Notre avis

Marché de l’oeuf

8
07 / 20

Industrie

Code 3

0.60€/kg emballé départ

L’ambiance est toujours la même.

Les affaires sont calmes et ne risquent pas de bouger beaucoup plus d’ici le milieu de la semaine prochaine. Malgré tout il y a peu de marchandise disponible et,  sans grand enthousiasme,  le marché se maintient.

Alternatifs

Code 2 : 0.85€/kg

Code 1 : 0.90€/kg

Toujours un marché aussi atone.

L’offre est peu importante et la marchandise offerte reconduit péniblement les prix de la semaine passée.

 

Consommation

Code 3

0.78€/kg emballé départ

Rien de particulier à signaler , si ce n’est que les centres de conditionnement , à proximité du pont du 14 juillet , sont toujours aussi peu actifs , y compris dans les zones traditionnellement actives en été.

Dans ces conditions le marché se maintient , sans enthousiasme là non plus , en prenant bien en compte que le trop plein se retrouve toujours à l’industrie à des prix très éloignés des prix consommation.

Toujours un petit flux européen qui ne permet que d’écouler de la marchandise à des prix légèrement supérieurs à ceux de l’industrie.

 Alternatifs

Code 2 :  7.40€/100

Code 1 : 7.90€/100

Code 0  : 16.00€/100

Comme pour les marchandises conventionnelles , le marché est très peu actif .

Là non plus , peu de demande des zones touristiques . 

1
07 / 20

Industrie

Code 3

0.60€/kg emballé départ

Le ralentissement lié à l’arrivée du mois de juillet se confirme ; les acheteurs sont sur leurs gardes et sauf pour ceux qui peuvent stocker , réduisent leurs achats au maximum.

Heureusement l’offre n’est pas trop importante ; pour l’instant les organisations de production ne constatent pas trop d’invendus et les prix se maintiennent , même si le niveau est médiocre.

Il ne faut rien attendre de meilleur sur les jours, voire les semaines qui viennent. Rien de particulier à craindre ou à attendre de nos voisins européens.

Alternatifs

Code 2 : 0.85€/kg

Code 1 :  0.90€/kg

Toujours peu de marchandise offerte si ce n’est un peu de trop plein , dans toutes les catégories , de marchandises destinées à la consommation qui ne trouvent pas preneur sur leur marché.

La concurrence européenne , même peu présente ,  tient le marché sous la pression de ses prix.

 

Consommation

Code 3

0.78€/kg emballé départ

Tout doucement le marché poursuit son glissement vers les niveaux de prix industrie.

Il y a peu d’acheteurs ; les centres de conditionnement sont déjà très chargés uniquement en honorant leurs contrats et  ont peu de possibilités d’acheter sur le marché spot.  Le début des migrations touristiques fragilise les marchés des centres urbains sans que pour autant les zones de tourisme ne commencent à se manifester.

L’industrie est le principal et quasiment le seul débouché pour la marchandise offerte sur le marché spot.

Alternatifs

Code 2 :  7.50€/100

Code 1 :  8.00€/100

Code 0  : 16.00€/100

Comme pour les marchandises conventionnelles, le marché semble au point mort; Toujours pas plus de demande de la part des régions touristiques.

24
06 / 20

Industrie

Code 3
0.60€/kg emballé départ
A l’arrivée du mois de juillet le marché semble se stabiliser sur ces bases de prix très basses.
Le stockage semble commencer à avoir un intérêt pour certains opérateurs.
Les acheteurs ont peu de besoins et ne peuvent proposer que des prix bas quand ils ont un peu de besoins.
L’arrivée des mois de vacances ne présage toujours rien de bon et il faudra sans doute malheureusement maintenant attendre l’après 15 août pour retrouver des prix en conformité avec le prix de revient.
Rien de particulier à attendre de nos voisins européens
Alternatifs
Code 2 : 0.85€/kg
Code 1 : 0.90€/kg
Toujours peu de marchandise offerte et pas de souci particulier d’écoulement.
Seule la pression des prix de nos voisins européens explique le prix.

Consommation

Code 3
0.80€/kg emballé départ
Les centres de conditionnement n’ont toujours aucun besoin et le marché continue sa descente ; le problème est conjoncturel et la période juillet / août est depuis plusieurs années la période la plus difficile (hors période de crise sanitaire!).
Comme la semaine passée , l’industrie devient le principal client de la marchandise proposée sur le marché spot.
Alternatifs
Code 2 : 7.50€/100
Code 1 : 8.00€/100
Code 0  : 16.00€/100
Comme pour les marchandises conventionnelles , le marché semble à son point mort ;
L’arrivée des régions touristiques aux achats est souvent synonyme de relance pour les produits alternatifs!  A suivre
17
06 / 20

Industrie

code 3

0.60€/kg emballé départ

Comme les semaines précédentes , le marché à poursuivi sa descente ;  Il semble toutefois avoir atteint un plancher avant l’arrivée de l’été.

Les acheteurs sachant sans doute que le marché n’ira pas plus bas anticipent des besoins oumême stockent.

Par ailleurs compte tenu d’un prix qui ne couvre pas le cout alimentaire , la production diminue et le marché n’est pas encombré.

Toujours un flux d’oeufs de produits d’oeufs en provenance des pays de l’Est qui empêche le marché de revenir à un niveau acceptable.

Alternatif

code 2 : 0.85€/kg

code 1 : 0.83€/kg

La pression des marchés voisins est toujours là et oblige les vendeurs à s’aligner.

Toujours une demande en code 2.

Consommation

Code 3

0.82€/kg emballé départ

Pas de redémarrage de la demande des centres de conditionnement qui sont plutôt excédentaires et qui continuent à approvisionner l’industrie.

La demande pourrait revenir , en particulier sur les plus gros œufs avec les marché des régions touristiques ; Il faudrait pour cela de vrais mouvements de population , ce dont les acheteurs ne sont pas certains et cette incertitude lesempêche toujours de prendre position.

L’industrie (et son prix!!!) reste le débouché de la marchandise en trop plein.

Alternatif

code 2  : 7.50€/100

code 1  : 8.00€/100

code 0  :  16.00€/100

Sur l’ensemble des segments , les marchés sont atones et ne permettent aucune revalorisation ; seule la faiblesse de l’offre explique le maintien des prix.

10
06 / 20

Industrie

code 3

0.64€/kg emballé départ

La semaine qui vient de s’écouler confirme la précédente.

L’offre destinée à l’industrie est mesurée  , mais elle est alourdie par de grandes quantités d’oeufs normalement destinées à la consommation qui continuent à s’accumuler.

La demande est a un niveau très bas d’autant plus que de gros afflux des pays de l’Est de l’Europe (Pologne et Ukraine) contribuent largement à peser sur le marché.

Il est urgent d’agir pour soulager le marché avant l’arrivée de l’été.

alternatifs

code 2  :  0.85€/kg

code 1  :  0.88€/kg

la pression de l’offre européenne est très forte et oblige les vendeurs à faire de nouveaux efforts.

Il y a toujours peu de marchandise offerte sur le marché spot.

Consommation

code 3

0.85€/kg emballé départ

la demande des centres de conditionnement et réduite à sa plus simple expression , d’autant plus que nos voisins espagnols envahissent le marché des œufs calibrés à des prix très bas.

Les centres de conditionnement ont vu nettement ralentir leur activité et n’ont plus de besoins spot.

La marchandise se retrouve sur le marché de l’industrie au prix de l’industrie (quand elle peut trouver preneur!!!).

Alternatif

code 2  :  7.50€/100

code 1  :  8.00€/100

code 0  : 16.00€/100

toujours un marché spot très limité ; le peu d’offre disponible trouve difficilement preneur dans toutes les catégories et finit souvent à l’industrie.

3
06 / 20

Industrie

code 3

0.67€/kg emballé départ

Le mois de Juin n’est jamais une période favorable au marché et l’activité de cette semaine confirme les difficultés.

Néanmoins les acheteurs sont plutôt plus présents que le semaine passée  , qui était perturbée par le pont de la Pentecôte . Les prix sont toujours contestés , et l’offre renforcée par les œufs de consommation qui ne trouvent pas preneur , est largement suffisante  et nous oblige à nouveau à baisser nos prix.

 Le marché semble  avoir atteint son plancher et à ce niveau de prix les industriels n’hésitent à couvrir leurs besoins.

nos voisins étrangers sont à des prix plutôt inférieurs qui permettent difficilement d’exporter. 

Toujours un flux d’importation en provenance en particulier de la Pologne.

 

Alternatifs

code 2  : 0.90€/kg

code 1  : 0.92€/kg

l’offre est toujours assez peu importante mais le prix est sous l’influence des niveaux européens et de  la large baisse du code 3 depuis ces dernières semaines.

 

Consommation

Code 3

0.90€/kg emballé départ

le retournement de situation est net depuis la fin de la période de confinement et le marché est proche de l’effondrement.

Les centres de conditionnement reviennent sur leurs prévisions et vont jusqu’à annuler des commandes.

le mois de juin et l’arrivée de l’été ne sont jamais des périodes favorables , le plancher de prix n’est certainement pas atteint et il faut à nouveau s’attendre à des baisses dans les jours à venir. 

Alternatifs

code 2  :  7.65€/100

code 1  :  8.00€/100

code 0  : 16.00€/100

les affaires se ralentissent nettement mais l’offre spot étant très faible , les prix se maintiennent à un bon niveau

27
05 / 20

Industrie

Code 3

0.69€/kg emballé

Comme déjà largement ressenti la semaine passée, l’arrivée de l’été, les ponts du printemps et un ralentissement de la demande provoquent une grosse tension sur le marché des œufs destinés à l’industrie qui subit une forte baisse de son activité et de ses prix.

Après la parenthèse de la période de confinement , le marché reprend une physionomie plus conforme à la normale et il faudra sans doute attendre quelques mois maintenant avant de revoir le marché reprendre des couleurs (rentrée de septembre).

L’offre des opérateurs européens , en particulier Pologne contribue largement à cette situation.

Alternatifs

code 2 : 0.92€/kg départ

code 1 : 0.95€/kg départ

La faiblesse de l’offre permet au marché , contrairement au code 3 de se maintenir. La pression de l’offre européenne oblige néanmoins à faire des concessions , l’offre européenne étant à des prix nettement inférieure aux nôtres.

Consommation

Code 3

1.00€/kg emballé départ

La période de confinement , maintenant terminée , le marché reprend un cours normal et la demande des centres de conditionnement s’en ressent largement. L’activité a nettement ralenti et la demande en code 3 baisse  tant en termes de volumes qu’en termes de prix.

La fin de la période de Ramadan tend aussi à ralentir les affaires en particulier en ce qui concerne les œufs blancs.  

La reprise des activités de la RHF (restauration hors foyer) en juin pourrait peut être modifier un peu cette tendance.
Rien de particulier chez nos voisins étrangers qui interviennent peu sur ce marché de la consommation.

Alternatifs

code 2 :  7.75€/100

code 1 :  8.10€/100

code 0 : 16.00€/100

dans un marché spot toujours peu actif , la tendance est plutôt baissière.

20
05 / 20

Industrie

Code 3

0.75€/kg emballé départ

A la proximité du long pont de l’Ascension , le marché se retourne brutalement.

Prix élevés , retour en force de marchandise polonaise, peu d’effet du dé-confinement sur l’activité des collectivités et de la restauration hors foyer expliquent cette situation.

Les industriels qui ont besoin d’oxygène ont limité leurs achats et le niveau de prix qu’ils peuvent accepter.  La semaine prochaine sera plus révélatrice de la réalité du marché ; il n’y a pas de stocks et une offre toujours aussi limitée.

Alternatifs

Code 2 : 1.00€/kg emballé départ

Code 1  :1.00€/kg emballé départ

La diminution de la demande n’a pas trop d’impact sur le prix compte tenu de la rareté de l’offre.

 

Consommation

Code 3

1.10€/kg emballé départ

Les positions prises les semaines passées pour des durées à moyen terme permettent au marché de ne pas trop subir les effets du pont et du ralentissement de la demande.

Petit bémol pour les œufs blancs pour lesquels les vendeurs escomptaient une bonne activité en cette période fin de jeune de ramadan et de fête de l’Aid et qui vont se retrouver sur le marché de l’industrie.

Comme pour les œufs destinés à l’industrie , la semaine prochaine sera révélatrice de la réalité de la situation du marché.

Alternatifs

code 2 : 7.95€/100

code 1 : 8.25€/100

code 0 : 16.20€/100

Avec une offre  peu active  sur le marché spot , les quelques affaires qui se font permettent de facilement reconduire les prix des semaines passées.

13
05 / 20

Industrie

Code 3

0.86€/kg emballé départ

Toujours la même fermeté pour le marché des œufs destinés à l’industrie.

Les opérateurs ont toujours des besoins importants face à une offre qui s’est largement réduite.

Les industriels de l’ovo-produit après une courte période plus difficile sont à nouveau sollicités par leurs clients , l’activité reprenant petit à petit son cours normal après la période de confinement.

Alternatifs

Code 2 : 1.10€/kg emballé départ

Code 1  :1.10€/kg emballé départ

Même fluidité que pour les œufs de code 3 . Les œufs de code 2 poussent toute la gamme vers le haut.

 

Consommation

Code 3

1.10€/kg emballé départ

Toujours une demande suffisante pour maintenir les prix de la part des centres de conditionnement.

Les grandes surfaces reviennent à une activité plus normale ce qui détend un peu la demande ; néanmoins l’offre trouve facilement preneur à des prix qui ne montent plus mais qui ne sont pas trop discutés.

Alternatif

code 2 : 7.95€/100

code 1 :  8.25€/100

code 0  : 16.20€/100

Dans un marché spot très peu existant , les prix se maintiennent facilement.

Comme les semaines passées , les centres de conditionnement ont besoin d’offres contractuelles en code 1 et en code 2

6
05 / 20

Industrie

Code 3

0.85€/kg emballé départ

Le manque de marchandise et une petite reprise de l’activité des collectivités dope le marché de l’industrie.

La forte vague de réforme de Mars dernier a asséché l’offre à quoi s’ajoute une  forte demande pour la consommation en coquille qui ne laisse aucun disponible pour l’industrie.

Tous les industriels ont des besoins plus importants ; il y a peu d’offre et les prix continuent largement à monter dans un contexte d’échanges inter pays européens quasi au point mort.

 

Alternatifs

Code  2 : 1.10€/kg

Code 1  :  1.10€/kg

Toujours la même faiblesse de l’offre qui permet au marché de se raffermir ; l’offre spot est faible et ne permet pas de satisfaire la demande , en particulier en code 2

Consommation

Code 3

1.10€/kg emballé départ

Toujours la même fermeté dans la demande des centres de conditionnement qui ne trouvent pas suffisamment de marchandise.

Les deux premiers ponts du mois de Mai n’ont pas vraiment perturbé le fil du commerce et la marchandise offerte trouve facilement preneur à des prix néanmoins limités par la capacité des acheteurs a mieux valoriser leurs produits.

Le code 3 bénéficie largement de l’embellie , y comprises les productions d’oeufs blancs qui trouvent preneur auprès des centres de conditionnement (c’est le mois du ramadan d’une part et d’autre part faute d’oeufs roux le consommateur achète du blanc).

Alternatifs

Code 2  : 7.95€/100

Code 1  :  8.25€/100

Code 0  : 16.2€/100

Dans un marché spot toujours aussi squelettique , les acheteurs sont à la recherche de contrat sur la durée et à prix fixe en particulier en code 1.