moyens 1.10€/kg
toujours une demande importante pour les œufs non calibrés destinés au conditionnement!
Mème si les achats semblent plus s’orienter vers la catégorie “moyens”  l’ensemble de la gamme est demandée et les prix se sont raffermi par rapport à la semaine passée.
Nous abordons une des périodes les plus favorables de l’année et cette situation va perdurer encore quelques semaines.
Curieusement les œufs de code 3 sembles plus prisés que les marchandises alternatives
Alternatif
Assez bizarrement les marché spot a peu besoin de marchandise
Le code 2 est toujours délaissé par la consommation et ne trouve vraiment preneur qu’à l’industrie son prix varie toujours autour de 7.50€/100
Le code 1   largement offert maintient son niveau de prix à 8.35€/100
Le code 0 peu demandé et plus offert semble péniblement maintenir son prix au dessus de 18€/100 (il y aurait eu un peu de marchandise dégagée à des niveaux de prix assez bas!)
10
10 / 18

Industrie : 0.99€/kg emballé départ

Toujours la même fermeté sur le marché des œufs destinés à l’industrie
Il n’y a toujours pas d’engouement dans la demande mais le niveau de l’offre est peu important ;  même si les prix montent doucement la tendance est bonne et personne ne voit ce qui pourrait empêcher le marché de continuer sur cette lancée.
Peu d’échanges avec nos voisins étrangers qui de toutes façons se calent sur notre prix sans réellement modifier la tendance.
On retrouve toujours de la fermeté pour les œufs alternatifs    . les œufs de code 2 se vendent à 1€/kg et les œufs de code 1 à 1.09€/kg

Consommation (code 3)

Gros et moyens  1.08€/kg
Sans que le marché ne bouge beaucoup la demande est ferme et les centres de conditionnement se positionnent sur le long terme!
Quelle que soit la catégorie de poids moyen la demande est active et de toutes façons les œufs qui ne trouvent pas preneurs au conditionnement intéressent les fabricants d’ovo produits a des prix quasiment similaires (c’est le cas pour les œufs de moins de 57 g).
Toujours aucun souci d’écoulement et c’est bien sur l’optimisme qui prévaut d’ici la fin de l’année.

Consommation alternatifs

Peu de mouvement dans ces catégories ou le code 2 qui n’y a pas vraiment encore trouvé sa place se commercialise toujours à 7.50€/100
Les oeufs de code 1 sont plus demandés et il est possible de les revaloriser autour de 8.35€/100
Pas de changement particulier dans le code 0 à 18.20€/kg.
3
10 / 18

Industrie :  0.98€/kg

Toujours la même tendance de fermeté
Les industriels ont besoin de marchandises et quand ils ne travaillent qu’en produits frais , ils mettent largement le prix.
D’autres estimant le prix trop élevé n’achètent pas et utilisents leurs stocks.
Globalement le marché est sain et devrait pour suivre sur cette lancée
On retrouve la même fermeté pour les productions alternatives destinées à l’industrie.le code 2 se vende à 1€/kg et le code 1 à 1.09€/kg

Consommation : code 3

Gros et moyens 1.06€/kg
Les centres de conditionnement ont des besoins mais le marché a probablement trouvé son niveau et les prix ne bougnet plus beaucoup
Les petits oeufs destinés a la cuisson sont demandés et leur prix s’est revalorisé.
Dans toutes les autres catégories de poids , quand la qualité est la il n’y a pas de souci d’écoulement

Consommation : alternatifs

La demande est bonne.
Les oeufs de code 1 se vendent à 8.30€/100  , les oeufs de code 2 qui trouvent rarement preneurs à la consommation se vendent  7.50€/100
Les oeufs de code 0 se vendent toujours  18.20€/100