Notre avis

Marché de l’oeuf

18
10 / 17

Industrie : 1.61€/kg emballé départ

Quand le marché manque d’œufs,  rien ne l’arrête !

Les industriels n’arrivent toujours pas à suffisamment satisfaire leurs besoins et amplifient une situation déjà tendue.

Les vendeurs doivent répartir entre leurs clients le peu de marchandise disponible sur le marché ! a  situation est tendue et les acheteurs craignent toujours de ne pas être capables  de disposer de marchandise pour faire fonctionner leurs entreprises et satisfaire leurs propres marchés.

Le salut ne viendra pas de nos voisins européens qui pour certains sont confrontés à des problèmes de salmonelles et de sopçons d’influenza avaire !!

 

Les œufs de code 2 et de code 1 destinés à l’industrie se négocient sur des bases un peu supérieures  autour de 1.70€/kg (on parle même de 2.00€/kg œufs code 2 chez nos voisins européens du Nord !

Consommation : Moyens  1.65€/kg – Gros 1.63€/kg

Les centres de conditionnement ont aussi de besoins pour des marchandises de qualité supérieure qu’ils doivent donc payer un peu plus cher que les œufs  tout venant destinés à l’industrie (ce qui n’est plus le cas depuis plusieurs semines) et les vendeurs demandent des prix supérieurs !

Il n’y a pas non plus de marchandise disponible et les acheteurs sont confrontés aux besoins de l’ensemble du marché qui contribue à tirer le marché vers le haut !

Une question importante se pose !  les GMS leur permettent-elles de valoriser des œufs achetés sur de telles bases de prix !!

Cette situation va certainement perdurer encore plusieurs semaines !!

11
10 / 17

Industrie. 1.50€/kg (Emballé départ)

Les semaines se suivent et amplifient l emballement du marché ! Toujours insuffisamment d offre pour satisfaire la demande des industriels Français mais aussi européens. D’ailleurs, l’inquiétude se fait sentir chez nos clients qui s’interrogent sur cette fin d’année car les semaines qui viennent s’annnoncent très compliquées et tendues tant au niveau des tarifs que des approvisionnements, qui pourraient faire défaut.  Les poulaillers belges néerlandais et allemands vides font aussi et encore défaut au marché , qui ne sait plus comment satisfaire la demande.

Les oeufs de code 2 et de code 1 destinés à l industrie se négocient aussi à la hausse !  

Consommation : Moyens : 1.55€/kg. Gros. 1.50€/kg

Comme pour le marché de l’industrie, les centres de conditionnement manquent de marchandise et acceptent le prix demande qui s’aligne sur celui de l’industrie. Rien ne peut laisser penser que les choses pourraient changer dans les périodes à venir ! La demande est très ferme et les centres de conditionnement anticipent leurs besoins pour les semaines voir les mois à venir…

4
10 / 17

Industrie: 1.40€/kg

Toujours la même note de fermeté !
Les industriels ont besoin de marchandise et ils ne trouvent pas tout ce dont ils ont besoin.
Le marché continue à monter et personne ne peut encore dire quand le plafond sera atteint.
Toujours la même demande de nos voisins européens.

Les oeufs de code 2 destinés à l industrie se négocient à 1.40€ et les oeufs de code 1 à 1.42€/kg

Consommation : Moyens: 1.46€/kg. Gros. 1.42€/kg

Les centres de conditionnement suivent le mouvement!
L’ensemble de la gamme, industrie, conditionnement et même oeufs alternatifs se négocient dans une fourchette haute mais très resserrée.
Toujours peu de marchandise sur les marchés « spot »

27
09 / 17

Industrie : 1.28€/kg

Le marché est toujours ferme mais les arbres ne montent pas au ciel et le rythme de la hausse se ralentit !  on est sans doute pas très loin du plafond même si le marché ne marque aucun signe de ralentissement.
Les industriels ont toujours autant besoin de marchandise et la période est favorable à la consommation ; rien ne parait pouvoir changer avant au moins la fin de l’année. Nos voisins étrangers sont dans la même situation et sont aussi toujours à la recherche de marchandise

Les œufs alternatifs  destinés à l’industrie suivent la même tendance ;  les œufs de code 2 se sont négociés à 1.32€/kg et  les œufs de code 1 autour de 1.40€/kg

 

Consommation : Moyens : 1.30€/kg – Gros : 1.28€/kg

Toujours la même tendance ;  la demande des centres de conditionnement  se maintient et le prix des œufs destinés à la consommation suit  une tendance parallèle à celle des fabricants d’ovo-produits.

C’est toujours l’industrie qui est la locomotive du marché.

Le mois d’octobre est traditionnellement un mois plus creux avant les folies de consommation des fêtes de fin d’année ; cela pourrait éviter la surchauffe du marché qui de toute façon suivra une tendance parallèle à celle du marché de l’industrie. Par ailleurs il semble y avoir une retour important de l’offre en œufs de début de ponte.

20
09 / 17

Industrie : 1.25€/kg emballé départ

Les semaines se suivent et se ressemblent !  difficile d’être original !

Toujours aussi peu de marchandise offerte face à une demande qui ne faiblit pas beaucoup.
Les industriels commencent quand même à dire qu’ils n’ont pas d’autre choix que de remonter les prix de leurs produits et qu’ils préfèrent moins travailler que de le faire à perte.
L’équilibre va sans doute se trouver à ce prix ! attention de ne pas détourner nos clients de nos produits ! Nos voisins étrangers contribuent à la fermeté en France en achetant sans beaucoup discuter nos prix.

Les œufs de code 2 destinés à l’industrie se négocient à 1.28€/kg les œufs de code 1 à 1.38€/kg sans qu’il n’y ait vraiment d’offre , l’essentiel de cette marchandise étant négociée contractuellement

Consommation : Moyens : 1.27€/kg   Gros : 1.25€/kg

Les centres de conditionnement ont toujours autant besoin de marchandise et , paradoxe !! pour acheter ils doivent s’aligner sur le prix de l’industrie. Les gros œufs se négocient même un peu moins cher sur le marché de la consommation que sur le marché de l’industrie. Là aussi nos voisins étrangers aimeraient pouvoir nous acheter un peu plus de marchandise , l’œufs français , même de code3 étant sorti grandi de la crise Fipronil.

13
09 / 17

Industrie : 1.19€/kg emballé départ

Plus rien n’arrête le marché!
Les industriels ont besoin de marchandise et tout est bon à prendre.
Le marché est d’autant plus ferme que nos voisins étrangers  en particulier allemands sont déjà sur  des bases de prix supérieures aux nôtres (mais pour du code 2).
On peut imaginer que le niveau atteint va marquer un palier mis on ne voit pas non plus ce qui peut arrêter la fermeté.
Les oeufs de code 2 destinés à l’industrie  très recherchés également se négocient à 1.26€/kg et les oeufs de code 1 destinés à l’industrie vers 1.32€/kg

Consommation  : moyens   1.21€/kg – gros 1.19€/kg

Les centres de conditionnement ne trouvent pas la marchandise dont ils ont besoin et cette demande très supérieure à l’offre entraîne une envolée des pris toujours soutenue par l’industrie qui suit et même précède le mouvement!
Nos voisins étrangers en particulier belges et hollandais cherchent du code 3 destiné à la consommation à des prix qui contribuent au raffermissement du marché
Comme pour l’industrie les opérateurs se demandent ce qui peut aujourd’hui arrêter cette envolée!!
6
09 / 17

Industrie : 1.10€/kg emballé départ

La fermeté continue !!!

Les industriels ont des besoins importants en cette période de rentrée et l’offre est tout juste suffisante pour les satisfaire.

La consommation étant en train de redémarrer les industriels pour pouvoir s’approvisionner doivent s’aligner sur le prix de la consommation (que l’industrie raffermit !!!)

Cette situation devrait encore durer tant que les flux d’avant laffaire  FIPRONIL ne sont pas remis en place.

Les œufs de code 2 destinés à l’industrie se négocient à 1.20€/kg et les œufs de code 1 à 1.30€/kg

 

Consommation : Moyen  1.12€/kg  –  gros   1.10€/kg

Les centres de conditionnement sont revenus aux achats et là aussi la fermeté est de mise !

Les industriels contribuent à soutenir le prix et les deux marchés sont au même niveau.

Tant que l’effet rentrée va durer les prix vont continuer à monter.  La demande est sur le moyen mais le prix des gros progresse aussi nettement en s’aligant sur l’industrie.

30
08 / 17

Industrie : 1.02€/kg emballé départ

Le marché s’est à nouveau envolé la semaine passée.

Les industriels doivent faire face à la demande de la rentrée ; comme les années passées la reprise des collectivités et les retours de vacances dopent le marché. Ajouté au fait que non seulement il y a peu d’importation ,mais que en plus nos voisins belges , hollandais et allemands achètent en France, le marché , assez peu fourni en marchandise destinée à l’industrie s’envole !Ceci dit prudence ! A ce niveau de prix les acheteurs n’achèteront que leurs besoins et l’effet rentrée est court !

Les œufs de code  2 destinés à l’industrie sont rares et se négocient à 1.20€/kg ; les œufs de code 1 très rares également approchent des 1.30€/kg

 

Consommation : Moyens : 1.03 – Gros : 1.02

Les centres de conditionnement ne sont toujours pas revenus aux achats

Les consommateurs sont peut-être dans le doute (même si le buzz médiatique du Fipronil est terminé) et n’étaient sans doute pas encore rentrés la semaine passée. Peu de marchandise ont été négociées sur ce débouché mais l’industrie a allègrement pris le relais et la semaine passée s’est terminée sans stock. Le dynamisme devrait revenir cette semaine et permettre à ce marché de suivre le mouvement amorcé par l’industrie.

23
08 / 17

Industrie : 0.94€/kg

Les industriels français ont des besoins importants.
Le marché des ovo-produits ne semble pas s’être dégradé par l’affaire qui agite le monde l’œuf et les industriels français ne s’approvisionnent plus qu’en France.
Tant que les flux habituels ne se remettent pas en place les affaires vont rester fermes.
Dans ce contexte les prix se sont encore raffermis sur la période qui vient de s’écouler et les œufs destinés à la consommation qui viennent densifier l’offre ne changent rien à la tendance.
Les œufs de code 2 , difficiles à trouver se négocient à  1.10€/kg et les œufs de code 1 autour de 1.25€/kg

Consommation : moyens : 0.95€/kg – gros 0.94€/kg

Le marché de la consommation est toujours aussi atone et tant que l’effet rentrée ne sera pas là  , la base du prix reste le dégagement vers l’industrie. Comme nous l’avons écrit dans notre commentaire industrie les prix pratiqués permettent un écoulement sans trop de difficultés.
Il n’y a plus d’écart de prix entre l’industrie et la consommation
16
08 / 17

Industrie : 0.89€/kg emballé départ

La fin de la semaine passé à confirmé la fermeté des jours précédents.
On est trop tôt aujourd’hui (compte tenu du pont du 15/08) pour affirmer une poursuite de la fermeté.
Le sujet de la semaine passée n’était bien sur pas le marché! Les acteurs ont cependant du acheter pour cette semaine et la tendance était toujours bonne

Code 2 : 1.05€/kg et code 1 1.20€/kg Toujours une demande correcte pour les oeufs alternatifs même si ils sont les plus concernés par cette crise sanitaire.

Consommation : Moyen 0.92 €/kg Gros 0.89€/kg

L’industrie est le seul acteur de ce marché et écoule la marchandise proposée !
Les centres de conditionnement d’une part n’ont pas de besoin et d’autre part , ce début de semaine , se contentent de leurs productions ou de leurs approvisionnements contractuels.
Les jours à venir vont être déterminants pour savoir si la crise « fipronil » a un impact sur le marché.

Le produit français (en particulier code 3) pourrait cependant bénéficier d’une meilleure cote sur le marché national et voir au moins ses prix se maintenir.

9
08 / 17

Industrie : 0.87€/kg  emballé départ

Le marché de l’industrie a été  très actif et s’est à nouveau envolé cette semaine.
L’affaire « fipronil » n’est certainement pas étrangère à cette situation sans qu’on sache encore très précisément quelle est son influence.
Des millions d’oeufs sont bloqués , des élevages sont consignés en Allemagne , aux Pays Bas et en Belgique. Il semblerait qu’il y ait aussi déjà eu des abattages préventifs de cheptel.
La situation est encore confuse et il est difficile de se faire une opinion précise de la suite des évènements.
Le marché semble osciller autour de ce prix depuis plusieurs sans qu’on puisse pour le moment parler de stabilisation. La proximité du long pont du 15 aout perturbe l’activité et nous verrons plus clair dans les jours à venir
Les œufs de code 2 français destinés à l’industrie sont demandés et se négocient autour d’ 1.05€/kg ; les œufs de code 1 destinés à l’industrie se négocient toujours autour de 1.20€/kg

Consommation : moyens et gros 0. 87€/kg

Les centres de conditionnement ne sont pas actifs et ont peu de besoins.
Traditionnellement la période estivale en particulier celle qui va du 1/08 au 20/08 est la plus calme de l’année et cette année ne déroge pas.
L’industrie soutient le prix qui aurait pu baisser.
La sortie de l’été n’est plus très loin, et une fois écoulés les trop plein d’après le pont du 15/08, nous verrons plus clair pour aborder la rentrée.
2
08 / 17

Industrie  : 0.80€/kg emballé départ

Le marché s’emballe et les industriels ayant des besoins ne contestent pas les prix demandés.
Il y a certainement un lien avec l’affaire  » néerlandais et belge  fipronil » (voir quelques articles dans notre rubrique actualités) ».
Les industriels français se rabattent sur la marchandise française et font monter les prix; on est pour l’instant dans une « bouteille à l’encre » et tant que la situation belge et néerlandaise n’est pas plus claire le marché avancera à tâtons!!
La marchandise de code 2 va aussi voir ses prix monter la production étant essentiellement de ces deux pays  les négociations se font sur des bases de 0.92€ et de 1.20 € pour le code 1.

Consommation : moyens 0.87€/kg – gros 0.80€/kg

Les centres ce conditionnement ont la prudence habituelle du mois d’août et le marché ne se raffermit que grâce à la situation des œufs destinés à l’industrie.
Les achats des centres de conditionnement sont au ralenti et ne reprendront vraiment qu’après la fin de la semaine prochaine.
26
07 / 17

Industrie : 0.71€/kg/kg

Décidément l’année 2017 n’est pas une année comme les autres!!
Nous sommes la dernière semaine de juillet et les casseries qui en général voient leur activité diminuer à cette époque de l’année sont sous pression et sont obligées d’augmenter leurs prix pour être approvisionnées.
L’offre est faible et trouve facilement preneur; il y a peu d’offres de nos voisins européens et le marché de la consommation n’a pas besoin de s’appuyer sur l’industrie pour épurer ses stocks.
Si cette tendance se poursuit dans les jours à venir , ce qui devrait être le cas ,le marché devrait être particulièrement ferme pour la rentrée.
Pas de changement pour les codes 2   0.85€/kg et code 1   à 1.11€/kg

Consommation : moyens  0.86€/kg – gros  0.73€/kg

Le marché est fluide et normalement actif pour la période.
Les centres de conditionnement sont plus ou moins au ralenti mais l’activité est suffisante pour écouler la marchandise offerte.
Les prix industrie et consommation devraient se rapprocher dans les semaines à venir et permettre une réelle fluidité du marché d’ici la rentrée.
19
07 / 17

Industrie : 0.66€/kg emballé départ

Le marché même si il a encore un peu baissé depuis une semaine ne s’est pas plus encombré et a probablement  atteint son plancher.
Les industriels sont peu acheteurs mais il n’y a pas beaucoup d’offres et , contrairement aux autres années il n’y a pas l’offre  du trop plein d’oeufs destinés à la consommation.
Si le marché devait se stabiliser à ce prix jusqu’à la fin de l’été , même si le niveau est inférieur au prix de revient , la situation serait plutôt favorable pour bien aborder la rentrée.
Les œufs de code 2 destinés à l’industrie sont assez largement offerts et se négocient difficilement autour de 0.85€/kg et les œufs de code 1 à 1.11€/kg

Consommation : moyen 0.86€/kg – gros 0.71€/kg

Les centres de conditionnement sans qu ‘il n’y ait aucune précipitation sont toujours présents et le marché est assez fluide.
La demande ne porte que sur les œufs de + de 59 g et sur ceux de moins de 63 g.
Les plus petits trouvent preneurs auprès de l’industrie à des prix intermédiaires entre le prix consommation et le prix industrie.
Les plus gros assez peu présents se négocient au prix de l’industrie
Nos voisins européens sont assez peu présents aussi bien à l’achat qu’à la vente! la torpeur estivale européenne s’est installée!!!!
12
07 / 17

Industrie : 0.66€/kg

Tout au long de la semaine et encore ce début de semaine les prix des oeufs destinés à l’industrie s’est effrité.
On est loin de l’effondrement qu’on aurait pu craindre mais les acheteurs ne sont pas suffisamment nombreux pour tenir un prix plus élevé que celui de nos concurrents européens.
Il risque de se constituer un peu de stocks début de semaine prochaine suite au long pont du 14 juillet et les vendeurs ont à nouveau anticipé de la baisse pour ne pas se trouver submergés la semaine prochaine; semaine prochaine qui sera déterminante pour les niveaux de prix de l’été
les œufs disponibles de code 2 ne trouvent preneurs qu’à  l’industrie   et voient aussi leur prix s’effriter; ils se sont négociés à 0.87€/ kg départ  
les oeufs de code 1 destinés à l’industrie sont rares et continuent à se négocier sur les bases de la semaine passée  1.15€/kg 

Consommation : moyens  0.87€/kg – gros 0.73€/kg

Les centres de conditionnement, contrairement aux étés des années passées continuent à acheter. Ce n’est bien sur pas l’euphorie et les prix sont toujours à la baisse , mais on sent bien que cette baisse sera beaucoup plus contenue que celle de l’année passée. Bémol pour les petits œufs qui ne trouvent plus preneurs sinon à l’industrie et qui semblent très présents.
Pour la  catégorie consommation aussi ,  le début de semaine prochaine sera déterminant pour la tenue des prix de l’été.
5
07 / 17

Industrie  : 0.70€/kg emballé départ

Comme la semaine passée le marché des œufs destinés à l’industrie s’est encore dégradé.
Peu de ventes, peu d’activité. L’été 2017 risque d’être comme les précédents étés d’autant plus que les œufs étrangers en particulier polonais reviennent en force sur le marché français.
Les œufs de code 2 destinés à l’industrie se négocient à 0.90€/kg et les œufs de code 1 toujours à 1.15€/kg

Consommation : moyens : 0.90€/kg – gros : 0.78€/kg

Les centres de conditionnement voient aussi leur activité ralentir ; là aussi rien d’anormal compte tenu de la période mais les prix continuent à rapidement s’effriter d’autant plus qu’une bonne partie de la marchandise en trop plein ne trouvera de débouché qu’auprès de l’industrie
28
06 / 17

Industrie : 0.72€/kg emballé départ

Comme nous le pressentions la semaine passée , les affaires vont très nettement se compliquer à l’arrivée de l’été.
Les industriels voient leur activité diminuer et achètent beaucoup moins; ceux qui ont une activité conditionnement et industrie se contentent de leur propre production.
Les prix entament une spirale de baisse qu’il faut sans doute anticiper pour ne pas provoquer une aspiration d’oeufs étrangers et générer des stocks.
Les œufs de code 2 destinés à l’industrie se négocient autour de 0.92€/kg (aussi sous pression de marchandise offerte par nos voisins européens) ; les œufs de code 1 toujours assez peu présents sur des bases de 1.15€/kg

Consommation : moyens 0.92€ – gros 0.80€

Comme nous l’avons écrit dans notre commentaire industrie , les centres de conditionnement ont ralenti leur activité et il faut éviter que le gouffre de prix qui se creuse entre le prix industrie et le prix consommation nous conduise au mur. Les deux marchés doivent se rapprocher pour retrouver de la fluidité.
Il va falloir pouvoir rapidement dégager le trop plein pour éviter la constitution de stocks et un effondrement plus important des prix.
Pour vendre des œufs code 3 destinés au conditionnement chez nos voisins européens il faudrait proposer moins de 0.80€/kg!  Nous en sommes loin!
21
06 / 17

Industrie : 0.76€/kg emballé départ

Le marché des œufs destinés à l’industrie continue à se dégrader à l’approche des congés d’été.
Les industriels sont de plus en plus prudents et mettent de la pression sur les prix d’autant plus que nos voisins étrangers ont encore plus nettement baissé leurs prix et qu’il y a de la marchandise disponible.
Avec la forte chaleur des derniers jours , personne ne veut garder de stock dans les élevages ; les vendeurs acceptent des concessions. Cependant, malgré la baisse des prix et l’arrivée de l’été , le marché est toujours fluide.
Les œufs de code 2 destinés à l’industrie se vendent 0.98€/kg et les œufs de code 1 à 1.18€/kg

Consommation : moyens  :  0.94€/kg – gros : 0.82€/kg

La fluidité est toujours de mise et les centres de conditionnement sans être très actifs achètent suffisamment pour qu’il ne se constitue pas de stocks.
Les fortes chaleurs et le ralentissement des achats des collectivités devraient tout de même avoir une influence sur les besoins et les prix, qui se sont déjà légèrement dégradés, devraient continuer à le faire dans les jours à venir.
A noter une affluence importante de petits œufs qui ne trouvent pas tous preneurs auprès de l’industrie de la cuisson, et qui vont aussi voir leurs prix se dégrader dans les jours à venir.
14
06 / 17

Industrie : 0.805€/kg emballé départ

Sans qu’on puisse parler de difficultés, le marché s’effrite doucement mais reste fluide et il n’y a toujours pas une grosse pression de l’offre.
Les industriels sont très prudents à l’approche de l’été  (arrêt de la demande des collectivités, en particulier des écoles) et s’engagent pour des petits volumes et des durées courtes.
L’œuf de consommation est un peu plus présent et pourrait peser sur l’offre à destination des ovoproduits.
Pas ou peu d’offre ni de demande de nos voisins européens, en tous cas pas pour l’instant de ce coté de mouvements susceptibles de bousculer le marché.
Les prix des œufs alternatifs destinés à l’industrie ne varient pas  : 1.00€ pour le code 2 et  1.20€/kg pour le code 1

Consommation : moyens   0.95€/kg – gros 0.83€/kg

La demande des centres de conditionnement est moins pressante et l’offre est un peu plus pressante!
Peu de débouchés pour les petits œufs qui se retrouvent sur le marché de l’industrie et une demande insuffisante pour les moyens qui oblige à une concession de prix
En attendant la transition de la demande vers les régions de tourisme, le marché risque de se dégrader encore un peu plus.
Les gros œufs,  traditionnellement plus demandés dans les régions de tourisme sont toujours délaissés et se négocient souvent au prix de l’industrie.
7
06 / 17

Industrie : 0.81€/kg emballé départ

Le marché hésite!
 Il n’y a pas trop de marchandise et les industriels sont aux achats.
Ceci dit la période la plus défavorable de l’année approche et les acheteurs font pression sur le prix.
Il y a un peu de marchandise espagnole disponible qui est proposée à notre prix.
Les œufs destinés à l’industrie de code 2 et de code 1 se négocient fermement au mêmes prix que la semaine passée  code 2  1.00€/kg et et code 1  1.20€/kg

Consommation : moyens  0.96€/kg. –   gros  : 0.84€/kg

Le marché est encore plus hésitant que celui de l’industrie.
Les centres de conditionnement ont peu de besoins qui sont facilement couverts à des prix au mieux égaux à ceux de la semaine passée.
Les prix risquent de s’enfoncer peu à peu dans la torpeur de l’été.
Sauf si les bruits d’influenza aviaire qui circulent encore (Luxembourg) se confirment.
31
05 / 17

Industrie : 0.82€/kg (emballé départ) –

Même si les  affaires ont été fluides jusqu’à aujourd’hui et avant la publication de la vidéo dévastatrice d’hier , les acheteurs sont moins présents et quoiqu’il arrive le marché va au mieux stagner.
Depuis ce début de semaine les industriels hésitent à s’engager et quand ils le font c’est à un niveau de prix inférieur à celui du début de la semaine précédente.
Il n’y a en tous cas pour l’instant pas de stock et peu de crainte d’entrée de marchandise étrangère à des prix inférieurs aux nôtres.
Autre prix
Les œufs de Code 2 destinés à l’industrie se négocient toujours à 1.00€/kg et les œufs de code 1 à 1.18€ ; la diffusion de la vidéo devrait sans doute raffermir le prix de ces deux catégories aux dépens du code 3.

Consommation : Moyens 0.97€ –  Gros  0.85€

Les centres de conditionnement sont toujours actifs et d’ici la fin de cette semaine la marchandise proposée a facilement trouvé preneur sur des bases de prix presque identiques à celles de la semaine passée. Le dernier week-end prolongé du printemps se profile et le marché va reprendre un rythme normal.
Sur cette catégorie aussi la vidéo diffusée hier par quasiment tous les médias pourrait avoir une influence immédiate sur la marché.  Nous en saurons plus dans les jours à venir.
24
05 / 17

Industrie : 0.83€/kg emballé départ

Tous nos pronostics sont déjoués!
Le marché reste actif et malgré une semaine tronquée que la profession craignait, les affaires sont bonnes et le marché se tient très facilement à des niveaux de prix inattendus!
La tendance est même à la fermeté.
Les œufs de code 2 destinés à l’industrie se négocient à 1.00€/kg et les œufs de code 1 entre 1.16 et 1.18€/kg.  La aussi la fermeté est de mise!

Consommation : Moyen 0.98€/kg  –  Gros  0.85€/kg

Les centres de conditionnement ont besoin de marchandise et l’offre trouve toujours facilement preneur.
Les centres de conditionnement ont déjà anticipé leurs achats de la semaine prochaine (sur des bases un peu moins fermes) mais ils ne prévoient pas de report de stocks et le marché devrait résister.
Nos voisins étrangers , sont à des prix un peu plus faibles mais les opérateurs français n’ont pas besoin d’exporter pour écouler leur marchandise.
Un mois de mai inattendu et bienvenu!
17
05 / 17

Industrie : 0.82€/kg emballé départ

Dans cette semaine qui précède le plus long pont du mois de Mai , les affaires sont toujours fluides et les industriels sont toujours aussi régulièrement aux achats.
Il y a une pression sur les prix que tout le monde attendait plus bas à cette période de l’année, mais le marché résiste bien.
Encore une ou deux semaines délicates et ce mois de Mai truffé de jours fériés aura été digéré sans trop de difficultés.
L’offre n’est pas alourdie par la marchandise destinée à la consommation qui trouve facilement preneur sur son créneau.
Pour info les industriels sont aussi acheteurs de production code 2 (sol) et code 1 (plein air)
Autres cotations : 
Code 2 0.95€/kg  –  Code 1   1.15€/kg

Consommation : Moyens : 0.98€/kg – Gros : 0.84€/kg

Les centres de conditionnement sont là, ont besoin d’oeufs et comme pour l’industrie le marché reste très fluide.
La proximité du long pont de l’ascension ne perturbe pas les affaires et la marchandise de moins de 63g trouve facilement preneur.
Les œufs d’un poids supérieur se retrouve au pire valorisés au prix de l’industrie.
10
05 / 17

Industrie  : 0.85€/kg  (emballé départ)

Finalement les semaines se suivent et se ressemblent et c’est ça la surprise!!
Le calendrier du mois de Mai avait été pointé depuis longtemps avec anxiété ! Le marché reste finalement très fluide , il n’y a pas d’excès de marchandise et même nos voisins étrangers achètent sur le marché français.
Tant qu’il n’y a pas plus de surplus d’œufs destinés à la consommation proposés à l’industrie la situation devrait rester très gérable.
Comme nous l’avons publié dans notre page actualités , le nouvel épisode influenza aviaire au Mexique pourrait aussi apporter son nouveau lot de surprise.

Consommation : Moyens :  0,99€/kg –  Gros : 0.85€/kg

Le commentaire concernant les œufs destinés à l’industrie convient bien aussi aux œufs destinés aux centres de conditionnement.
Les acheteurs sont toujours là et les trois semaines tronquées par des jours fériés ont pour l’instant eu peu de répercussions sur le marché.
Les  M (de 55 à 62g)  se maintiennent bien et les  L (+ de 63g) se maintiennent au niveau très honorable de l’industrie.
La semaine à venir est complète et devrait contribuer au maintien de la situation.
3
05 / 17

Industrie : 0.85€/kg emballé départ

Pas de grand changement ce début de semaine. Les ventes se font sur des bases en légère baisse pour la semaine prochaine.

Ce qui perturbe le plus le marché est le jour férié qui complique la logistique et tronque la semaine d’un jour de travail dans les casseries. Pour l’instant pas de stock, seule la demande pour le conditionnement pourrait alourdir l’offre.

 

Consommation : Moyen – 1,00€ ; Gros : 0,85€

La demande pour le conditionnement se tasse un peu ce début de semaine, ce qui est normal pour la période.

Attention à l’écart de prix avec l’industrie qui risque de bloquer les échanges en cas de mévente avant le long week end de l’ascension  qui sera le plus difficile à passer.

 

26
04 / 17

Industrie : 0.86€/kg emballé départ

Les prix continuent à s’effriter mais le marché fait de la résistance!!
Tous les opérateurs s’attendaient à une nette baisse des prix à l’approche du mois de mai et de sa cohorte de jours fériés mais le marché reste fluide  , à un bon niveau et avec un niveau d’anticipation qui permet d’avoir confiance au moins jusqu’au milieu du mois prochain.
Il n’y a pas de stocks et la demande suffit largement à équilibrer le marché.
Tout dépendra maintenant , d’une part de l’offre en provenance de l’étranger et d’autre part de la vente des œufs non calibrés au conditionnement.

Consommation : moyens  1.04€/kg – gros 0.93€/kg

Sur le marché de l’œuf non calibré destiné aux centres de conditionnement  , même si le marché s’effrite aussi les niveaux de prix restent élevés et la demande suffit à contenir l’offre; là aussi la visibilité va au moins jusqu’à la fin de la semaine prochaine et il n’y a pas trop de difficultés à attendre même si sur ce marché comme sur celui de l’industrie les prix ne vont faire que baisser dans les semaines à venir.
19
04 / 17

Industrie 0.89€/kg emballé départ

Le marché reste très fluide au lendemain de la fête de Pâques , ce qui est inattendu et laisse sans doute présager un début de printemps moins difficile qu’on ne pouvait le craindre.
Les affaires devraient rester en l’état jusqu’au début du mois de Mai ou les deux premiers ponts seront un test pour la tenue du marché pendant le printemps.
En tous cas pour le moment « carpe diem »!
les problèmes ne pourraient venir que de nos voisins européens ; il y a peu de marchandise disponible à venir pour l’industrie en France

Consommation : 1,08€/kg – 0.93€/kg

Le marché est faiblement baissier au lendemain du pont de Pâques.
Les centres de conditionnement avaient commencé à acheter dès la fin de la semaine passée pour cette semaine et ont continué hier et aujourd’hui ce qui semble garantir la fluidité du marché et sans doute une bonne tenue des prix jusqu’à la fin du mois d’avril.
Sur ce marché aussi les deux ponts de début mai seront déterminants.

12
04 / 17

Industrie – 0.90€/kg  (emballé départ)

Le printemps arrive et avec lui , d’une part une baisse à anticiper et d’autre part la perspective de plusieurs week end à rallonge.
Le marché reste fluide et peu chargé mais il faut prévoir  et ne pas se retrouver avec du stock les industriels achètent et commencent à couvrir leurs besoins ; il ne faudra absolument avoir de stock parce que de toutes façons les prix seront moins élevés dans quinze jours.
Nos voisins étrangers achètent et vendent sur des bases identiques aux notres mais nous abordons la semaine sainte et son cortège de jous fériés européens qui vont s’étaler de mercredi à mardi de la semaine prochaine! Gare aux retours!

Consommation – moyens  1.09€ ; gros 0.95€

Les centres de conditionnement continuent à acheter et vont continuer à avoir des besoins jusqu’à ce jeudi!
L’effet jour férié risque d’être plus important pour l’œuf de consommation et les centres de conditionnement sont prudents et sur le prix et sur les volumes pour ne pas devoir constater de dépréciation de leur stock la semaine prochaine.
Ceci dit le commerce est fluide , il n’y pas de trop plein dans les élevages  et l’effort de baisse auquel il faut consentir contribue à assainir le marché.
Le prix des gros en particulier a de nouveau tendance à se rapprocher du prix de l’industrie.
5
04 / 17

Industrie : 0.99€/kg

Toujours très peu de marchandises offertes pour l’industrie.
Les industriels ont toujours autant de besoins qu’ils ne peuvent satisfaire qu’à condition d’au moins maintenir les prix.
Toute la marchandise disponible trouve facilement preneur et même si nous sommes probablement dans les semaines de prix les plus élevés avant le printemps , rien ne laisse envisager pour le moment que la situation pourrait se retourner.

Consommation : Moyens : 1.20 – Gros : 1.00

La demande des centres de conditionnement est suffisante pour absorber la marchandise offerte. 
Les prix sont stables et la tendance est au resserrement entre les prix consommation et les prix industrie.
La proximité des fêtes de Pâques pourrait un peu accélérer les affaires jusqu’au milieu de la semaine prochaine; il faudra cependant être prudent car l’activité s’arrête dans beaucoup de pays voisins (Allemagne ,Espagne,..) à compter du jeudi saint et chez nous , nous allons être confrontés à un week-end  prolongé.
Pâques est souvent la charnière entre un marché ferme et les difficultés du printemps.
29
03 / 17

Industrie : 0.98€/kg   emballé départ

Malgré des velléités de baisse la situation reste ferme. 
Il n’y a pas de marchandise disponible pour le marché spot et les prix pratiqués chez nos voisins étrangers sont supérieurs aux nôtres.
Il faut ajouter à cela que les industriels, s’ils doivent s’approvisionner sur le marché de la consommation doivent payer les œufs beaucoup plus cher que les prix affichés.

Consommation : moyen 1.20 – gros 1.00

Nous arrivons fin de mois et la demande est moins active que la semaine passée.
Les prix sont à des niveaux très élevés et même si l’activité n’est pas ce qu’elle était, les prix atteints la semaine passée se maintiennent et devraient le faire dans les deux semaines qui précèdent Pâques.
Il est néanmoins important de bien vider les élevages dans les jours qui viennent et de ne pas arc-bouter sur des niveaux de prix qui pourraient amener à générer des stocks.
22
03 / 17

Industrie  :  0.97€/kg  (emballé départ)

Pas de marchandise et une demande ferme!
Les prix montent et même nos voisins européens sont acheteurs en France à des prix avoisinant les nôtres.
La bonne tenue du marché de la consommation réduit l’offre destinée à l’industrie et les prix monteront encore dans les jours à venir.

Consommation : moyen  1.20€/kg – gros  :  1.00€/kg

Les centres de conditionnement ont besoin de marchandise , en particulier des œufs moyens et l’offre parait limitée. Cette situation devrait durer au moins  jusqu’à Pâques sans que les raisons soient bien claires. L’offre française est plutôt en train d’augmenter  en particulier grâce à  des élevages qui étaient vides depuis plusieurs mois pour des raisons sanitaires et qui seront tous remplis d’ici la fin du mois d’avril.
Il semblerait que la hausse soit plutôt provoquée par la fermeté de l’industrie qui est obligée de se mettre au diapason de la consommation en particulier pour ses besoins plus haut de gamme (séparation blanc/jaune).
15
03 / 17

Industrie : 0,92€/kg

Le prix de l’industrie se raffermit de jour en jour.

La demande est présente et la marchandise manque. A cela s’ajoute des réformes et un commerce fluide au conditionnement. Enfin, nos voisins européens, qui connaissent actuellement la même situation, ne peuvent pallier à ce manque de marchandise en France.

Consommation : Moyen : 1,10€/kg – Gros : 0,95€/kg

La demande des centres de conditionnement est saine et fluide, sans plus.

Il n’y a pas de marchandise disponible sur ce marché non plus, mais la demande n’est pas aussi dynamique que sur le marché de l’industrie.

8
03 / 17

Industrie : 0.85€/kg   (emballé départ)

Le marché s’est réveillé en fin de semaine passée.
Tous les industriels ont cherché des œufs et proposé des prix supérieurs à ce qu’ils étaient la semaine précédente.
Les prix ont nettement augmenté et il y a toujours peu de marchandise disponible.
La réforme massive de lots polonais positifs en salmonelle  pourrait ne pas être étrangère à ce revirement.
A suivre pour confirmation cette semaine!

Consommation: moyen 1.00€/kg – gros 0.90€/kg

La fermeté du prix des œufs destinés à la consommation est incontestable mais le mouvement est moins net que ce qu’il a été pour l’industrie et les prix des deux catégories ont tendance à se rapprocher , ce qui est une très bonne chose pour la fluidité du marché.
Cette fermeté devrait durer jusqu’aux fêtes de Pâques.
Attention quand même aux remises en place de poulaillers qui étaient restés vides depuis l’automne dernier pour des raisons sanitaires.
1
03 / 17

Industrie : 0,80€/kg 

Le marché des œufs destinés à l’industrie a été bien plus actif la semaine passée. 

Par ailleurs il n’y a pas eu d’offres d’œufs de consommation, ceux ci trouvant plus facilement preneurs sur leur marché.
Les prix ont remonté dans un marché qui néanmoins manque d’engouement pour pouvoir aller à des prix beaucoup plus élevés.
Apparemment, les marchés européens sont plutot suiveurs du marché français.

Consommation : moyens 0,91€/kg – gros 0,79€/kg

Après une période un peu plus faste , les centres de conditionnement sont à nouveau moins demandeurs. Le début de mois et quelques promotions à venir pourraient néanmoins permettre au marché de se maintenir .

Attention à ne pas trop monter pour retomber plus bas , les prix étant déjà à des niveaux très honorables.

23
02 / 17

Industrie – 0.76€/kg

Le marché sort petit à petit de sa léthargie et les prix remontent doucement; l’offre est moins importante  sans la présence des œufs destinés à la consommation qui trouvent preneurs sur leur marché.
Les besoins des industriels ne sont pas  très importants et ne permettent pas au marché de beaucoup progresser.
Les jours qui viennent devraient confirmer cette tendance à la fermeté.

Consommation – moyens  0.91€/kg – gros 0.79€/kg

Les centres de conditionnement sont revenus aux achats cette semaine et les stocks se sont résorbés en particulier pour les œufs de poids moyen inférieur à 63 g.
Les œufs petits et moyens trouvent preneurs sans trop de difficultés.
En revanche et ça devient chronique ,  peu de solutions pour écouler sur le marché de la consommation les œufs de + de 63 g même s’ ils sont de bonne qualité.
Les autres marchés européens ont tendance à se focaliser sur le niveau de prix de l’industrie et ne permettront pas au marché de se relancer
15
02 / 17

Industrie : 0,74/kg

Sans vraiment beaucoup deconviction le marché relève un peu le nez.

Peu d’acheteurs se manifestent mais l’offre est assez faible et les vendeurs espèrent pouvoir vendre leurs marchandise destinée à la consommation sur leur marché.

Il va falloir confirmer ; il va surtout falloir que les industriels se mettent plus aux achats et que réellement la consommation confirme son embellie.

Consommation : moyens : 0,88€/kg – gros 0,75€/kg

Les petits  et les moyens (inférieurs à 60g) sont peu présents ; la demande essentiellement liée à des promotions dans la grande distribution est meilleure et entraine un mouvement de fermeté sur cette catégorie.

L’écart de prix (au kilo) avec les gros calibres risque de se creuser ; le prix des gros ne poussa se raffermir que si l’écart de prix rendl’achat de plus gros œufs attrayant. En tous cas pour le moment cette catégorie (supérieure à 62g) ne trouve preneur qu’auprès des industries.

Les vendeurs étrangers suivront notre mouvement mais ont peu d’impact sur la situation de notre marché pour le moment

8
02 / 17

Industrie – 0.70€/kg (prix emballé départ)

Le marché a des velléités de reprise , mais les faits sont têtus !!depuis la semaine passée le marché s’est au mieux maintenu sinon un peu dégradé.

La demande des casseries si elle est régulière est toujours calme et les industriels ne sont pas encore dans une phase spéculative qui pourrait laisser espérer une vraie reprise dans les jours à venir.

Le marché n’est pas encombré mais doit toujours écouler des marchandises destinées à la consommation qui ne trouvent pas preneurs sur leur marché.

 

Consommation – 0.73€/kg à 0.80€/kg (emballé départ)

La demande des centres de conditionnement,  si elle s’est un peu animée cette semaine sur des produits très ciblés,  ne permet toujours pas de fermeté face aux acheteurs.

Le marché est toujours léthargique et les quelques affaires qui peuvent se faire depuis la fin de la semaine passée se font au mieux sur les mêmes bases de prix.

Il faudrait un autre engouement que celui-là pour voir les prix monter et pourtant on approche de la mi-février !!

Les quelques possibilités d’écoulement que nous pouvions avoir sur les marchés européens (belges et hollandais) ont été bloqués par un ou plusieurs ( ?) nouveaux cas de peste aviaire en Belgique la semaine passée.

 

1
02 / 17

Industrie – 0.72€/k

Contrairement à ce qu’on aurait pu imaginer en début de semaine passée le marché des œufs destinés à l’industrie a continué à se dégrader.
les industriels ont été sollicités par des vendeurs de marchandise destinée à la consommation qui sont prêts à dégager à vil prix. Par ailleurs il semble que leur propre marché se soit  dégradé en janvier et le volume des ovo-produits n’est pas au rendez vous.
en ce début février , si nous arrivons à bien épurer les  stocks  , le marché est certainement à son plus bas et pourrait se stabiliser.

Consommation – moyens et gros – 0.74 €/kg à 0.80€/kg

Le marché des œufs destinés à la consommation (calibrés et non calibrés) est complètement atone et les vendeurs n’ont aucune autre solution que de solliciter l’industrie .
les marchés étrangers sont plus bas que le nôtre mais l’effort de prix ayant été fait plus tôt , ils ont tendance à se stabiliser.
il est impératif d’épurer les stocks dans les élevages avant de pouvoir imaginer une reprise!  Le sacrifice sur les prix est douloureux mais il le sera encore plus si nous nous accrochons à des conditions de prix hors marché!!
il s’est également constitué des trop plein en code 1 (plein air) et 2(sol) et les vendeurs sur ce segment aussi doivent dégager vers l’industrie.
25
01 / 17

Industrie – 0.77€/kg

Le marché semble avoir trouvé un équilibre précaire !

Les industriels sont acheteurs et les prix affichés leur conviennent ; toute la marchandise offerte trouve preneur même si l’offre est alourdie par les œufs de consommation calibrés et non calibrés (n’ayant pas trouvé preneurs sur leur marché ) et par des œufs d’autres pays de la communauté européenne qui s’alignent sur nos prix pour vendre.

La baisse semble enrayée (-0.23€/kg par rapport au plus haut de fin décembre !!) et le début février arrivant ,  le marché pourrait reprendre son élan d’ici quelques jours.

Consommation – Moyens et gros : 0.79 à 0.84€/kg

Comme nous le disons depuis plusieurs semaines le marché est ankylosé et alourdi par la grande différence de prix existant entre l’œuf de consommation et l’œuf destiné à l’industrie.

Un écart raisonnable qui suppose de nouvelles baisses devrait aussi permettre à ce marché de trouver son point bas.

Attention à la marchandise européenne qui arrive à des prix très compétitifs !!!

Ce marché aussi , avec  la proximité de février , des promotions et la chandeleur ,  pourrait reprendre quelques couleurs dans les semaines qui viennent.

18
01 / 17

Industrie – 0.77€/kg

Le rythme de la baisse se ralentit et nous ne sommes plus très loin du prix d’équilibre.

S’il n’y avait l’offre des œufs de consommation qui ne trouvent plus preneurs (qu’ils soient calibrés ou non calibrés) auprès des centres de conditionnement , l’offre et la demande seraient équilibrées et le marché pourrait se stabiliser .

Nos voisins européens sont toujours vendeurs, nos prix leur conviennent et la marchandise arrive .

Consommation : Gros et moyens – 0.88€/kg

Même à ce prix largement à la baisse , le marché est atone et des surplus continuent à encombrer le marché industrie quel que soit le calibre ; il y a un gouffre de prix entre l’industrie et la consommation et sans une baisse notable de cette dernière catégorie le marché ne trouvera pas son équilibre.

Nos voisins européens sont acheteurs mais à des prix très inférieurs aux nôtres (entre 0.80 et 0.85€/kg)

11
01 / 17

Industrie – 0.80€

La semaine qui vient de s’écouler est à nouveau marquée par une baisse très sensible du prix des œufs destinés à l’industrie.
L’offre est toujours alourdie par les œufs destinés aux centres de conditionnement mais dès que le flux consommation va reprendre le marché devrait se stabiliser.
nous n’en sommes sans doutes pas loin.

Consommation – gros et moyen  0.95€/kg

C’est toujours la mévente.
Les centres de conditionnement ont du mal à écouler les œufs provenant de leurs engagements contractuels et ne sont pas du tout présents sur le marché.
Les œufs excédentaires trouvent preneurs sur le marché de l’industrie au prix d’importants efforts financiers.
Ce marché n’est sans doute pas à son plus bas!!!
4
01 / 17

Industrie : 0.85 €/kg

Comme nous le disions la semaine passée le marché des œufs destinés à l’industrie s’est à nouveau largement détérioré cette semaine .

Une offre alourdie par les œufs de consommation qui ne trouvent pas preneur sur leur propre marché et par des œufs provenant de différents pays de la communauté européenne .

Cette situation devrait encore se poursuivre quelques jours avant que l’on puisse y voir plus clair.

Consommation : Moyen 1.01 €/kg – Gros 0.94 €/kg

Le marché des œufs non calibrés destinés à la consommation est en berne ; pas ou peu d’achat des centres de conditionnement.

Les vendeurs se replient sur l’industrie en essayant de valoriser des œufs de bonne qualité ; les vendeurs se replient également vers les marchés européens (pays de l’est) où pour dégager des œufs ils font d’importantes concessions par rapport au prix du marché intérieur.

Sur ce marché aussi  il faut patienter avant de voir l’activité redémarrer .

28
12 / 16

Industrie : 0.95 €/kg

Avec du retard par rapport aux années passées , la baisse s’est enclenchée. Depuis le milieu de la semaine passée  les industriels de l’ovoproduit ont cessé d’acheter , ont annulé des commandes ou proposent des prix très inférieurs à la semaine précédente.
cette situation était prévisible et devrait durer quelques jours  ;  il va se constituer un peu de stocks qu’il faudra apurer d’autant plus que ces stocks seront augmentés de tous les marchandises destinées à la consommation qui ne trouvent pas preneurs. Cette baisse va donc se poursuivre!
Ceci dit les prix restent à un niveau très honorables et laissent présager un bon début d’année 2017.

Consommation : Moyen 1.10 €/kg – Gros  1.04 €/kg

Sur le marché de l’œuf de consommation le mouvement de baisse est encore plus violent.  Les prix sont à des niveaux très élevés depuis plusieurs semaines et  les centres de conditionnement cherchent à terminer l’année sans stock.
Les stocks d’œufs non calibrés , mais aussi d’œufs calibrés sont en train de se constituer et ces œufs ne trouveront preneurs qu’auprès  l’industrie à des prix nettement inférieurs (ce qui est déjà largement le cas pour les gros œufs)
Les marchés européens qui étaient déjà à des niveaux inférieurs aux nôtres ne nous aideront pas à fluidifier le marché et pourraient même contribuer à accentuer la baisse dans les semaines à venir.

 

 

21
12 / 16

Industrie : 1.01 €/kg

Les deux dernières semaines de l’année se présentent mieux qu’on ne pouvait le craindre, même si la tendance risque quand même de fléchir la semaine prochaine. La demande est régulière et il n’y a toujours pas de stocks en train de se constituer. Les clients se sont déjà positionnés pour la semaine à venir. Les jours de fête positionnés le week end perturbent très peu le marché contrairement aux années précédentes.

 

Consommation :Moyen 1.24 €/kg – Gros 1.17 €/kg

Peu de mouvements aussi sur ce marché, même si la prudence est largement de mise ; les achats en prévision des fêtes sont déjà faits et les acheteurs des centres de conditionnement ne veulent pas s’encombrer de stocks inutiles d’ici la fin de l’année. La situation risque d’évoluer sur ce marché dans les jours à venir.

14
12 / 16

Industrie : 1.01 €/kg

L’ascension n’est pas terminée !!

La demande d’oeufs pour l’industrie des ovoproduits est toujours aussi ferme à 15 jours des fêtes de fin d’année et rien ne laisse penser pour l’instant que la tendance pourrait fléchir. Les industriels se positionnent déjà pour les prochaines semaines ; de toutes façons une chose est certaine, la marchandise ne va pas rester dans les élevages et dans ces conditions, nous n’assisterons sans doute pas à une chute du marché comme nous avons pu le voir les années précédentes après les fêtes de fin d’année.

 

Consommation : Moyen 1.24 €/kg – Gros 1.17 €/kg

Là  aussi, mais c’est plus habituel jusqu’aux derniers jours de forte fréquentation des magasins, la demande est toujours ferme et rien ne semble pour l’instant devoir modifier cette tendance. Les prix continuent de se raffermir et les centres de conditionnement peinent à trouver la marchandise dont ils ont besoin.

 

 

7
12 / 16

Industrie : 1.00 €/kg

Les semaines se suivent et se ressemblent !

Toujours un marché très fluide et très ferme en ce qui concerne les oeufs tout venant destinés à l’industrie. Marché d’autant plus ferme que compte tenu de la situation sanitaire (peste aviaire et salmonelles), la marchandise est plus rare et il y a moins d’échanges avec nos voisins européens.

Consommation : moyen 1.22 €/kg – gros 1.17 €/kg

Les Centres de conditionnement sont actifs ; nous sommes dans les semaines de fréquentation les plus fortes de l’année ; toutes les marchandises, quelque soit leur calibre trouvent rapidement preneurs à des prix à nouveau supérieurs à ceux de la semaine passée. Après un premier semestre très difficile, la deuxième partie de l’année est nettement plus favorable et devrait conclure une année somme toute correcte.

 

30
11 / 16

Industrie : 0.98 €/kg

La demande est soutenue par les clients et la marchandise trouve très facilement preneur à des prix qui du coup se raffermissent  ce début de semaine. En parallèle, les problèmes sanitaires qui attisent l’inquiétude en France et chez nos voisins européens, et la demande soutenue pour le conditionnement, viennent  renforcer ce mouvement de fermeté du marché.

Consommation : Moyen 1.20 €/kg – Gros 1.15 €/kg

Ce début de semaine, on note un retour de la demande des Centres de conditionnement qui anticipent déjà  leurs besoins pour la semaine prochaine. Nous abordons le début de mois de décembre avec une des périodes de commerce les plus forte de l’année, les prix continuent à monter et c’est justifié.

23
11 / 16

Industrie :

Notre prix industrie : 0.96 €/kg

Toujours aussi peu de marchandises offertes à l’industrie ; la demande est régulière et le marché reste ferme sans excès.

Cette situation va perdurer jusqu’à la fin de l’année.

L’écart avec le prix de l’oeuf de consommation reste toujours très important et la rareté de l’offre pour l’industrie oblige cette dernière à souvent payer la marchandise à des prix supérieurs au prix affiché.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A moyen 1.18 € Gros 1.13 €/kg

Le marché des oeufs non calibrés destinés aux centres de conditionnement reste ferme. Les achats sont réguliers et absorbent facilement l’offre, d’autant plus que le peu de marchandise qui n’aurait pas trouvé preneur (non calibrés supérieurs à 63 gr) est facilement acheté par l’industrie, voire par nos voisins belges ou hollandais qui pratiquent des prix navigant entre notre prix industrie et notre prix consommation.

16
11 / 16

Industrie :

Notre prix industrie : 0.96 €/kg

Le marché des oeufs destinés à l’industrie est toujours aussi ferme ; d’autant plus que l’écart avec le prix des oeufs de consommation est très important. L’offre étant rare, les industriels vont devoir payer plus cher pour s’approvisionner avec de la marchandise qui pourrait trouver preneur à la consommation. Cette situation devrait perdurer au moins jusqu’à la fin de l’année, d’autant plus que la situation sanitaire en France (salmonelles) et chez nos voisins européens (salmonelles et grippe aviaire « voir nos pages d’actualités ») ne semble pas s’améliorer.

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A moyen 1.18 €/kg gros 1.13 €/kg

La demande des centres de conditionnement ne se relâche pas et va se poursuivre jusqu’à l’approche des fêtes de fin d’année. Les prix continuent de se raffermir et pour les mêmes raisons évoquées ci dessus (problèmes sanitaires), l’offre est rare et il est impossible pour les opérateurs de s’approvisionner ailleurs qu’en France.

9
11 / 16

Indsutrie :

Notre prix industrie : 0.95 €/kg

Le marché des oeufs destinés à l’industrie est toujours aussi ferme. Peu de marchandise offerte et une demande très régulière difficilement contentée par les marchandises offertes.

Peu de possibilités d’approvisionnement à des conditions favorables chez nos voisins européens qui sont eux aussi perturbés par des problèmes sanitaires.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A moyen 1.16 €/kg  gros 1.11 €/kg

Toujours peu de marchandises disponibles pour le conditionnement, d’autant plus que des problèmes sanitaires à répétition (salmonelles) perturbent l’offre et oblige les centres de conditionnement à trouver des approvisionnements différents.

La demande est aussi traditionnellement active à cette période de l’année. Les prix continuent à nettement se raffermir.

2
11 / 16

Industrie :

Notre prix industrie : 0.90 €/kg

Peu d’offre et une demande très régulière !

Le marché continue à monter et va sans doute rester ferme jusqu’aux fêtes de fin d’année. La demande est très régulière et n’est pas perturbée par les prix de nos voisins européens qui sont au même niveau.

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 1.12 €/kg  Gros 1.07 €/kg

La demande des centres de conditionnement s’est un peu ralentie compte tenue de ces deux semaines avec jours fériés. Cependant, l’activité est là et la marchandise étant peu présente (pour les 55 à 63 gr), les prix continuent de se raffermir. Comme pour l’industrie cette situation devrait durer jusqu’à la fin de l’année.

 

26
10 / 16

Industrie :

Notre prix industrie : 0.88 €/kg

Comme chaque année à cette période, le marché est ferme. Peu de marchandise offerte face à une demande très régulière !   Les prix continuent à s’apprécier.

Nos voisins étrangers sont très peu présents et les prix ne sont pas contestés. Les semaines à venir devraient confirmer cette fermeté.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 1.10 €/kg  Gros 1.06 €/kg

Le marché continue sur sa lancée.

Les Centres de conditionnement ont besoin de marchandise et le marché est très régulier, quelque soit le poids moyen des oeufs de 55 à 63 gr.

Attention cependant au pont de la Toussaint et aux 3 jours pendant lesquels les oeufs risquent de s’accumuler. Le mois de novembre est toujours un mois favorable et le marché devrait continuer cette lancée positive dans les semaines à venir.

 

19
10 / 16

Industrie :

Notre prix industrie : 0.85 €/kg

Le marché de l’industrie continue de se raffermir ; les préparations pour les fêtes de fin d’année vont commencer, ce qui va encore accentuer les besoins. La demande est forte et les prix continuent de monter car il n’y a pas de marchandise pour satisfaire toutes les commandes. D’autre part, le dynamisme du marché de la consommation vient aussi consolider la situation.

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 1.08 €/kg Gros 1.04 €/kg

Le marché est très actif. La demande des Centres de conditionnement est pressante et nous n’arrivons pas à honorer tous les besoins. Les prix montent et c’est justifié.

12
10 / 16

Industrie :

Notre prix industrie : 0.82 €/kg

Toujours la fluidité sur le marché des oeufs destinés à l’industrie. Une offre modérée face à une demande régulière. Les prix continuent à se raffermir  et l’anticipation des acheteurs laisse penser que cette situation va durer. Le marché européen est au diapason du marché français.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 1.06 €/kg  Gros 1.01 €/kg

Comme pour l’industrie, la demande des Centres de  conditionnement est régulière et le marché reste très sain. La différence de prix entre la consommation et l’industrie reste le gros problème quand les oeufs passent le seuil critique de 64 gr de poids moyen.

5
10 / 16

Industrie :

Notre prix industrie : 0.80 €/kg

Toujours très peu de marchandise disponible à destination de l’industrie. Nos voisins européens sont plus ou moins dans la même situation et le marché est ferme. Les prix pratiqués ont à nouveau monté cette semaine.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 1.05 €/kg  Gros 1.00 €/kg

La demande est bonne ; les Centres de conditionnement ont besoin de marchandise et les niveaux de prix se maintiennent facilement. La production d’ici la fin de l’année semble plutôt devoir baisser et les problèmes sanitaires du moment devraient plutôt accentuer la situation.

28
09 / 16

Industrie :

Notre prix industrie : 0.78 €/kg

Même scénario que la semaine dernière pour le marché de l’industrie. On trouve preneur sans trop de soucis et il n’y a pas de stock dans les élevages. Les prix traités sont identiques à la semaine dernière.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A  Moyen 1.05 €/kg Gros 1.00 €/kg

Dernière semaine du mois de septembre qui comme prévu entraîne une pause de la demande des Centres de conditionnement. Le marché devrait retrouver un peu de dynamisme avec l’arrivée de début octobre.

21
09 / 16

Industrie :

Notre prix industrie : 0.78 €/kg

Petite pause dans la demande qui semble moins pressante ce début de semaine de la part des casseries françaises. Il y a peu de marchandise disponible sur le marché, le seul risque pourrait venir des oeufs d’importations.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 1.05 €/kg  Gros 1.00 €/kg

Nous abordons la dernière semaine du mois et les Centres de conditionnement sont plus prudents dans les commandes et de ce fait achètent au compte gouttes. Il  n’y a cependant pas de stock et le marché est sein et actif. Les meilleures périodes de l’année sont devant nous.

 

14
09 / 16

Industrie :

Notre prix industrie : 0.78 €/kg

Le prix de notre cotation industrie ne correspond  pas à la situation du marché. La demande est très soutenue et nous refusons les ventes faute de marchandises. La situation est d’autant plus ferme avec l’activité pour la séparation qui est aussi très dynamique et là encore on ne peut pas combler tous les besoins.

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 1.05 €/kg  Gros 1.00 €/kg

Le marché est actif et les besoins des Centres de conditionnement en oeufs non calibrés peinent à être tous honorés. Les ventes sont anticipées et programmées à l’avance.

7
09 / 16

Industrie :

Notre prix industrie : 0.70 €/kg

Toujours cette ascension des prix liée à une bonne activité. La demande est là et la marchandise peu présente sur le marché. Nos voisins européens sont à peu près au même niveau que nous. En parallèle, le marché pour le conditionnement qui maintient son dynamisme nous permet d’accentuer la fermeté des tarifs à la vente.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen : 0.95 €/kg Gros 0.90 €/kg

Les Centres de conditionnement sont toujours aux achats et anticipent les besoins de la semaine prochaine. Le marché est sain et actif donc les prix montent. On note aussi un retour aux achats de nos voisins européens.

 

31
08 / 16

Industrie :

Notre prix industrie : 0.60 €/kg

Les prix à la vente poursuivent leur ascension face à un marché à l’industrie demandeur qui par les réformes, les besoins et la bonne activité de la consommation, va continuer à se raffermir. Les prix montent à la vente et ce malgré la pression des acheteurs…

 

Consommation :

Prix oeufs nc cat A Moyen 0.90 €/kg  Gros  0.85 €/kg

Le marché est sain et dynamique. Nous n’arrivons pas à honorer tous les besoins des centres de conditionnement qui sont aux achats. L’effet rentrée est cette année très actif et les prix évoluent à la hausse.

 

 

24
08 / 16

Industrie :

Notre prix industrie 0.55 €/kg

La demande des casseries françaises se fait ressentir depuis fin de semaine dernière. Les industriels sont aux achats et en parallèle, le marché du conditionnement qui redémarre et les réformes anticipées dues aux prix catastrophiques que nous avons connu début du mois, font que nous connaissons cette semaine un revirement de situation qui permet de proposer des prix enfin à la hausse.

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen : 0.80 €/kg  Gros 0.70 €/kg

Les commandes des Centres de conditionnement arrivent avec les préparations de la rentrée et la proximité de début septembre. Les oeufs non calibrés  de 60 à 62 gr sont très demandés et faute de pouvoir subvenir à ces besoins, les autres calibres partent aussi. Le marché reprend donc et les prix peuvent enfin ici aussi repartir à la hausse.

 

17
08 / 16

Industrie :

Notre prix industrie : 0.48 €/kg

Le marché reprend doucement, mais cette semaine encore le lundi férié diminue les besoins de nos clients  casserie. Il y a toujours beaucoup de stocks à écouler et les industriels n’ont pas commencé à acheter pour la rentrée. Le marché pourrait s’activer cette fin de semaine ou début de semaine prochaine.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 0.68 €/kg   Gros 0.50 €/kg

Nous attendons avec impatience le retour des commandes des centres de conditionnement à l’approche de la rentrée des entreprises et scolaire. Les centres de conditionnement continuent à faire pression sur un prix qui pour l’instant continue à stagner.

3
08 / 16

Industrie :

Notre prix oeufs industrie : 0.45 €/kg

Pas de changement sur le marché de l’industrie : pas de besoins , beaucoup de stocks en élevages… L’export reste possible mais à des prix encore en dessous de notre cotation. Le stockage en frigo ou le dégagement à perte sont les seules solutions que nous avons aujourd’hui,  et ce sans doute jusqu’au 15 Août.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc moyen 0.65 €/kg  Gros 0.45 €/kg

Marché ici aussi très calme et bouché. Les stocks s’accumulent et viennent s’ajouter à l’industrie. On espère un retour d’activité d’ici une quinzaine de jours avec le retour progressif des vacanciers dans les agglomérations et le début des  commandes de la rentrée scolaire. En attendant il faut gérer les surplus au mieux.

 

 

 

27
07 / 16

Notre prix oeufs industrie : 0.45 €/kg

Le peu de transactions commerciales vers l’industrie faites cette semaine sont autour de 0.45 €/kg que ce soit en France ou à l’export. Il y a beaucoup de stocks et le marché à la consommation vient fortement alourdir l’offre. L’abattage des poules anticipé serait nécessaire pour soulager le marché mais là aussi les possibilités des abattoirs sont très limitées.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A moyen 0.60 € Gros 0.45 €/kg

Pas ou très peu  de commerce cette semaine sur le marché de la consommation. Seul l’oeuf calibré arrive pour le moment à trouver plus ou moins  son débouché sur les zones touristiques,  et les stocks en oeufs non calibrés  s’accumulent dans les élevages. C’est une situation très inquiétante d’autant plus que la relance du commerce vers les Centres de conditionnement ne se fera désormais qu’après le 15 Août.

20
07 / 16

Industrie :

Notre prix industrie 0.55 €/kg

Nous sommes confrontés à une situation quasi léthargique au niveau du commerce de l’industrie. Très peu de besoins de la part de nos casseries françaises dont l’activité, comme à son habitude pour la période, est au plus bas. Il faudra attendre l’après 15 Août pour revoir s’activer de nouveau les besoins. A l’export, les prix proposés par nos voisins européens sont autour de 0.50 €/kg.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A moyen 0.75 €/kg  Gros 0.55 €/kg

L’après 14 juillet se révèle ici aussi, comme à son habitude pour la saison, très calme. En dehors des contrats, il n’y a pratiquement pas de demandes supplémentaires des Centres de conditionnement et l’écart de prix avec l’industrie ou l’export est trop important pour permettre de dégager de la marchandise. Les stocks commencent à se constituer dans les élevages. Il faudra ici aussi être patient et attendre 2 ou 3 semaines pour retrouver un commerce fluide.

13
07 / 16

Industrie :

Notre prix industrie : 0.60 €/kg

Nous entamons la période estivale où les industriels tournent plus ou moins au ralenti, avec une semaine coupée par le pont du 14 juillet qui perturbe considérablement le marché. Malgré le peu de disponibilité en marchandises destinées à la casserie, les prix pratiqués sont à la baisse faute de besoins. Enfin, le calme du marché à la consommation et les prix pratiqués chez  nos voisins européens (offre des pays de l’Est toujours d’actualité), accentuent la baisse et augmentent l’offre.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 0.82 €/kg  Gros 0.60 €/kg

Malgré quelques commandes de dernières minutes, le marché à la consommation a bien du mal à trouver son rythme de début de mois. Quelques dégagements sont nécessaires pour soulager les élevages notamment dans les oeufs non calibrés gros (64/65 gr) mais à des tarifs très en dessous de la cotation.

 

6
07 / 16

Industrie :

Notre prix industrie : 0.66 €/kg

Le marché cale à l’industrie cette semaine, faute d’activité chez nos clients, ce qui est assez normal pour la période. De plus, la semaine prochaine, risque d’accentuer ce mouvement car le pont du 14 juillet va encore diminuer les besoins des casseries. Par ailleurs, l’export reste difficile car les Pays de l’Est continuent de proposer des tarifs très bas par rapport à notre cotation, à nos voisins européens.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 0.85 €/kg  Gros 0.80 €/kg

Peu de besoins pour le conditionnement ce début de semaine ce qui est assez surprenant pour la semaine d’avant le 14 juillet… La semaine prochaine risque d’être aussi difficile car les enlèvements dans les élevages s’arrêteront le mardi ou le mercredi au plus tard. En parallèle, le dégagement à l’industrie est compliqué car non seulement, il n’y a pas de demande mais l’écart de prix est énorme.

30
06 / 16

Consommation :             Moyens : 0.90       Gros : 0.85

Avec la fin du mois et le départ en vacance des collectivités, le marché se stabilise en attendant les remises en place de l’été. La demande des centres de conditionnement est régulière sans plus, mais il n’y a pas d’excès d’offre.

Industrie :  0.71

Comme pour la consommation, l’industrie se met à l’heure d’été. La demande s’est calmée mais l’offre n’est pas excessive et les prix se maintiennent. Toutefois, attention aux offre de nos voisins européens.

 

 

 

22
06 / 16

Industrie : 0.71 €/kg

Malgré la fin de mois et la fermeture des collectivités, le marché de l’industrie se maintient face à une offre qui reste toujours peu abondante. Cependant, nos voisins européens et les pays de l’Est reviennent sur le marché français et proposent des prix très bas, bien en dessous de notre cotation.

 

Consommation : Notre prix oeufs nc cat A Moyen 0.90 €/kg  Gros 0.85 €/kg

Petite pause ce début de semaine de la demande active des Centres de conditionnement français que nous avons connu ces 15 derniers jours,  notamment pour les régions du Nord et du Centre, due certainement à la fin de mois et l’approche des vacances scolaires. Cependant, la demande des zones touristiques devrait prendre le relais. Attention, ici aussi, à l’offre des oeufs calibrés étrangers qui sont proposés à des tarifs bien en dessous des oeufs français.

15
06 / 16

Industrie :

Notre prix industrie : 0.70 €/kg

La remontée des prix poursuit son mouvement à la hausse à l’industrie et le peu de marchandise disponible sur le marché trouve facilement son débouché.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 0.90 €/kg  Gros  0.85 €/kg

La demande des Centres de conditionnement français est encore soutenue cette semaine et les commandes de la semaine prochaine se programment déjà. Le marché est fluide et sain.

8
06 / 16

Industrie :

Notre prix industrie : 0.65 €/kg

Les informations données la semaine dernière se sont confirmées cette semaine et le marché continue de se raffermir. Peu de marchandise offerte et des demandes régulières. Les marchés de nos voisins européens sont plus élevés que le marché français.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A moyen : 0.82 €/kg  Gros 0.80 €/kg

Les centres de conditionnement  français cherchent des oeufs. L’offre en particulier pour les calibres de 60 à 63 gr est peu présente et le marché continue de se raffermir. La demande de l’Afrique du Nord (Maroc) et le début du Ramadan amplifient ce mouvement de hausse.

1
06 / 16

Industrie :

Notre prix industrie : 0.62 €/kg

La fermeté du marché de l’industrie se confirme ce début de semaine car les besoins de nos casseries françaises sont là et la marchandise n’est pas suffisante pour satisfaire la demande. En parallèle, les réformes programmées se poursuivent et le marché pour la consommation se réveille, la tendance à la hausse devrait donc se confirmer encore dans les semaines qui viennent.

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen : 0.78 €/kg Gros 0.75 €/kg

Les centres de conditionnement français  reviennent doucement  aux achats ce début de mois . A l’export,  on est aussi sollicités par un regain de la demande, notamment pour le Maroc en calibre M qui suite à des problèmes sanitaires se retrouve en pénurie d’oeufs pour la période du Ramadan qui va débuter.

 

25
05 / 16

Industrie :

Notre prix industrie :  0.53 €/kg

La tendance s’inverse enfin !!! Les clients sont aux achats et depuis fin de semaine dernière, brusquement,  la marchandise fait défaut car les réformes et les mues ont considérablement allégé l’offre. Les prix remontent et la tendance à la hausse devrait s’affirmer encore dans les semaines à venir avec l’arrivée du début du mois de juin et la régression progressive encore attendue de l’offre de la marchandise destinée à  l’industrie.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen : 0.70€/kg  Gros 0.65 €/kg

Le marché de l’industrie entraîne la cotation des oeufs destinés au conditionnement. L’activité n’est pas très dynamique pour l’instant,  mais l’arrivée de la première semaine du mois de juin nous apporte une perspective bien plus  optimiste  sur les besoins des centres de conditionnement, après le mois de mai léthargique que nous avons connu .

 

18
05 / 16

Industrie :

Notre prix industrie 0.45 €/kg

Même si la demande active   n’est toujours pas au rendez vous cette semaine, le prix de l’industrie a enfin stoppé sa chute vertigineuse. Les clients semblent revenir timidement aux achats pour la semaine prochaine mais à des prix toujours dérisoires. La fin des semaines écourtées par les fériés va sans doute redonner un peu de dynamisme à l’activité, c’est du moins ce qu’on espère tous, de plus, les réformes et les mues anticipées vont certainement conforter se redressement dans les semaines qui viennent.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A moyen 0.60 €/kg  Gros 0.60 €/kg

Cette semaine encore, les acheteurs pour le conditionnement sont absents, la marchandise est dans la majeure partie des cas redirigée vers l’industrie pour la séparation avec un prix qui reste en dessous de la cotation. Nous arrivons à la fin de mois et le réveil de la demande ne se fera désormais que début juin. En attendant, il faut accepter les concessions de tarifs importants pour alléger les stocks dans les élevages….

11
05 / 16

Industrie :

Notre prix industrie : 0.38-0.42 €/kg

Même état du marché que la semaine dernière, ce n’est plus un problème de prix, le marché est et reste bouché. Certains laissent la marchandise s’accumiuler dans les élevages, d’autres sont obligés de stocker ou de dégager à des prix dérisoires. Nous attendons avec impatience l’effet des réformes et des mues engagées…

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 0.60 €/kg Gros 0.50 €/kg

Toujours cette absence de besoins des centres de conditionnement, il y a de la marchandise que ce soit en non calibré ou en calibré. Les prix pratiqués pour le peu sont encore revus à la baisse cette semaine.

 

4
05 / 16

Industrie :

Notre prix industrie :  0.38-0.42 €/kg

Situation dramatique sur le marché de l’oeuf.

Cette semaine, la situation s’aggrave encore et atteint des niveaux que nous n’avons jamais connu. Il n’y a plus de règles commerciales. Les clients n’honorent plus leurs contrats, annulent leurs commandes et laissent la marchandise dans les élevages. A l’export, les prix pratiqués en négoce (à titre exceptionnels) sont en dessous de 0.40 € !!!

La seule solution que nous avons pour soulager nos stocks est le stockage en frigo.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A moyen 0.65 €/kg Gros 0.55 €/kg

Même constat qu’à l’industrie, les stocks s’accumulent dans les élevages et ce week end prolongé va entraîner un cumul de marchandises dont nous ne saurons que faire la semaine prochaine. Si ce n’est là aussi, la mise en frigo…

 

27
04 / 16

Industrie :

Notre prix industrie : 0.50 €/kg

Le marché de l’industrie est au point mort, aggravé par la proximité d’une semaine écourtée par un jour férié. Les acheteurs sont absents , la marchandise commence à s’accumuler de manière inquiétante dans les élevages. et le marché ne va pas résister . Il est plus qu’urgent de prendre des mesures pour alléger l’offre.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 0.75 €/kg  Gros 0.60 €/kg

Le marché de l’oeuf de consommation est dans la même situation que celui de l’industrie. Peu d’activité et obligation de dégager les oeufs au mieux et le mieux est très bas !

20
04 / 16

Industrie :

Notre prix industrie : 0.55 €/kg

Le statut quo est engagé sur le marché de l’industrie car la réaction de la profession est embrayée par des abattages massifs sur les prochaines semaines. Cependant, le marché est alourdi par la présence des oeufs étrangers (Pologne, Espagne, ..) qui depuis plusieurs semaines ne trouvent plus preneurs aux Etats unis.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 0.82 €/kg   Gros 0.65 €/kg

Le mois d’Avril n’est jamais un mois favorable à l’activité des Centres de Conditionnement (volumes importants) et l’arrivée des produits printaniers. Le marché de la consommation va tendre vers le marché de l’industrie.

 

13
04 / 16

Industrie :

Notre prix industrie : 0.555 €/kg

Le marché a atteint son plancher. A des niveaux aussi bas, la marchandise trouve facilement preneur. Dès que l’effet abattage arrivera, le marché va s’améliorer. Ceci dit, le prix fançais n’est pas plus bas que nos voisins européens.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A moyen 0.84 €/kg  Gros 0.70 €/kg

Les affaires sont toujours très calmes à la consommation et petit à petit le marché va se rapprocher du prix de l’industrie, mais l’écart est toujours très important.  Sur ce marché de la consommation, les prix français sont nettement supérieurs à nos voisins européens.

 

6
04 / 16

Industrie :

Notre prix industrie 0.58 €/kg

Le prix pratiqué à la vente de l’oeuf destiné à l’industrie est celui que le peu de clients veulent bien nous accorder. Peu de demande, pas d’export possible et face à une ofrre qui ne baisse pas, il est urgent et impératif d’abattre les poules dont la production est destinée à l’industrie.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 0.90 €/kg  Gros  0.70 €/kg

Les centres de conditionnement ne sont pas du tout aux achats sinon sur leurs lots réguliers. Pour pouvoir dégager le marché, il faut baisser les prix . Le marché à 2 vitesses que nous subissons depuis quelques semaines, devient insupportable pour la production et les organisations. Quelle solution ?

30
03 / 16

Industrie :

Notre prix industrie : 0.63 €/kg

Rien de nouveau sur le marché industrie, le prix très bas atteint aujourd’hui, pourrait être un plancher à condition que les industriels répondent présents dans leurs achats et que l’offre diminue, ce qui semble être le cas puisque, en effet, cela ne présente plus aucun intérêt de garder des poules de plus de 65 semaines à ce niveau de prix.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 0.97 €/kg  Gros 0.80 €/kg

Faute de demande des centres de conditionnement ce début de semaine, les seuls marchés possibles pour les oeufs de catégorie A sont les marchés industriels (séparation et oeufs durs), mais à des prix nettement moins élevés. Si la demande des Centres de conditionnement ne revient pas, les prix des oeufs de consommation vont se rapprocher du prix de l’industrie.

23
03 / 16

Industrie :

Notre prix industrie : 0.70€/kg

L’offre d’oeufs cages de +de 63g est de plus en plus importante; l’industrie arrive à absorber mais le niveau de prix est difficile à tenir. Le week-end de trois jours risque d’être difficile à  « avaler » mais le niveau de production semble devoir diminuer sur le printemps.

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 1.00€/kg  Gros  0.83€/kg

Le marché des oeufs de consommation  (exclusivement les oeufs de moins de
63g) se tient bien.
L’écart de prix avec l’industrie est vertigineux et sera difficile à
gérer si le marché devait ralentir.

16
03 / 16

Industrie :

Notre prix industrie : 0.70 €/kg

La morosité et le manque de dynamisme qui perdure sur le marché de l’industrie pour l’entier poursuit son chemin. Pour vendre le peu de marchandise disponible dans cette catégorie de fin de ponte, il faut encore faire des concessions de tarifs.  L’écart de prix avec l’oeuf de consommation continue de se creuser et c’est inquiétant… En parallèle, la demande pour l’oeuf destiné à la séparation est soutenue cette semaine.

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 1.00 €/kg  Gros 0.85 €/kg

La dernière ligne droite des commandes des Centres pour le week end de Pâques contribue à maintenir la fermeté sur le marché de l’oeuf pour le conditionnement. Dans l’oeuf calibré, la demande des calibres S et M reste fluide et ferme, par contre pour le calibre L, il est plus difficile de trouver preneur.

9
03 / 16

Industrie :

Notre prix industrie : 0.72 €/kg

Le marché de l’oeuf fonctionne à deux vitesses. Pour l’industrie, les seuls débouchés possibles sont en dessous du prix de la semaine dernière. Les casseries ne sont pas aux achats et la marchandise destinée à l’industrie (fin de ponte) commence à s’accumuler dans les élevages. Sans effort sur le prix pas de ventes possibles, et même sans parler de prix, peu de besoins à combler cette semaine.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 0.98 €/kg Gros 0.80€/kg

Le marché pour le conditionnement reste fluide et sain cette semaine, mais il faut être prudent car l’écart de prix  qui se creuse avec le marché de l’industrie est inquiétant et à la moindre mévente le prix de la consommation risque de s’effondrer.

2
03 / 16

Industrie :

Notre prix industrie : 0.76 €/kg

Le prix semble avoir atteint son plancher à ce jour, car l’activité d’ovoproduits est peu active pour cette semaine encore. Cependant, il n’y a pas non plus de surplus de stocks du fait d’une part de l’activité du conditionnement qui s’est maintenue malgré la fin de mois et d’autre part, des réformes qui continuent de soulager le marché. Nos voisins européens sont plus ou moins au même niveau de prix que nous mais le coût du transport bloque les transactions à l’export.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 0.98 €/kg   Gros 0.80 €/kg

La demande des Centres de conditionnement s’essouffle  un peu ce début de semaine notamment pour les gros oeufs. Le petit et le moyen restent sollicités, mais nous sommes à 3 semaines de Pâques et les commandes devraient être plus actives pour ce début de mois de mars. De ce fait, les prix appliqués ont tendance à rester au même niveau que la semaine dernière. La semaine prochaine sera, on l’espère, probablement plus active.

24
02 / 16

Industrie :

Notre prix industrie :  0.76 €/kg

La fermeté du marché de l’industrie est liée exclusivement au peu de marchandise à proposer à nos clients car les réformes programmées ont nettement allégé les stocks en oeufs fin de ponte et le courant actif du marché du conditionnement nous permet de garder des tarifs à la hausse. L’oeuf pour la séparation est recherché mais  Il est cependant assez difficile de valoriser cette marchandise à sa juste valeur car la cotation de la consommation  évolue plus vite que celle de l’industrie.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 0.98 €/kg  Gros 0.86 €/kg

La demande des Centres de conditionnement est fluide et correcte pour cette fin de mois. Pas de stocks dans les élevages, même si ce début de semaine on ressent un ralentissement des besoins, la perspective du début du mois de mars avec le retour des derniers vacanciers laisse le marché relativement optimiste pour les prochains jours.

17
02 / 16

Industrie :

Notre prix industrie : 0.74 €/kg

Pas de grand changement cette semaine. Les réformes et la fluidité du marché à la consommation permettent de maintenir une certaine fermeté car il n’y a pas de marchandise en stock pour l’instant dans les élevages. Cependant, la demande des casseries françaises n’est pas bien active  ce début de semaine et risque de stabiliser les prix faute d’activité.

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen : 0.84 €/kg  Gros 0.80 €/kg

Ici aussi, la demande des Centres de conditionnement marque une pause ce début de semaine, mais les commandes restent  fluides et les élevages n’ont pas de stocks. La reprise des premières zones de vacances de février devrait relancer un peu les commandes des collectivités  mais nous arrivons déjà à la dernière semaine du mois pour le consommateur.

 

10
02 / 16

Industrie :

Notre prix industrie :  0.70 €/kg

La demande des casseries françaises revient timidement ce début de semaine pour l’entier. La demande pour la séparation reste toujours soutenue et entraîne doucement les prix vers le haut.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen : 0.84 €/kg   Gros : 0.80 €/kg

Des commandes correctes, sans plus, encore ce début de semaine. Les Centres de conditionnement sont aux achats mais restent demandeurs sur les calibres petits et moyens. Le Gros que ce soit en non calibré ou calibré reste toujours difficile à valoriser.

3
02 / 16

Industrie :

Notre prix industrie : 0.67 €/kg

Le marché remonte doucement car la demande pour l’entier reste calme malgré une offre qui est en parallèle limitée en fin de ponte du fait des réformes. En revanche, l’oeuf destiné à la séparation est demandé et la fluidité du marché pour le conditionnement génère un raffermissement des tarifs pour cette catégorie d’oeufs.

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 0.82 €/kg  Gros 0.75 €/kg

Les commandes de début de mois des Centres de conditionnement ne sont pas euphoriques mais suffisent à éponger la marchandise dans les élevages.

Le marché reste plus compliqué pour l’oeuf calibré qui peine à trouver son rythme notamment dans les gros.  Les petits sont quant à eux toujours prisés et recherchés que ce soit en calibré ou non.

27
01 / 16

Industrie :

Notre prix industrie : 0.65 €/kg

Semaine de fin de mois qui laisse le marché en statut quo pour l’entier où il est difficile d’obtenir une hausse à la vente faute de besoins supplémentaires  des casseries, cependant, on remarque une demande plus active pour l’oeuf destiné à la séparation et la fluidité du marché de la consommation qui redémarre doucement va sans doute et enfin, redynamiser le marché.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 0.80 €/kg  Gros 0.75 €/kg

Les commandes de cette semaine sont fluides mais sans euphorie pour autant. Nous abordons février avec plus d’optimisme face à une demande des Centres de conditionnement qui devrait s’activer dans les prochaines jours.

 

20
01 / 16

Industrie :

Notre prix industrie : 0.64 €/kg

Le marché semble avoir atteint son prix plancher. A des prix aussi bas de toute façon les éleveurs réformeront et l’offre va diminuer, car en parallèle,  les abattoirs se sont mis à jour et ont rattrapé le retard de fin d’année.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A moyen : 0.78 €/kg Gros 0.64 €/kg

A l’approche de la Chandeleur cumulée avec le début de mois de Février, les Centres de conditionnement sont enfin  plus optimistes pour la semaine prochaine. Quelques commandes supplémentaires sont déjà ressenties cette semaine mais les prix restent encore  bas pour l’instant.

 

13
01 / 16

Industrie :

Notre prix industrie : 0.64 €/kg

La dégringolade des prix continue… Peu de besoins des casseries françaises, pas d’export et un marché au conditionnement mauvais, les stocks commencent à se faire dans les élevages et c’est inquiétant. Seules solutions si la situation persiste : les réformes anticipées (bloquées pour l’instant par les abattoirs qui s’approvisionnent au compte goutte) et/ou le stockage en chambre froide.

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 0.78 €/kg Gros 0.64 €/kg

Pas de besoins significatifs encore cette semaine des Centres de conditionnement et ce malgré l’approche de la Chandeleur début Février. Mises à part les commandes régulières, le surplus de marchandise se retrouve proposé à l’industrie sur un marché déjà saturé avec des sacrifices tarifaires importants. L’export n’est pas ici non plus possible car nos voisins européens sont toujours,  malgré les baisses appliquées depuis quelques semaines, encore plus bas que nous.

6
01 / 16

Industrie :

Notre prix industrie : 0.70 €/kg

La semaine dernière nous avions anticipé la baisse sur les ventes à l’industrie ce qui a permis de dégager les stocks constitués pendant les Fêtes de fin d’année. L’activité se réveille doucement et les tarifs appliqués sont, ce début de semaine, quasiment sur les mêmes bases. La demande de la consommation devrait déterminer dans les jours à venir l’orientation du marché pour ce mois de janvier. De toute manière, si cette situation se prolonge, les éleveurs opteront certainement pour la réforme anticipée des lots destinés à l’industrie.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 0.86 €/kg   Gros 0.72 €/kg

Très peu d’affaires ce début de semaine sur le marché du conditionnement, de ce fait, les prix sont de nouveaux revus à la baisse en attendant le réveil du commerce de ce début d’année. A l’export, l’activité est également difficile et  la grippe aviaire cause malgré tout un préjudice à l’oeuf français.

30
12 / 15

Industrie :

Notre prix industrie : 0.72 €/kg

Très peu de commerce cette semaine encore, ce qui n’arrange pas les stocks qui se constituent en élevages. Les prix sont revus à la baisse et la semaine prochaine s’annonce difficile.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 0.90 €/kg  Gros : 0.75 €/kg

Ici aussi très peu de commerce cette semaine et les commandes de dernières minutes sont terminées. Sans enlèvements d’ici lundi, voir mardi, les élevages seront chargés début de semaine prochaine au retour du week end… Coté export, nos prix restent toujours trop  élevés par rapport à  nos voisins européens et les opérations commerciales sont quasi impossibles, enfin,  le dégagement dans  nos casseries françaises se fait au compte goutte et à des prix en dessous de la cotation. Les prix baissent.

 

23
12 / 15

Industrie :

Notre prix industrie : 0.80 €:kg

C’est la trêve pour les industriels qui vont très peu acheter pour la semaine prochaine et la marchandise offerte trouve difficilement preneur.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 0.94 €/kg  Gros 0.92 €/kg

En cette période de Fêtes, passé l’engouement de consommation, les oeufs destinés au conditionnement vont être délaissés et orientés vers la casserie. Pas de solution d’export et de toute façon, pas de transporteurs. Le prix baisse.

16
12 / 15

Industrie :

Notre prix industrie : 0.83 €/kg

Peu d’activités à l’industrie cette semaine et peu de marchandise disponible du fait des ventes anticipées. Reste à programmer les ventes des 2 semaines critiques à venir  de fin d’année avec ces 2 longs week end consécutifs, les problèmes de logistique  et la baisse d’activité.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 0.98 €Kg   Gros 0.89 €/kg

Les commandes de dernières minutes des centres de conditionnement  permettent un maintient des prix cette semaine. Nous allons donc entamer la semaine prochaine avec peu de stock en élevages. Ici aussi, reste à savoir si les commandes des 2 semaines à venir vont se maintenir et permettre de passer les Fêtes sans trop de surplus de stock.

 

 

9
12 / 15

Industrie :

Notre prix industrie : 0.83 €/kg

Les vendeurs ont anticipé la baisse depuis la semaine dernière. Beaucoup d’affaires se sont faites en dessous du prix affiché et le marché semble moins chargé cette semaine.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 0.98 €/kg  Gros 0.89 €/kg

Les dernières affaires avant le Trêve de fin d’année vont se faire cette semaine et semaine prochaine, et vont permettre un maintien des prix.

2
12 / 15

Industrie :

Notre prix industrie : 0.85 €/kg

C’est la dégringolade des prix !!!!

Le peu de ventes que le marché arrive à réaliser se fait à des prix très bas qui baissent de jours en jours. C’est la même situation chez nos voisins européens.

De plus, suite aux cas de grippe aviaire en Dordogne, la fermeture de certaines frontières aux produits français risque d’accentuer cette situation.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 0.98 €/kg Gros 0.89 €/kg

Même s’il subsiste un peu de débouché pour les oeufs de calibre Moyen et les oeufs non calibrés d’un poids moyen < 62 gr, le marché baisse au rythme de l’industrie et les semaines de fin d’année risquent d’être très difficiles pour le commerce de la consommation si le marché de l’industrie persiste dans sa léthargie. Et cette situation va sans doute s’accentuer, d’autant plus que l’écart entre la consommation et l’industrie n’est plus gérable : +/- 0.20 €/kg.

25
11 / 15

Industrie :

Notre prix industrie : 0.96 €/kg

Une fin de mois plus calme au niveau des  besoins des casseries françaises est  ressentie ce début de semaine, ce qui élargit la fourchette des prix pratiqués pour les oeufs destinés à l’entier. En parallèle, l’oeuf destiné à la séparation arrive à se maintenir en tarifs car il est peu présent sur la marché grâce à la fluidité du marché de l’oeuf pour le conditionnement.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 1.06 €/kg   Gros 1.00 €/kg

Malgré une fluidité des commandes, on constate une morosité ambiante, voir un petit ralentissement sur le marché de la consommation ce début de semaine. Plusieurs facteurs en sont sans doute la cause, notamment, les attentats et la fin de mois qui ont générés une baisse de la fréquentation des centres commerciaux. Reste à attendre une relance de l’activité avec le début du mois de décembre qui devrait, à l’approche des Fêtes, stimuler un peu le commerce.

18
11 / 15

Industrie :

Notre prix industrie : 0.98 €/kg

Le mouvement saisonnier habituel à la hausse poursuit son chemin ce début de semaine sans euphorie. Le marché est sain, il y a de la demande de la part de nos clients français et peu de marchandise disponible. Nos voisins européens nous suivent et appliquent des tarifs plus ou moins similaires aux nôtres, mais le coût du transport bloque les échanges. Les prix de ventes sont donc de nouveaux haussiers cette semaine et confortés par un marché à la consommation fluide.

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 1.06 €/kg Gros 1.00 €/kg

Une demande jugée normale pour un mois de Novembre de la part des Centres de conditionnement français. Cependant, on constate ce début de semaine, une morosité ambiante et un ralentissement du commerce liés, sans doute, aux évènements tragiques de ce week end. Le commerce devrait reprendre le dessus et au moins se maintenir durant les 2 ou semaines à venir pour faire face aux commandes des Fêtes de fin d’année.

12
11 / 15

Industrie :

Notre prix industrie : 0.94 €/kg

Depuis fin de semaine dernière, la demande est un peu plus soutenue de la part de nos casseries françaises. Cependant, cette semaine étant coupée par le mercredi férié, l’élan commercial constaté marque une petite pause. La semaine prochaine devrait donc confirmer la montée des tarifs à l’industrie, d’autant plus que le marché pour le conditionnement s’active lui aussi en parallèle.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 1.00 €/kg Gros 0.95 €/kg

La demande des centres de conditionnement s’est réveillée fin de semaine dernière et comme pour l’industrie, ce début de semaine est un peu plus calme. Ici aussi, les prochains jours devraient conforter et relancer le mouvement, car nous allons entrer dans une des périodes les plus fortes de l’année.

4
11 / 15

Industrie :

Notre prix industrie : 0.92 €/kg

Les différents intervenants de la production essayent de forcer le marché à monter mais la demande n’est pas là et les prix ne bougent toujours pas. Nous sommes dans une des dernières semaines actives de l’année et les niveaux de prix obtenus cette semaine et les 15 prochains jours seront les plus hauts de cette fin d’année.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 0.95 €/kg Gros 0.92 €/kg

Peu de demande spot encore ce début de semaine. Le marché est régulier mais tous les opérateurs attendent un raffermissement qui ne vient pas. Pour le moment, la demande est largement insuffisante pour la période et pour confirmer ce raffermissement qui se fait attendre.

 

 

28
10 / 15

Industrie :

Notre prix industrie : 0.91 €/kg

Les clients réguliers achètent et le marché est fluide mais tant qu’il n’y aura pas d’achats spéculatifs et de demande plus pressante des acheteurs, le prix ne pourra pas monter. Par ailleurs, nos voisins européens semblent eux aussi dans la même situation.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 0.94 €/kg  Gros 0.91 €/kg

Le commerce de la consommation est encore léthargique ce début de semaine, sans aucun emballement et les prix se maintiennent que par le maintient  du prix de l’industrie. La reprise du début de mois de novembre se fait  toujours attendre.

21
10 / 15

Industrie :

 

Notre prix industrie : 0.90 €/kg

A part une clientèle régulière, il n’y a pas pour l’instant, d’achats spéculatifs en prévision de la reprise attendue du mois de novembre. Le courant d’affaires est régulier mais ne suffit pas à faire remonter les prix.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 0.94 € Gros 0.90 €/kg

Le marché est toujours calme mais à l’approche de la Toussaint, les GMS devraient mieux travailler. Le marché est dans l’attente d’une reprise.

 

14
10 / 15

Industrie :

Notre prix industrie : 0.92 €/kg

Pas de grand changement sur le marché de l’industrie qui reste encore cette semaine morose, et si les quelques affaires qui ont été traitées fin de semaine dernière permettent le maintient, elles ne permettent pas, pour l’instant, la hausse. En paralléle, nos voisins européens continuent d’afficher des tarifs en dessous des nôtres.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 0.95 €/kg 0.92 €/kg

Même situation, c’est le statut quo pour le marché de l’oeuf de consommation qui n’arrive toujours à trouver son entrain commercial  habituel. Le commerce est ici aussi morose et dans l’attente d’une relance des commandes et nos prix à l’export sont trop élevés pour permettre des échanges.

7
10 / 15

Industrie :

Notre prix industrie : 0.92 €/kg

Toujours cette ambiance morose sur le marché  de l’industrie. Pour dégager de la marchandise chez nos casseries françaises, une grosse concession sur le tarif est nécessaire,  même constat à l’export, où nos voisins européens sont encore en dessous de nos tarifs. Reste à espérer que l’activité des ovoproduits s’active dans les prochains jours en vue des préparatifs des Fêtes de fin d’année, ce qui pourrait de ce fait, réamorcer et dynamiser un peu le marché.

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 0.95 €/kg  Gros 0.92 €/kg

Ce début de mois est décevant et inquiétant pour l’oeuf de consommation. Toujours ce calme commercial pour l’oeuf destiné au conditionnement et la reprise espérée de la demande d’octobre se fait toujours attendre, que ce soit en non calibré ou en calibré, en gros ou en moyen. De plus, l’export est quasi impossible sur les bases de nos tarifs car ici aussi nos voisins sont à la baisse. En conclusion, beaucoup de marchandise destinée au conditionnement vient alourdir l’offre sur le marché de l’industrie.

30
09 / 15

Industrie :

Notre prix industrie : 0.94 €/kg

Face à une demande de l’oeuf français pour l’industrie  médiocre  de la part des casseries et à des stocks qui s’alourdissent de jours en jours, agrémentés par la mévente de la consommation, les prix continuent de baisser. De plus, aucune transaction n’est possible à l’export sans concessions car nos voisins sont déjà à des tarifs plus bas que les nôtres.

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 0.98 €/kg Gros 0.94 €/kg

L’activité est léthargique pour la saison et tarde à se réveiller pour ce début de mois, ce qui est inquiétant pour le marché. Que ce soit pour l’oeuf non calibré ou l’oeuf calibré, les Centres de conditionnement ne sont pas encore aux achats cette semaine et là aussi, la concurrence chez nos voisins européens ne permet pas grand chose compte tenu de nos tarifs. La semaine prochaine sera déterminante quant à l’orientation pour le commerce de ce mois d’octobre qui à son habitude est bien plus dynamique en commerce.

23
09 / 15

Industrie :

Notre prix industrie : 0.98 €/kg

A l’exception de l’oeuf destiné à la séparation, les acheteurs d’oeufs pour l’ovoproduit sont encore restés très timides ces derniers jours. Les prix s’effritent, étonnamment pour la période, car l’oeuf destiné à la consommation vient étoffer l’offre en cette fin de mois, faute de débouché. Nous allons cependant aborder la période de l’année où l’activité de l’industrie est à son habitude dynamique.  A noter, une demande assez active du petit pour la cuisson.

 

Consommation :

Notre prix oeuf nc cat A Moyen : 1.05 €/kg Gros 0.98 €/kg

Les Centres de conditionnement français ont limité les commandes cette semaine, ce qui était à prévoir pour cette dernière semaine de Septembre qui est un long mois pour le consommateur. Les commandes, on l’espère, devraient s’activer la semaine prochaine avec le début d’Octobre qui  est généralement un mois propice au commerce de l’oeuf. L’export chez nos voisins européens reste difficile car nos tarifs sont trop élevés avec le coût supplémentaire du transport et les échanges avec les USA semblent aussi s’estomper en raison de l’ouverture des achats au Mexique.

 

16
09 / 15

Industrie :

Notre prix industrie : 1.00 €/kg

Il n’y a pas de grand changement sur le marché de l’industrie cette semaine. La demande reste assez soutenue pour la marchandise destinée à faire du séparé mais l’activité pour l’entier (fin de ponte) est toujours peu dynamique pour la période. La marchandise trouve preneur mais la valorisation du prix reste difficile avec la plupart des acheteurs. Il n’y a cependant pour l’instant pas de surplus de marchandise car l’offre est peu abondante.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 1.10 €/kg  Gros 1.05 €/kg

Le marché est un peu figé à un niveau de prix sans doute un peu élevé, surtout pour l’oeuf calibré, par rapport aux transactions réalisées en France et freine l’export chez nos voisins européens qui sont pour la plupart en dessous de nos tarifs. Cependant, les commandes des Centres de conditionnement français restent  fluides et la marchandise trouve preneur sans trop de difficultés cette semaine notamment en non calibré. La fin du mois approche, et la semaine prochaine risque d’être décisive quant à l’orientation du marché pour octobre. A suivre également, la relance de l’export sur les Usa.

9
09 / 15

Industrie :

Notre prix industrie : 1.00 €/kg

Le marché se réveille petit à petit face à une offre qui tend à diminuer du fait des réformes et de la relance de la demande pour le conditionnement. La demande n’est cependant pas aussi soutenue  que l’on pouvait l’espérer  et les acheteurs puisent pour l’instant dans les stocks des frigo ce qui bien entendu ralenti la hausse du tarif. Le marché est  cependant ferme cette semaine notamment au niveau de l’oeuf pour la séparation.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 1.10 €/kg  Gros 1.05 €/kg

Les centres de conditionnement français sont revenus aux achats depuis la fin de la semaine dernière. La demande se fait surtout sur les oeufs de 60 à 63 gr, mais faute de marchandise suffisante, toute la marchandise destinée au conditionnement est sollicitée. Petit bémol, le marché à l’export vers les USA et/ou nos voisins européens n’est pas aussi dynamique que l’on supposait cet été.

 

 

2
09 / 15

Industrie :

Notre prix industrie : 0.93 €/kg

Très peu de demande et une offre qui tend à s’alourdir avec une rentrée qui ne parvient pas à réveiller la demande. Seul l’oeuf destiné à faire du séparé trouve une sortie à un prix plus ou moins en phase avec le marché.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 1.05 €/kg  Gros 0.95 €/kg

Mises à part les commandes habituelles, aucun surplus de relance n’est réellement constaté à ce jour de la part des Centres de conditionnement français, et le manque dynamisme commercial de la rentrée, qui se fait attendre, est inquiétant,  que ce soit en France ou chez nos voisins européens.

26
08 / 15

Industrie :

Notre prix industrie : 0.93 €/kg

Certains opérateurs cherchent à forcer le prix de manière spéculative. Les acheteurs ne sont pas encore au rendez-vous de la rentrée et les prix se négocient sur les mêmes tarifs.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 1.05 €/kg  Gros 0.95 €/kg

La rentrée approche mais l’effet commercial n’est pas non plus vraiment là. Le marché est fluide mais sans emballement. Il faut patienter encore 1 semaine avant de savoir si les marchés vont  aller mieux. La vague d’exportation vers les USA semble ralentie en cette fin de mois d’août et les transactions sur septembre peinent à venir.

19
08 / 15

Industrie :

Notre prix industrie : 0.93 €/kg

Peu de mouvements cette semaine encore sur le marché de l’industrie et il y a même des stocks dans les élevages, mais la rentrée arrivant, le marché spécule sur une reprise et les prix montent. Cette reprise est-elle durable ?

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 1.05 €/kg  Gros 0.95 €/kg

Petit à petit, les Centres de conditionnement français reviennent aux achats et les marchés exports contribuent au raffermissement des prix. La dynamique de la rentrée est là aussi attendue dans les prochains jours.

 

12
08 / 15

Industrie :

Notre prix industrie : 0.91 €/kg

Beaucoup de stocks se sont constitués dans les frigos ces 15 derniers jours par stratégie  et/ou par nécessité, et l’évolution du marché dépendra du moment où ils seront utilisés. Quoi qu’il arrive, nous allons aborder une période qui devrait être plus propice aux besoins des acheteurs avec le retour des vacanciers et l’arrivée de la rentrée scolaire.

 

Consommation :

C’est encore une semaine léthargique pour le commerce de l’oeuf de consommation mais c’est sans doute la dernière. La période la plus calme de l’été est derrière  nous et les commandes des Centres de Conditionnement notamment du Centre et Nord de la France devraient revenir progressivement dans les prochains jours . De plus, des containers sont en préparation à destination des USA, ce qui devrait aussi stimuler  le commerce la semaine prochaine.

5
08 / 15

Industrie :

Notre prix industrie : 0.91/kg

Le marché des oeufs destinés à l’industrie est  assez calme d’autant plus que des oeufs qui pourraient s’orienter vers le conditionnement lui sont  proposés.
La marchandise s’écoule avec difficultés moyennant des concessions de prix.

Comme pour les oeufs destinés au conditionnement , c’est une affaire de patience et le marché pourrait redémarrer d’ici une quinzaine de jours.

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A moyen 1.00  Gros 0.91 €/kg

Le marché reste calme ; les centres de conditionnement ont peu de besoins en ce début aout comme c’est le cas chaque année.

Il faut encore un peu de patience et le marché va redémarrer d’autant plus que des exportations vers les USA à partir de la FRANCE sont en train de se mettre en place pour les semaines à venir
29
07 / 15

consommation
1.09 1.07
Le marché des oeufs non calibrés destinés au conditionnement est assez calme. Il y a un peu de demande dans la catégorie moyen. Il ne faut pas espèrer beaucoup de mouvement d’ici l’après 15 aout.
Les expéditions régulières vers les USA contribuent à soutenir le marché en calibre moyen. Quelques difficultés réglementaires empèchent certaines organisations d’intensifier ce flux ; ces difficultés pourraient être levées d’ici la rentrée et permettre de contribuer à soutenir le marché.

industrie
0.97
Petit à petit le marché des oeufs destinés à l’industrie continue à s’effritter et entraine dans son sillage l’ensemble du marché. Les opérateurs ont constitué d’importants stocks qui pourraient ralentir le reprise attendue pour la rentrée.
La demande est cependant forte pour toutes les catégories d’oeufs alternatifs qui tirent mieux leur épingle du jeu.

22
07 / 15

Industrie :

Notre prix industrie : 1.00 €/kg

Le Marché est dans la torpeur de l’été mais semble arrivé à son plus bas. Les affaires vont continuer à se faire sur les mêmes bases jusqu’à mi-août mais pas de stock encombrant et toute marchandise trouve preneur.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 1.12 €/kg  Gros 1.10 €/kg

Les prix des oeufs destinés au conditionnement restent toujours légèrement au dessus du prix de l’industrie. Le marché est plus ou moins fluide selon les régions mais ne serait pas capable d’absorber le trop plein que l’industrie absorbe. Les acheteurs étrangers sont absents mises à part les expéditions déjà organisées pour les USA.

15
07 / 15

Industrie :

Notre prix industrie : 1.06 €/kg

Pas de grand changements sur le marché de l’industrie cette semaine. Du fait du long week-end, les ventes se sont pour la plupart traitées la semaine dernière à des tarifs revus un  peu à la baisse en adéquation avec la période. Il n’y a pas de stock à aujourd’hui  et le réveil des ventes aux Centres de conditionnement va sans doute contribuer à un maintien des prix.

 

Consommation :

 

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 1.14 €/kg  Gros 1.12 €/kg

Pour l’oeuf calibré comme pour l’oeuf  non calibré et ce quelque soit le poids moyen, les Centres de conditionnement  et les grossistes sont aux achats sur les zones côtières pour les besoins des vacanciers, mais aussi dans les régions du Centre et Nord de la France car il semblerait que les expéditions des oeufs à destination des USA sont engagées.  Le marché est fluide à ce retour de long week-end.

 

 

8
07 / 15

Industrie :

Notre prix industrie : 1.11 €/kg

Le marché à trouvé son rythme et reste à un niveau de prix élevé malgré un léger effritement. Il n’y a pas de stock et la marchandise disponible s’écoule facilement.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 1.16 €/kg  Gros 1.12 €/kg

Pour le non calibré, la demande est régulière et le marché est fluide. Par contre pour l’oeuf calibré, les commandes ne sont pas aussi fortes que l’on attendait pour la semaine du 14 juillet.  A noter, le marché parle de démarrage d’expéditions de containers d’oeufs calibrés à destination des USA.

1
07 / 15

consommation

Prix reconduits
la demande est régulière sans excès. les centres de conditionnement des gros centres de consommation ne sont pas très acheteurs et la demande va s’orienter vers les zones de tourisme qui pour le moment ne sont pas la
ceci dit les fortes chaleurs vont faire diminuer les quantités offertes et le marché devrait se maintenir
industire
1.15
le marché de l’oeuf destiné à l’industrie se tasse.

les industriels limitent leurs achats; les prix ont atteint en début de semaine passée des niveaux très élevés et vont sans doute revenir à des niveaux plus bas. l’activité est sans doute ralentie et l’effet de surprise du manque d’oeufs aux USA est passé.
reste à voir maintenant l’évolution des jours à venir
24
06 / 15

Industrie :

Notre prix industrie : 1.18 €/kg

Toujours cette fermeté et cette demande pressante des casseries qui se poursuit. La marchandise manque et les prix poursuivent leur ascension en fonction. De plus, la relance attendue de la consommation pour début juillet devrait au moins maintenir les prix.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen : 1.18 €/kg  Gros  1.18 €/kg

L’approche de la première quinzaine de juillet et les premières vagues de mouvements de population des vacanciers, laissent présager un réveil de la demande des Centres de conditionnement et des grossistes dans les jours à venir,  car pour l’instant le marché stagne un peu avec la fin du mois et les vacances scolaires.  Les prix continuent cependant de progresser cette semaine en parallèle avec le marché de l’industrie, s’alignant ainsi sur les prix pratiqués avec les casseries.

 

 

17
06 / 15

Industrie :

Notre prix industrie : 1.12 €/kg

La situation internationale fait que les prix continuent à monter sans qu’on sache bien où ils vont s’arrêter. Le marché manque de marchandise, reste à savoir si les marchés « aval » sont capables de valoriser ces prix à court et moyen terme.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 1.16 €/kg   Gros  1.12 €/kg

Le marché de la consommation poursuit son évolution de manière normale sans demande particulière. Les prix évoluent au rythme du prix industrie avec les mêmes questionnements pour la filière « aval ».

10
06 / 15

Industrie :

Notre prix industrie : 1.00 €/kg

Toujours cette flambée des tarifs à l’industrie qui génère à elle seule le niveau du marché de la production d’oeufs en France et chez nos voisins européens. Il n’y a pas de marchandise disponible cette semaine et les casseries sont toujours aux achats. Le marché est très ferme et devrait encore poursuivre son ascension….

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A moyen 1.05 €/kg  Gros 1.00 €/kg

Peu d’évolution à la consommation cette semaine. L’activité est moyenne pour la saison dans les centres de conditionnement français mais il n’y a pour autant pas de marchandise disponible sur le marché car elle est aussitôt revalorisée  à l’industrie ou l’export.

 

3
06 / 15

Industrie :

Notre prix industrie : 0.88 €/kg

Les prix grimpent encore cette semaine à l’industrie. Pas de marchandise en trop, une bonne activité des casseries et la situation aux USA, qui génèrent une demande pressante. Nos voisins européens suivent le mouvement. On note aussi une demande sur le petit destiné à la cuisson.

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen : 0.92 €/kg  Gros : 0.88 €/kg

La consommation suit le mouvement de l’industrie. Les centres de conditionnement et les grossistes ne sont pas pour autant plus aux achats que ça ce début de semaine,  mais les prix et la demande de l’industrie permettent de dégager les surplus de marchandises. L’activité devrait se réveiller ce week end car nous sommes en début de mois et la fréquentation des magasins devrait stimuler les commandes.

27
05 / 15

Industrie :

Notre prix industrie : 0.78 €/kg

Face aux évènements dûs à l’épidémie de grippe aviaire aux USA et toujours aux réformes faites et engagées en France comme en Europe, les prix continuent leur ascension. Les casseries sont aux achats et anticipent leurs besoins à des prix à la hausse.

 

Consommation :

Oeufs nc cat A Moyen 0.82 €/kg  Gros 0.78 €/kg

Une pause de la demande est ressentie ce début de semaine dans les centres de conditionnement, sans doute l’effet fin de mois. Un constat cependant, malgré les week end prolongés à répétitions, les stocks dans les élevages sont fluides. Les commandes devraient reprendre dans les jours à venir avec la première semaine  du mois et l’approche de la période du Ramadan qui débute vers la mi juin.

 

 

20
05 / 15

Industrie :

Notre prix industrie : 0.72 €/kg

L’activité se réveille timidement depuis quelques jours. Les casseries reviennent aux achats mais il faudra attendre le retour du week end et le retour des semaines complètes pour retrouver un commerce fluide et dynamique. En parallèle, en France et chez nos voisins européens la poursuite des réformes tend à nettement diminuer l’offre vers l’industrie. Enfin, l’épidémie de grippe aviaire aux Etats Unis pourrait aussi créer un déséquilibre au niveau des exports.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 0.80 €/kg  Gros 0.72 €/kg

Ici on note aussi un retour encore timide depuis la fin de semaine dernière des Centres de conditionnement aux achats et ce, malgré la fin de mois.  Il faudra également attendre la semaine prochaine pour voir confirmer et consolider cette demande, et de ce fait permettre une hausse des tarifs.

13
05 / 15

Industrie :

Notre prix industrie : 0.68 €/kg

L’accumulation des jours fériés commence à se faire ressentir sur l’offre faite à l’industrie qui n’a pas travaillé suffisamment en Mai et qui n’achète qu ‘avec des concessions de prix. Nous revenons vers des semaines complètes et le niveau de production étant moyen, les prix  devraient se stabiliser au mois de juin.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 0.74 €/kg  Gros 0.68 €/kg

Même constat qu’à l’industrie sur le marché de l’oeuf destiné à la consommation. Les centres de conditionnement se contentent de leurs approvisionnements réguliers et/ou de leurs propres productions. Le marché est léthargique et toute l’offre se dirige vers l’industrie ou l’export avec des tarifs à la baisse.

 

6
05 / 15

Industrie :

Notre prix industrie : 0.70 €/kg

Difficile de se positionner cette semaine car il y a très peu de commerce vers l’industrie. Peu de besoins avec une activité très moyenne et des jours chômés à répétition, de plus, la mévente des oeufs destinés au conditionnement vient alourdir l’offre et contribue au déclin des prix. A l’export, peu d’échanges également cette semaine, car nos voisins européens sont aussi chargés et pratiquent des tarifs à la baisse. A noter, une abondance de petits oeufs sur le marché qui peinent à trouver preneur en raison de la période.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 0.76 €/kg  Gros 0.70 €/kg

Le commerce des oeufs pour le conditionnement est atone. La marchandise commence à s’accumuler dans les élevages. Il faudra sans doute attendre une quinzaine de jours avant de voir une relance des commandes. Les prix pratiqués sont de ce fait revus à la baisse et des concessions importantes sont à faire pour soulager les stocks.

29
04 / 15

Industrie :

Notre prix industrie : 0.72 €/kg

La demande se calme cette semaine et on ressent déjà la baisse d’activité due au calendrier. L’offre en parallèle, s’étoffe avec la mévente des oeufs destinés au conditionnement. Malgré tout, on peut espérer un retour de la demande car les réformes se poursuivent toujours….

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 0.80 €/kg   Gros 0.72 €/kg

Marché très difficile cette semaine. Peu ou pas de ventes aux Centres de conditionnement. Comme prévu, cette première quinzaine de Mai va être  difficile à traverser, d’autant plus que l’écart avec le prix de l’industrie est trop élevé pour permettre de dégager les stocks de manière significative. A l’export, les prix pratiqués par nos voisins européens sont là aussi inaccessibles et bloquent les échanges.

22
04 / 15

Industrie :

Notre prix industrie : 0.77 €/kg

La demande de l’industrie s’est maintenue tout au long de la semaine et l’offre est toujours peu présente. Nous allons cependant entamer la période des fériés du mois de Mai, qui risque malgré tout de perturber le marché de part la baisse d’activité et les problèmes de logistique que nous allons rencontrer avec ces week end prolongés qui arrivent.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 0.84 €/kg  Gros 0.77 €/kg

La dernière semaine du mois est comme à son habitude très calme pour les Centres de conditionnement qui se méfient aussi des semaines à venir. La marchandise est présente et seul les moyens arrivent à trouver preneur sans trop de difficulté, au détriment des autres calibres qui faute de débouchés, sont redirigés vers l’industrie avec une importante concession à faire sur les prix.

 

15
04 / 15

Industrie :

Notre prix industrie : 0.74€/kg

La demande est assez bonne et l’offre trouve preneur à des prix en petite amélioration. Les abattages de poules de réforme se poursuivent activement et le marché devrait continuer sur cette petite note de fermeté.

Consommation :

Notre prix oeuf nc cat A Moyen 0.84€/kg   Gros 0.75€/kg

Le marché est stable l’offre d’oeufs de moins de 61/62g trouve facilement preneur auprès des centres de conditionnement ou auprès des casseries qui cherchent de la marchandise à séparer. La situation est plus compliqué pour les oeufs de 63g  et plus qui ne sont orientables que vers l’industrie.

8
04 / 15

Industrie :

Notre prix industrie : 0.71 €/kg

Le marché a sans doute atteint son plancher avec même un relent d’activité fin de semaine dernière. La semaine écourtée va certainement empêcher de confirmer ce phénomène mais l’offre reste limitée au retour de ce long week end, et on peut espérer des meilleurs jours en avril car l’effet des réformes anticipées commence à se faire ressentir.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 0.84 €/kg  Gros 0.74 €/kg

Même si les élevages sont peu chargés, le marché reste calme pour le conditionnement ce début de semaine. Là encore, on espère une relance de la consommation et des demandes dans les jours à venir.

 

1
04 / 15

Industrie :

Notre prix industrie : 0.68 €/kg

L’offre est large et les besoins sont toujours aussi limités cette semaine. La dégringolade des prix se poursuit et seules les réformes anticipées annoncées pourront stopper cette situation, car la mévente de la consommation vient alourdir l’offre à l’industrie.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 0.85 €/kg  Gros 0.75 €/kg

Toujours pas ou peu de commandes de la part des centres de conditionnement. Il y a de la marchandise dans tous les calibres et l’écart avec le prix de l’industrie continue de s’agrandir. Difficile dans ce contexte de trouver des solutions pour valoriser la marchandise au prix de la cotation. Espérons que les magasins seront sollicités pour ce week end prolongé de manière à relancer le commerce ce début de mois.

25
03 / 15

Industrie :

Notre prix industrie : 0.77 €/kg

C’est la poursuite de la baisse des prix pour l’industrie cette semaine. Très peu de besoins du fait d’une activité très calme, l’offre s’étoffe de jours en jours avec la léthargie du marché de la consommation, et les acheteurs savent que le temps joue en leur faveur.

Ceci dit, les grands groupes de productions réagissent déjà et ont décidé pour la plupart d’anticiper les réformes, ce qui, on l’espère, va rapidement alléger le marché.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 0.90 €/kg  Gros 0.80 €/kg

C’est une fin de mois très calme. Il y a pas ou peu de commerce avec les centres de conditionnement français et l’effet Pâques n’est pas d’actualité. Nos voisins européens sont à la même enseigne et l’export est donc très difficile. La marchandise est présente dans tous les calibres et l’écart de prix avec l’industrie est trop grand pour alléger les stocks de manière significative.

18
03 / 15

Industrie :

Notre prix industrie : 0.81 €/kg

Les casseries qui sentent arriver le printemps et une baisse du prix, traditionnel à cette époque de l’année, sont prudentes et évitent de constituer des stocks qui se déprécieraient. Par ailleurs, nos voisins européens offrent des prix plus attractifs que le marché français….

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen : 0.95 €/kg  Gros 0.90 €/kg

Petit à petit les volumes reviennent et les centres de conditionnement sont largement approvisionnés. Les gros calibres sont délaissés par la consommation et les calibres Moyens, qui étaient les seuls demandés, sont à nouveaux très présents. Il faut aussi noter que la prépondérance de la demande des oeufs alternatifs sur le marché de l’oeuf de consommation, nuit au prix des oeufs du code 3, même si aujourd’hui, le prix des oeufs alternatifs est aussi à la baisse.

11
03 / 15

Industrie :

Notre prix industrie :  0.87 €/kg

Le marché s’ajuste à quelques mouvements commerciaux mais reste cependant bien orienté. Avec les réformes annoncées et la période d’avant Pâques, on pourrait même assister dans les semaines qui viennent à un regain de fermeté.

 

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 1.05 €/kg  Gros 1.00 €/kg

Le marché de la consommation reste stable en ce début de mois avec des commandes des centres de conditionnement français régulières mais peu dynamiques pour la période. L’Angleterre et les Pays de l’Est contribuent à cette stabilité que la consommation française peine donc à maintenir. Il est à noter qu’un gros écart est en train de se creuser entre les productions alternatives et le code 3.

4
03 / 15

Industrie :

Notre prix industrie : 0.91 €/kg

Les prix se maintiennent cette semaine encore et l’activité semble se réveiller un peu. Il n’y a pas de marchandise en stock. A noter, toujours cette demande soutenue en oeufs alternatifs, notamment en PPA en France mais aussi chez nos voisins européens.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 1.07 €/kg  Gros 1.00 €/kg

La fluidité est de rigueur cette semaine sur le marché de la consommation. Il n’y a pas d’euphorie dans la demande des centres de conditionnement mais les commandes régulières permettent de vider les élevages. L’optimisme est d’actualité pour le mois de Mars dont nous entamons la première semaine.

25
02 / 15

Industrie :

Notre prix industrie : 0.91 €/kg

Pas de grand changement ce début de semaine sur le marché de l’industrie où l’offre est quasi nulle. Toujours cette demande soutenue en alternatifs et séparé qui maintient les prix pour l’entier. On note également de la demande pour le petit TV destiné à la cuisson.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 1.07€/kg  Gros 1.00 €/kg

Cette semaine de fin de mois est un peu plus calme pour le commerce notamment dans le non calibré gros qui peine à trouver preneur , mais le non calibré moyen est toujours demandé et recherché par les centres de conditionnements français et étrangers. Nous allons entamer Mars sereinement, sans stocks dans les élevages. Le marché reste fluide.

 

 

18
02 / 15

Industrie :

Notre prix industrie  : 0.90 €/kg

La demande est bonne en code 3 et elle se retrouve stimulée par le dynamisme du marché du séparé et de l’alternatif. Toujours peu d’offres et la période est favorable au raffermissement.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 1.05 €/kg  Gros 1.00 €/kg

On est dans une période d’assez forte fréquentation des magasins, les centres de conditionnement sont demandeurs,  sans offres de l’étranger, donc les prix ne peuvent que se raffermir et cette situation durera au moins jusque Pâques.

 

11
02 / 15

Industrie :

Notre prix industrie : 0.87 €/kg

Le marché de l’industrie se raffermit de jour en jour grâce à la consommation et aux réformes qui nous permettent de revoir nos prix à la hausse. Le demande est là, notamment pour la marchandise destinée à faire du séparé.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 1.02 €/kg  Gros 0.98 €/kg

Les centres de conditionnement sont aux achats  depuis fin de semaine dernière, et cette semaine, ils commencent déjà à anticiper les besoins de la semaine prochaine. Les oeufs non calibrés de 58 à 63 gr sont recherchés et manquent, du coup, les acheteurs se replient sur les autres poids moyens. Face à cette fermeté, les prix sont à la hausse et cette situation devrait se poursuivre la semaine prochaine.

4
02 / 15

Industrie :

Notre prix indstrie : 0.84 €/kg

Pas de changement depuis la semaine dernière, les prix se maintiennent par la petite relance de la consommation et les réformes.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 0.98 €/kg  Gros 0.92 €/kg

Le marché de l’oeuf calibré semble se réveiller un peu ce début de semaine avec une demande correcte pour la période. L’oeuf non calibré trouve preneur mais les commandes des centres de conditionnement ne sont pas pour l’instant à la hauteur de nos prévisions. La vague de froid et les vacances scolaires vont,  on l’espère,  sans doute stimuler la  consommation pour ce début de mois de février.

 

 

 

28
01 / 15

Industrie :

Notre prix industrie : 0.84 €/kg

Le marché du conditionnement vient cette semaine alourdir l’offre à l’industrie et face à une demande moyenne pour la période des casseries fançaises, les prix tendent à régresser un peu pour cette dernière semaine du mois de janvier.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 0.98 €/kg  Gros 0.92 €/kg

La demande des centres de conditionnement de début de mois se fait attendre, et contre toute attente, le marché est morose et décevant pour la période. Les commandes et la fréquentation des commerces des prochains jours vont être décisifs quant à l’orientation du marché pour ce mois de février.

 

21
01 / 15

Industrie :

Notre prix industrie : 0.86 €/kg

La demande des casseries françaises s’est maintenue ces derniers jours et permet de garder une certaine fermeté sur les tarifs. Une pause est cependant ressentie depuis hier avec l’arrivée d’oeufs espagnols sur le marché à des prix légèrement plus attractifs que les nôtres.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A 1.06 €/kg  Gros 0.98 €/kg

A la consommation, l’oeuf moyen non calibré est demandé, sans doute grâce aux promotions liées à la chandeleur, reste les gros qui s’écoulent plus difficilement en cette fin de mois et dont les tarifs ne permettent pas, vu l’écart de prix, de dégager le surplus à l’industrie sans concessions. Le marché devrait retrouver son dynamisme dans cette catégorie avec l’arrivée de Février.

14
01 / 15

Industrie :

Notre prix industrie : 0.86 €/kg

Fin de semaine dernière, les casseries françaises sont revenues aux achats et de ce fait permettent le maintien des tarifs. De plus l’export chez nos voisins européens notamment en Belgique et en Allemagne allège le marché et permet de dégager plus ou moins le surplus des oeufs destinés au conditionnement.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 1.06 €/kg Gros 1.00 €/kg

La demande des centres de conditionnement stagne un peu avec la fin du mois, et le mois de janvier est long pour le consommateur, cependant la chandeleur début février devrait relancer le commerce et les commandes on l’espère la semaine prochaine.

 

7
01 / 15

Industrie :

Notre prix industrie : 0.86 €/kg

Après la dégringolade subie pendant la période des fètes, la demande revient et le marché semble se stabiliser.
Nos voisins étrangers sont encore un peu moins chers que nous et le marché ne se redressera que par les achats des casseries françaises. Il ne semble pas qu’il y ait de gros stocks et la situation devrait assez rapidement se normaliser.
Consommation :
Notre Prix oeufs nc cat A Moyen 1.08 €/kg  Gros 1.04 €/kg
Bien que les prix aient nettement baissé ces derniers jours, le marché est resté à un bon niveau et le commerce est toujours fluide. Même si les prix baissent à nouveau cette semaine , là aussi le marché devrait rapidement retrouver ses marques et au moins maintenir son niveau
30
12 / 14

Industrie :

Notre prix industrie : 0.92 €/kg

L’effet jours fériés se fait lourdement ressentir, les industriels n’achètent plus ou ont attendu cette baisse pour acheter. De toute manière, les transporteurs ne pourront plus enlever la marchandise avant la semaine prochaine, qui sera une semaine complète et verra sans doute les affaires reprendre…

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen : 1.10 €/kg  Gros : 1.06 €/kg

Avec de nombreux jours non travaillés, les centres de conditionnement sont chargés et ne recommenceront à acheter que la semaine qui vient. A suivre pour déterminer les niveaux de marchés à venir.

17
12 / 14

Industrie :

Notre prix industrie : 1.05 €/kg

La demande de l’industrie s’est nettement calmée cette semaine comme nous l’avions prévu, les prix stagnent cependant sur les mêmes niveaux car il n’y a pour l’instant,  pas de marchandise excédentaire. De plus, la fermeté actuelle du marché du conditionnement ne devrait pas alourdir les offres pour la semaine prochaine.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 1.25 €/kg  Gros 1.18 €/kg

Le marché est toujours très actif et les centres de conditionnement toujours aux achats notamment dans les moyens où les besoins ne sont pas tous satisfaits. Nous abordons donc sereinement la période de fin d’année, plus difficile pour le commerce et la logistique avec les jours fériés à venir et pour l’instant pas de surplus de marchandises à signaler.

10
12 / 14

Industrie :

Notre prix industrie : 1.08 €/kg

Malgré le calendrier qui menace de ralentir les commandes, avec les 2 semaines coupées par les féries qui arrivent, le marché de l’industrie est toujours ferme et la marchandise quasi absente cette semaine, mais nous sommes probablement  au plus haut. De plus, des réformes importantes  prévues sur fin décembre avec en parallèle, un marché consommation très fluide, devraient soulager la période et nous  permettre d’entamer la nouvelle année sans trop de stocks.

 

Consommation :

Notre prix  oeufs nc cat A Moyen 1.25 €/kg   Gros 1.18 €/kg

Les centres de conditionnement sont toujours aux achats et le marché est toujours ferme,  notamment dans le moyen et les ventes se planifient déjà pour la semaine prochaine.

Petit bémol, on note une petite baisse de la demande dans le calibré L, qui annonce sans doute l’accalmie des besoins des semaines 52 et 1.

 

3
12 / 14

Industrie :

Notre prix industrie : 1.05 €/kg

Si le marché ne monte pas cette semaine, il ne montera jamais….

Peu d’offres, beaucoup de demandes. On est sans doute au plafond, apprécions le moment car les semaines qui viennent pourraient être plus difficiles.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 1.22 €/kg  Gros 1.15 €/kg

Le niveau de la demande est tel que les prix continuent à monter et que cette fermeté n’a aucun risque de s’arrêter avant les jours qui précèderont la Trêve des confiseurs….

26
11 / 14

Industrie :

Notre prix industrie : 1.00 €/kg

Le manque de marchandise, les réformes faites en novembre et programmées sur décembre, et une demande correcte de l’industrie, permettent aux vendeurs d’augmenter les tarifs encore un peu cette semaine. Nos voisins européens sont plus ou moins au même niveau que nous et la fermeté du marché de la consommation consolide le mouvement.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A moyen 1.15 €/kg   gros 1.10 €/kg

La demande des centres de conditionnement est encore forte cette semaine surtout dans les oeufs moyens que ce soit en non calibré ou calibré, et ce, malgré la dernière semaine du mois. Cette situation devrait se poursuivre car nous allons entrer dans la 1ère quinzaine de décembre, période où la consommation est généralement très soutenue ;  de ce fait, les prix continuent leur progression.

19
11 / 14

Industrie :

Notre prix industrie : 0.96 €/kg

La fermeté est toujours de mise. La demande est active et ne trouve pas forcément de quoi se contenter ; cependant, il ne reste plus que quelques semaines avant la fin d’année et les acheteurs ne se précipitent pas. Les informations arrivant sur la peste aviaire laissent le marché interrogateur : baisse de la demande si le consommateur est inquiété par les médias ou baisse de l’offre s’il devait y avoir des abattages préventifs. Seuls les jours qui viennent nous le diront….

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A moyen 1.10 €/kg   Gros 1.04 €/kg

La demande des Centres de conditionnement est forte à l’approche des week-end de consommations les plus élevés de l’année. Cette demande n’est pas toujours satisfaite et les prix montent quelque soit le calibre. Dans cette catégorie aussi, l’épisode peste aviaire pourrait avoir une influence dans les jours à venir.

13
11 / 14

Industrie :

Notre prix industrie 0.94 €/kg

Le marché continue d’être ferme mais le long pont du 11 novembre a un peu brisé l’élan, et avant de remonter les prix il faut d’abord vendre la marchandise disponible. La demande est toujours bonne et même si le marché est probablement près du meilleur niveau d’ici les fêtes de fin d’année, la fermeté est là !

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 1.04 €/kg  Gros 1.00 €/kg

Comme pour les oeufs destinés à l’industrie, les oeufs destinés au conditionnement sont demandés mais il faut d’abord purger les volumes suite au pont. Le marché devrait rester ferme et comme pour les oeufs destinés à l’industrie, reprendre son élan d’ici la fin de l’année.

5
11 / 14

Industrie :

Notre prix industrie : 0.93 €/kg

Le marché est toujours ferme et demandeur , mais les gros acheteurs savent que le temps joue pour eux et que d’ici 5 à 6 semaines le marché devrait s’équilibrer voire se retourner. En conséquence, ils n’achètent que le besoin immédiat.  Fermeté mais prudence,de plus le pont de la semaine prochaine risque de diminuer les besoins.

 

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 1.02 €/kg  Gros 0.99 €

La demande des centres de conditionnement avant le pont du 11 novembre est forte et il faut approvisionner les magasins avant samedi. Le marché peine à satisfaire toutes les demandes et le marché se raffermit. Là aussi  prudence après le pont !

30
10 / 14

 

industrie   0.90€/kg
en cette dernière semaine du mois le marché des œufs destinés à l’industrie reste bien orienté; la demande est là et cette situation devrait se confirmer jusqu’à l’approche des fêtes de fin d’année
consommation
moyens  0.92
gros 0.90
bien soutenu par le prix de l’industrie sur son babord et par la demande des GMS auprès des  centres de conditionnement sur son tribord le marché de l’oeuf de consommation tient son cap!!
pas de danger nouveau à contourner non plus pour les jours à venir !!! la bonne tenue du marché conjuguée à une baisse nette du prix de revient permet a la production de retrouver le sourire
.
22
10 / 14

Industrie :

Notre prix industrie : 0.88 €/kg

La demande est correcte et le marché de la consommation se réveillant doucement, la marchandise destinée à l’industrie se fait de moins en moins présente notamment pour le séparé. Nous entrons dans une période qui généralement est favorable au commerce de l’oeuf, donc les prix devraient continuer leur ascension.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 0.90 €/kg  Gros 0.88 €/kg

On remarque depuis la fin de semaine dernière une meilleure activité, sans grande euphorie cependant,  dans les centres de conditionnement dont  la demande est surtout axée sur le moyen que ce soit en non calibré ou  calibré en France et à l’export. Ici aussi nous entrons dans une période propice au commerce de l’oeuf ce qui devrait générer  une hausse des tarifs dans les semaines à venir.

15
10 / 14

Industrie :

Notre prix industrie : 0.87 €/kg

Le marché de l’industrie s’est réveillé la semaine dernière avec une demande de nos acheteurs français et européens beaucoup plus soutenue. Les prix ont été traités à la hausse et permettent de dégager les oeufs non calibrés destinés au conditionnement sans trop de sacrifices. Ce début de semaine, on remarque une petite pause de la demande mais les tarifs devraient se maintenir.

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 0.87 €/kg   Gros 0.87 €/kg

C’est le prix de l’industrie qui permet le maintien des cours à la consommation car il est plus ou moins au même niveau en fonction des poids moyen.  La demande des centres de conditionnement est toujours médiocre pour la période et la relance de l’activité  se fait attendre. Pour l’oeuf calibré, là aussi la demande est médiocre et la situation plus difficile car les prix sont trop élevés pour permettre de dégager à l’industrie ou à l’export.

 

8
10 / 14

Industrie :

Notre prix industrie : 0.83 €/kg

Le début de mois et la proximité des Fêtes relancent un peu l’activité. Les industriels reviennent peu à peu aux achats considérant que le prix plancher est atteint. Cette reprise d’activité est encore timide mais se confirmera probablement dans les jours qui viennent. De nombreuses possibilités à l’export chez nos voisins européens permettent de consolider cette situation et de maintenir les tarifs malgré un marché pour le conditionnement décevant pour la période.

 

Concommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 0.86 €/kg  Gros 0.84 €/kg

Le marché est toujours très calme et va établir son seuil sur le prix de l’industrie, dans l’attente des plus fortes demandes des mois de Novembre et Décembre. L’export en calibré est toujours possible mais avec des concessions de prix.

1
10 / 14

Industrie :

Notre prix industrie : 0.86 €/kg

Le maintien du prix à l’industrie est très difficile ce début de semaine face à un commerce léthargique. La mévente des centres de conditionnement ne fait qu’aggraver la situation. De plus, le marquage des oeufs exigé pour l’export reste un handicap pour nos élevages qui tardent à s’équiper  pour vendre à nos voisins européens qui pourraient être acheteurs à nos tarifs.

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 0.90 €/kg  Gros 0.88 €/kg

Toujours aucun signe de relance de la consommation pour cette première semaine du mois. Les centres de conditionnement sont chargés et les élevages commencent à accumuler les stocks. L’export en oeufs calibrés reste possible mais il faut faire des concessions de tarifs. Reste à espérer que le commerce va se réveiller rapidement puisque nous entrons dans une période généralement favorable au commerce de l’oeuf.

24
09 / 14

Industrie :

Notre prix industrie : 0.86 €/kg

Le marché se tasse un peu, les casseries ont beaucoup acheté sur septembre et cette semaine, elles puisent dans leurs stocks pour sans doute détendre un peu le marché. Les besoins sont toujours là et les prix devraient, même difficilement, se maintenir.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A moyen 0.95 €/kg  gros 0.94 €/kg

Les flux sont corrects avec les centres de conditionnement car il ne faut pas oublier que nous sommes la dernière semaine du mois de septembre. La production en France est stable mais diminue à l’étranger. Avec des concessions sur le tarif, il est donc possible de vendre chez nos voisins européens et la demande de nos centres de conditionnement français devrait se réveiller la semaine prochaine.

17
09 / 14

Industrie :

Notre prix industrie 0.86 €/kg

Cette semaine, la fermeté est encore de rigueur pour l’industrie. Il y a peu de marchandise disponible du fait des réformes anticipées de fin août et de la fermeté du marché de l’oeuf de consommation. La demande est correcte pour la période et les prix sont de nouveaux reconduits à la hausse.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A M 0.97 €/kg   Gros 0.96 €/kg

C’est une semaine plus calme pour la demande du conditionnement. Nous abordons la fin du mois de septembre qui est un mois difficile pour le consommateur (retour de vacances, impôts, rentrée scolaire…). Il faudra donc patienter un peu pour retrouver un dynamisme commercial début octobre. Les prix se maintiennent pour l’instant car les stocks dans les élevages sont à l’équilibre avec les commandes programmées.

10
09 / 14

Industrie :

Notre prix industrie : 0.82 €/kg

Le marché de l’industrie continue son ascension et les prix sont toujours à la hausse face à une demande correcte en France, plutôt soutenue à l’export , et face  au marché du conditionnement qui est ferme.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 0.97 €/kg  Gros 0.96 €/kg

La demande des centres de conditionnement de la rentrée est là. Peu de marchandise dispo en oeufs calibrés comme en non calibrés. Le moyen est toujours demandé à l’export mais nos prix sont moins attractifs pour nos voisins européens que les 2 deux dernières semaines. Le commerce reste toujours très fluide mais la demande des grossistes et des centres de conditionnement de ce début de semaine semble plus modérée.

4
09 / 14

Industrie

Notre prix industrie : 0.76 €/kg

Les prix continuent de monter pour cette fin de semaine et les commandes pour la semaine prochaine se valorisent aussi à la hausse. Le manque de marchandise semble le premier moteur de cette flambée, viennent ensuite se greffer la rentrée et le marché de la consommation qui lui aussi se raffermit de jour en jour.

3
09 / 14

Industrie :

Notre prix industrie : 0.72 €/kg

L’effet « rentrée » commence à se faire ressentir, non pas sur la demande qui reste moyenne pour la période mais plutôt par le manque de marchandise à proposer à l’industrie car le marché de la consommation et les réformes anticipées limitent les stocks dans les élevages. Les prix pratiqués sont donc à la hausse pour ce début de mois.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 0.90 €/kg  Gros 0.88 €/kg

Le marché de la consommation est sain mais pas extraordinaire pour cette rentrée. La demande se fait surtout sur le moyen calibré ou non calibré en France mais aussi à l’export. La prudence est cependant de mise car pour l’instant les centres de conditionnement ne sont pas aussi demandeurs qu’on l’espérait….

28
08 / 14

Industrie :

Notre prix industrie : 0.67 €/kg

Un léger regain d’activité se fait ressentir sur le marché de l’industrie, surtout chez nos voisins européens. La demande française reste pour l’instant assez modérée mais devrait arriver avec la rentrée et l’ouverture des collectivités.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen : 0.82 €/kg   Gros 0.82 €/kg

Le marché se réveille doucement et reste fluide sans commandes supplémentaires des centres de conditionnement. Tout le monde espère que dans les prochains jours, la fréquentation des magasins pour le week end de la rentrée va dynamiser la demande.

 

20
08 / 14

Industrie :

Notre prix industrie : 0.65 €/kg

Les casseries qui sont toujours beaucoup sollicitées ne modifient pas leurs positions de prix. La rentrée approche et de toutes façons le prix de cette semaine sera moins élevé que ceux des semaines à venir. Certains industriels stockent des œufs ce qui risque de ralentir la reprise.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen : 0.84 €/kg Gros 0.80 €/kg

Le marché de l’oeuf de consommation est également plus ou moins au ralenti même si on note un regain d’intérêt de la part de nos voisins européens. La rentrée est déjà faite dans certains pays et des besoins commencent à se faire sentir. Là aussi ce qui est acheté cette semaine est sans doute moins cher que ce qui sera acheté la semaine prochaine!

13
08 / 14

Industrie :

Notre prix industrie : 0.65 €/kg

La plupart des industriels tournent au ralenti cette semaine, ce qui était à prévoir…  L’après 15 Août et les premiers effets de la rentrée devraient relancer un peu l’activité la semaine prochaine, mais le long week end va aussi, sans doute, générer des stocks dans les élevages.  A noter, face aux prix proposés par les casseries, des réformes anticipées sont de nouveau d’actualité.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc Moyen 0.84 €/kg Gros 0.80 €/kg

Le marché est très calme en cette veille de 15 Août. On ne constate pas de commandes anticipées… Reste à espérer que les besoins des centres de conditionnement vont arriver la semaine prochaine pour préparer les retours de vancances des consommateurs et les promos de la rentrée.

 

 

8
08 / 14

industrie

Industrie
Notre prix industrie : 0.675
la dégringolade se poursuit !!!! il est temps que la rentrée arrive;il y a beaucoup d’offres et les acheteurs n’ont pas de besoin. pour dégager les stocks il faut faire de gros efforts de prix et pour autant les acheteurs ne se précipitent pas
consommation
Notre prix nc catégorie A Moyen  : 0.84
Gros : 0.80
le marché de l’œuf non calibré destiné au conditionnement s’enlise aussi!  peu de demandes, beaucoup d’offres en particulier petits et moyens! la rentrée n’est pas si loin et les prix devraient à peu près se maintenir.
31
07 / 14

Industrie :

Notre prix industrie : 0.745 €/kg

La pression des industriels s’accentue et le marché continue nettement à se détériorer.
Il y a de l’offre y compris de petits œufs qui ne trouvent pas preneurs sur leurs marchés habituels de restauration hors foyer.
Le marché n’a sans doute pas fini de baisser et il faudra maintenant attendre l’après 15 août pour à nouveau voir le marché s’animer
Consommation :
Notre prix oeufs nc cat A Moyen 0.90  Gros 0.87 €/kg
Sur le marché des oeufs destinés au calibrage rien de bien brillant non plus. Les centres de conditionnement travaillent à peu près normalement mais il y a de l’offre et tous sont prudents devant les mouvements de population. Là aussi rien d’exceptionnel à attendre avant le 15 août.
23
07 / 14

Industrie :

Notre prix industrie : 0.80 €/kg

Le marché n’est pas très chargé, mais comme toujours à cette période peu de demande du fait du manque d’activité et de ce fait, pour pouvoir vendre il faut faire quelques concessions de prix. Il faudra désormais sans doute attendre le 15 août pour voir l’activité se réveiller….

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A moyen 0.93 €/kg   Gros 0.90 €/kg

Le marché de la consommation est léthargique à l’approche de la dernière semaine du mois, à l’exception des ventes de routines, il y a peu de demande. Cependant, le chassé croisé des vacanciers en fin de mois pourrait relancer la demande des centres la semaine prochaine.

17
07 / 14

industrie

0.84
le marché s’enfonce dans la torpeur de l’été.  comme chaque année la période 14 juillet 15 aout est calme et ne provoque pas de mouvements significatifs sur le marché des oeufs destinés à l’industrie. certaines entreprises réduisent leur activité , d’autres ferment  il faut maintenant attendre la rentrée.
consommation moyens  0.95
gros 0.91
sur le marché des oeufs non calibrés destinés au conditionnement les affaires sont également calmes sans que pour autant se constituent des stocks. les affaires sont fluides et les prix sont quasiment stables
 
9
07 / 14

Industrie :

Notre prix industrie 0.87 €/kg

La demande est un peu moins ferme.
A l’approche du pont du 14 juillet  et de la période de congés les industriels s’approvisionnent modérément et les prix sont plus discutés. La demande des pays voisins se fait encore à des prix plus discutés  que les nôtres.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 0.97 €/kg   Gros 0.93 €/kg

Le marché est fluide à l’approche du pont  et des grands mouvements de population qui arrivent. les centres de conditionnement vont avoir une activité plus forte jusqu’à samedi mais sont plus prudents pour les semaines à venir. l’offre n’est pas trop abondante et le marché devrait se maintenir à ce niveau.

 

2
07 / 14

Industrie :

Notre prix industrie : 0.90 €/kg

Depuis fin de semaine dernière, on ressent un ralentissement de la demande. Pour autant, les prix se maintiennent plus ou moins car les ventes de la semaine dernière nous laissent pour l’instant sans trop de marchandise.  Le marché  marque une pause, reste à savoir comment évoluera le commerce et la demande cette fin de semaine…

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 0.98 €/kg    Gros 0.94 €/kg

Le marché de la consommation s’est aussi calmé depuis fin de semaine dernière, cependant les élevages ont bien été vidés jusqu’à présent et on attend là aussi cette fin de semaine pour voir évoluer les commandes des centres de conditionnement à l’approche du 14 juillet.

 

25
06 / 14

Industrie

Notre prix industrie : 0.90 €/kg départ

Les transactions faites avec nos clients industriels fin de semaine dernière étaient toujours à la hausse, les élevages sont vides cette semaine. Le marché est ferme et est conforté par une demande à la consommation soutenue.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 0.98 €/kg Gros 0.94 €/kg

Les ventes programmées de la fin de semaine dernière ont vidé les élevages cette semaine, on ressent cependant un petit tassement de la demande ce début de semaine qui est surement dû à la fin de mois. Le marché est ferme et toute la marchandise trouve preneur.

18
06 / 14

Indsutrie :

Notre prix industrie : 0.86 €/kg

La demande est toujours ferme et la marchandise toujours peu présente. De plus, le marché de la consommation entraîne à son tour les prix à la hausse.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 0.94 €/kg   Gros 0.90 €/kg

Le marché est sain. La demande des Centres de conditionnement est pressante et se programme déjà pour la semaine prochaine, voir les semaines qui suivent. La période du Ramadan arrive, ce qui va surement conforter la situation et permettre au marché de passer la dernière semaine de juin sereinement, pour aborder ensuite, les premiers flux des vacances d’été….

13
06 / 14

Industrie : 0.83 €/kg

Les prix de ventes se font de nouveau à la hausse cette fin de semaine face à une demande correcte et une marchandise peu présente.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 0.90 €/kg   Gros 0.86 €/kg

On constate un mouvement de forte demande de nos centres de conditionnement français depuis mercredi que ce soit en oeufs non calibrés ou calibrés. Il semblerait que ce phénomène soit le résultat d’une part d’un blocus espagnol vers les bases et le marché de Rungis, les conséquences des réformes anticipées et sans doute enfin, les mouvements cycliques des vides sanitaires qui résultent des mises en place massives suite aux nouvelles normes en 2012.  Le marché est très ferme et les prix montent.  La prudence reste de toute façon de mise parce que la demande des Centres de conditionnement est volatile et l’arrivée de la dernière semaine de juin pourrait calmer les ardeurs.

 

11
06 / 14

Industrie :

Notre prix industrie : 0.82 €/kg

Peu d’évolution sur le marché de l’industrie ce début de semaine… Les transactions avec nos clients français se font sur les mêmes bases que la semaine dernière et les élevages se vident au fur et à mesure. Par contre l’export  est difficile car nos prix sont trop élevés pour nos voisins européens.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 0.86 €/kg  gros 0.84 €/kg

Ici aussi, le marché stagne ce début de semaine, la demande des centres de conditionnement pourrait cependant revenir avec le retour des semaines de 5 jours. L’export est aussi difficile pour la consommation notamment pour l’oeuf calibré qui peine à trouver son débouché en France.

4
06 / 14

Industrie :

Notre prix industrie : 0.82 €/kg

Le marché est ferme, il y a peu de marchandise disponible  et il y a de la demande, de ce fait, les tarifs sont toujours à la hausse. Mais attention, la demande semble moins pressée ces derniers jours et nos voisins européens sont un peu en dessous de nos tarifs.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen0.86 €/kg   Gros 0.84 €/kg

Toujours poussée par l’industrie, la consommation suit le mouvement à la hausse. Les commandes de nos centres français sont régulières et nous suffisent,  mais là aussi, l’export devient difficile car nos prix sont trop élevés pour nos voisins européens. Nous sommes cependant en début de mois, et la consommation devrait au moins se maintenir.

28
05 / 14

Industrie :

Notre prix industrie : 0.79 €/kg

La demande pour les oeufs destinés à l’industrie est toujours active et les prix montent encore cette semaine.  Les acheteurs français , aiguillonnés par des achats d’autres pays européens acceptent de payer un peu plus cher pour avoir accès à des œufs qui seraient normalement destinés à la consommation.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A moyen 0.82 €/kg   gros 0.795 €/kg

Poussés par les prix de l’industrie , les prix des œufs destinés aux centres de conditionnement voient leurs prix s’améliorer et s’aligner sur ceux de l’industrie (en particulier les gros).  La fin de la période des jours fériés de mai devrait également contribuer a une nouvelle amélioration du marché dans les semaines à venir.

21
05 / 14

Industrie :

Notre prix industrie : 0.74 €/kg

La demande pour l’industrie, en particulier chez nos voisins européens, est ferme, compte tenu des nombreuses réformes des semaines passées.

L’offre est peu abondante et les prix remontent. Cette situation devrait se confirmer après la période des nombreux jours fériés que nous venons de passer.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 0.78 €/kg Gros 0.75 €/kg

Le commerce des oeufs non calibrés destinés aux centres de conditionnement est fluide et la demande absorbe l’offre, et le commerce est équilibré.

De plus, le marché est poussé par l’industrie dont les prix se rapprochent de la consommation. Dans ce contexte, les prix se maintiennent facilement.

 

14
05 / 14

Industrie :

Notre prix industrie :  0.70 €/kg

Un vent de fermeté s est installé sur le marché de l’oeuf destiné à l’industrie. Les réformes ont réussi à réveiller le marché et malgré les jours fériés, il n’y a pas de stocks disponibles dans les élevages. En parallèle, la demande est correcte et nos voisins européens qui pour l’instant sont aux mêmes niveaux de prix que nous, pourraient revenir aux achats pour les prochaines semaines….

 

Consommation :

Oeufs nc cat A Moyen 0.76 €/kg   Gros 0.70 €/kg

Dans l’oeuf non calibré, la demande est correcte, sans plus, et la marchandise s’écoule sans trop de problèmes. Le maintient des prix est stimulé par le marché de l’industrie.

Par contre, en oeufs calibrés, les jours chômés n’ont pas été favorables au commerce et l’accumulation de calibre M se fait aujourd’hui ressentir. Reste a voir si la fréquentation des magasins cette semaine réussira à soulager les stocks…

 

7
05 / 14

Industrie :

Notre prix industrie : 0.68 €/kg

La proximité des jours fériés à incité les éleveurs à réformer de nombreuses poules. L’offre est peu importante et la demande suffisante pour améliorer un peu les prix. Les marchés de nos voisins européens, à l’industrie comme à la consommation sont plus élevés que nous.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 0.76 €/kg   Gros 0.69 €/kg

Le marché est très hésitant, bien que peu chargé, parce que les acheteurs ne veulent pas se constituer de stocks pendant la période des jours fériés à répétition. Le marché devrait s’équilibrer dans les prochains jours à des niveaux similaires à ceux d’aujourd’hui.

 

banniere_anim_cdl

30
04 / 14

Industrie :

Notre prix Industrie :  0.65 €/kg

Toujours la même situation, très peu d’affaires mais les réformes commencent à alléger le marché, ce qui permet de ne pas générer trop de stocks dans les élevages pour l’instant. De plus, avec quelques efforts, l’export chez nos voisins européens permet de freiner la baisse des cours.

Consommation :

Notre prix œufs nc cat A Moyen 0.77 €/kg    Gros 0.69 €/kg

Toujours cette léthargie commerciale qui se poursuit avec les ponts de Mai. Des concessions sur le prix sont inévitables pour faire tourner les stocks. Le début de mois, on l’espère, pourrait relancer un petit peu l’activité.

banniere_anim_cdl

23
04 / 14

Industrie :

Notre prix industrie : 0.66 €/kg

Les lendemains de jours fériés sont toujours difficiles comme traditionnellement à l’entrée du Printemps. Les prix baissent, l’offre pour l’industrie est importante et la proximité de plusieurs semaines de jours fériés conduit à la prudence des acheteurs…

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 0.77 €/kg    Gros 0.69 €/kg

Comme pour l’industrie, la demande des Centres de conditionnement est forcément ralentie suite à la semaine tronquée de Pâques, la fin de mois et également aux jours fériés qui arrivent…. Il est temps de réformer les poules pour soulager rapidement le marché.

 

banniere_anim_cdl

16
04 / 14

Industrie :

Notre prix industrie : 0.68 €/kg

Le marché est plus ou moins à l’équilibre mais la proximité de semaines perturbées par des jours fériés incite les vendeurs à anticiper et les acheteurs à être prudents. Les affaires se font plus ou moins sur les bases de la semaine passée et l’après pâques ne devrait pas marquer une trop grosse baisse.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A  Moyen 0.80 €/kg   Gros 0.71 €/kg

La demande des oeufs calibrés destinés au conditionnement est calme ;  d’une part les centres de conditionnement perdent un jour la semaine prochaine et d’autre part  il semble que la demande  des GMS en cette semaine de vacances de la région parisienne  est particulièrement faible pour la période. Les marchandises s’accumulent,  en particulier dans les poids moyens les plus élevés , et les prix se rapprochent des prix industrie.  nos voisins européens sont toujours acheteurs sur notre marché à condition de s’adapter à des conditions de prix très faibles.

 

banniere_anim_cdl

9
04 / 14

Industrie :

Notre prix industrie :  0.70 €/kg

Le prix des oeufs destinés à l’industrie ne bougent pas. Les disponibilités sont  suffisantes et le trop plein des oeufs destinés à la consommation vient compléter cette offre.  Les prix ne bougeront plus beaucoup d’ici le week end de Paques. Le fort niveau des abattages de poules de ces dernières semaines devrait permettre un maintien à ce niveau même après le week end prolongé.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 0.82 €  Gros 0.75 €/kg

La demande des oeufs destinés au conditionnement est quasi inexistante pour les gros oeufs et un peu plus active pour les moyens en particulier chez nos voisins belges et anglais. Les prix se maintiennent difficilement et des concessions sont obligatoires pour dégager les gros oeufs qui le plus souvent trouvent preneur auprès de l’industrie ; la proximité de la fête de Pâques permet un sursis au marché .  

 

banniere_anim_cdl

2
04 / 14

Industrie :

Notre prix industrie : 0.70 €/kg

Les besoins se font rares et la marchandise continue à s’accumuler dans les élevages, et le temps joue en faveur des acheteurs…. Des réformes sont annoncées, reste à espérer qu’elles allègeront et assainiront rapidement le marché.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 0.82 €/kg  Gros 0.78 €/kg

Toujours cette mévente dans le conditionnement. La relance début de mois/Pâques se fait attendre. Nos voisins européens semblent dans la même situation et offrent  même des tarifs imbattables, notamment dans l’oeuf calibré S et M  en provenance d’Espagne.  Dans ce contexte, le salut ne peut venir que du marché intérieur.

 

banniere_anim_cdl

26
03 / 14

Industrie :

Notre prix industrie : 0.72 €/kg

Après une quinzaine de jours de dégringolade, les prix commencent à nouveau à se stabiliser à un niveau cependant, largement insuffisant, entretenu en particulier par des stocks d’oeufs calibrés et plus généralement d’oeufs de consommation qui ne trouvent pas preneurs pour ce qu’ils sont. Il faut noter que nos voisins européens ont des prix plutôt supérieurs aux nôtres.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 0.90 €/kg   Gros 0.85 €/kg

Comme chaque fin de mois, le marché est en pleine léthargie.

Léthargie accentuée par la situation incompréhensible avec Lidl…. La situation devrait revenir à la normale au début du mois d’Avril et le marché se relancer au moins jusqu’à Pâques.

 

banniere_anim_cdl

19
03 / 14

Industrie :

Notre prix industrie 0.77 €/kg

Les volumes reviennent sur le marché et les besoins sont réduits, de ce fait, la baisse des prix est inévitable…. Nos voisins européens subissent la même situation, de plus, les Pays de l’Est réapparaissent sur le marché de l’Europe de l’Ouest   ce qui accentue la baisse des tarifs.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 0.90 €/kg   Gros 0.85 €/kg

Le commerce est là aussi médiocre, l’ambiance de l’affaire Lidl déteint sur le marché,  et là aussi on constate une accumulation de la marchandise en non calibrés comme en calibrés, qui ne peut qu’entraîner une baisse des prix.  La relance de la consommation de mars tarde à venir, reste à espérer que l’effet « Pâques » et la fin des vacances scolaires de toutes les zones va dynamiser le marché.

 

banniere_anim_cdl

 

 

12
03 / 14

Industrie :

Notre prix industrie :    0.88 €/kg

Les cours sont reconduits comme pour la consommation. La demande et l’offre s’équilibrent d’autant plus qu’aucun surplus d’oeufs destinés à la consommation n’est pour l’instant proposé à l’industrie. Le marché français n’est pas perturbé par nos voisins étrangers qui évoluent aux même niveaux de prix.

 

Consommation :

Notre prix consommation :  Moyen 0.96 €/kg    Gros 0.90 €/kg

Que ce soit pour l’industrie ou la consommation, la demande équilibre l’offre et suffit facilement à reconduire les prix dans toutes les catégories. Les centres de conditionnement sont acheteurs et malgré quelques problèmes avec la grande distribution, il ne se constitue aucun stock (conflit entre Lidl et ses fournisseurs sur le contrat passé en juillet 2013 valant jusqu’en juin 2014).

En oeufs calibrés, le marché est plus calme, le moyen est  présent et les commandes pour la semaine prochaine peinent à arriver.

 

banniere_anim_cdl

 

5
03 / 14

Industrie :

Notre prix industrie : 0.88 €/kg

Statut quo dans la demande et le prix à la vente qui reste plus ou moins au même niveau, par contre l’offre se fait un peu plus présente d’une part à cause du conditionnement qui freine ses besoins depuis fin de semaine dernière, et d’autre part, à cause de nos tarifs qui ne sont plus aussi attractifs pour nos voisins européens.

 

Conditionnement :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 0.96 €/kg   Gros 0.90 €/kg

La demande en oeufs non calibrés est revenue au point mort depuis la semaine dernière, mais les stocks restent stables car le prix à l’industrie permet pour l’instant de dégager le trop plein . Comme nous l’indiquions, sûrement l’effet fin de mois et les vacances qui perturbent toujours le marché. Pour l’oeuf calibré, le gros reste assez fluide, par contre le moyen semble un peu plus présent. L’orientation du marché pour le mois de mars se fera dans les prochains jours en fonction des besoins des ménages et des collectivités….

 

banniere_anim_cdl

 

26
02 / 14

Industrie :

Notre prix industrie : 0.88 €/kg

La demande pour l’industrie est toujours ferme en particulier chez nos acheteurs français qui acceptent de se rapprocher du prix oeufs destinés au conditionnement pour s’approvisionner en oeufs de qualité . Les prix progressent à nouveau mais vont sans doute marquer le même palier que les oeufs destinés à la consommation .
Comme pour la catégorie consommation nos clients européens sont nettement moins présents nos prix étant arrivés au même niveau que les leurs.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A moyen : 0.96 €/kg   Gros : 0.90 €/kg

Le marché de l’oeuf tout venant destiné aux centres de conditionnement s’éssoufle un peu en cette  fin de mois. Effet conjugué sans doutes,  des premiers départs en vacances et d’une  moins grande fréquentation des magasins. La semaine prochaine devrait permettre de donner un peu plus de tonus au marché avec  en particulier une meilleure demande des zones touristiques.
Nos prix ayant beaucoup monté ces derniers jours nos clients belges anglais ou allemands se montrent nettement moins empressés sur nos marchandises
La bonne tenue de la demande pour l’industrie va aussi permettre de rester sur ces bases de prix.

 

banniere_anim_cdl

 

 

19
02 / 14

Industrie :

Notre prix industrie : 0.84 €/kg

Les prix des oeufs destinés à l’industrie continuent à monter. La marchandise est rare et, en particulier pour la séparation blanc jaune , les industriels se tournent vers une marchandise destinée au conditionnement. par ailleurs nos voisins belges , italiens et anglais entre autres   , sont demandeurs et contribuent largement à la fermeté du marché français.  les prix continuent à monter cette semaine.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 0.96 €/kg  Gros 0.90 €/kg

Les centres de conditionnement sont demandeurs, en particulier ceux qui s’adressent aux  GMS,  bien qu’on soit en fin de mois et en période de début de vacances scolaire .  La note de fermeté est toujours là et la demande des industriels contribue à mettre la pression sur les prix.  La fermeté des marchés de nos voisins européens assure cette tendance pour quelques semaines.

 

 

banniere_anim_cdl

17
02 / 14

Industrie :

Notre prix industrie : 0.80 €/kg

L’activité est là et la marchandise manque…. La demande est très soutenue, en France mais aussi à l’étranger et face à cette situation les prix montent…. On note aussi une difficulté à trouver de l’oeuf pour le « séparé » du fait , sans doute,  de la demande  simultanée des commandes des  centres de conditionnement.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A moyen : 0.90 €/kg  Gros 0.86 €/kg

Là aussi la demande est forte, les commandes se planifient et c’est bon signe ! L’oeuf non calibré manque, l’oeuf calibré suit. Il faut espérer que l’arrivée des périodes de vacances scolaires, avec les mouvements de population,  va pérenniser la montée des prix, car la semaine prochaine nous serons déjà la dernière semaine du mois….

12
02 / 14

Industrie :

Notre prix industrie : 0.77 €/kg

La demande  pour l’industrie s’est nettement renforcée en particulier celle émanant de nos voisins européens (Belgique, Angleterre , Pays Bas…) les prix français sont les plus bas d’Europe et sont attractifs . Il y a encore de la marge de manoeuvre et probablement les prix vont continuer à monter dans les jours à venir. Pour le moment les industriels français n’ont pas  accroché ce wagon de hausse mais ils suivront certainement ce mouvement dans les jours à venir…

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 0.82 €/kg   Gros 0.80 €/kg

La demande est également revenue pour l’oeuf non calibré destiné aux centres de conditionnement ;  de plus, la fermeté de l’industrie a permis de dégager les trop plein et le marché retrouve du dynamisme. il faut noter que le marché de l’oeuf calibré destiné aux grossiste ne suis pas cette même courbe et qu’en particulier le calibre L est difficile à négocier
Les oeufs alternatifs, en particulier  code 2 et code 1 voient également leur demande nettement s’améliorer et de ce fait le prix offert remonte assez nettement.

 

banniere_anim_cdl

 

5
02 / 14

Industrie :

 

Notre prix industrie : 0.70 €/kg

Le marché des oeufs destinés à l’industrie stagne  et  les gros industriels français sont assez peu acheteurs et souvent à des niveaux encore plus bas. Le marché est là aussi sauvé par nos voisins européens qui sont intéressés par nos produits   et sans doute notre prix!!!

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 0.75 €/kg  Gros 0.75 €/kg

Le marché des oeufs non calibrés destinés au conditionnement est très décevant en ce début février.  Les centres de conditionnement sont peu acheteurs.  Nos voisins anglais, hollandais ,  belges  sont un peu acheteurs à des prix bas qui permettent néanmoins de dégager le marché. Les affaires sont de toutes façons quelque soit le débouché décevantes.

 

banniere_anim_cdl

 

29
01 / 14

Industrie :

Notre prix industrie : 0.70 €/kg

Les casseries voisines (Pays-Bas et Angleterre) ont pris le relais des industriels en France.  L’export depuis la fin de semaine dernière nous permet de dégager la marchandise à des prix plus élevés qu’en France, ce qui permet d’espérer voir sensiblement monter le marché.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 0.83 €/kg  Gros 0.79 €/kg

Le marché est toujours atone, les prix s’effritent toujours un peu. L’offre est largement suffisante pour la demande qu’on attendait meilleure à la veille de la chandeleur ce week-end,  et le marché ne s’améliorera que lorsque l’industrie réduira l’écart de prix. Nous arrivons à la dernière semaine du mois de janvier, qui a été long, la demande devrait également se réveiller un peu la semaine prochaine.

 

banniere_anim_cdl

 

22
01 / 14

Industrie :

Notre prix industrie : 0.63 €/kg

Le marché continue de se dégrader même si les prix ne baissent plus beaucoup et même si les stocks se sont quasiment résorbés. Sur ce marché aussi la reprise se fait attendre mais on peut néanmoins espérer du mieux en février.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 0.83€/kg et gros 0.79 €/kg

Le commerce est toujours difficile ! Les oeufs non calibrés destinés aux centres de conditionnement se négocient toujours à des prix en baisse et la demande n’est pas pléthorique. Plus la fin de mois approche, plus on peut espérer une reprise (chandeleur….). En tous cas, pour le moment le marché reste déprimé.

 

banniere_anim_cdl

15
01 / 14

Industrie :

Notre prix industrie : 0.63 €/kg

La dégringolade du début d’année se poursuit et nombre d’affaires se traitent même à des prix inférieurs. Ceci dit, aujourd’hui les marchandises trouvent preneurs à bas prix et assez rapidement les stocks de fin d’année vont se résorber. Le marché a certainement trouvé son plancher.

 

Consommation :

Oeufs nc cat A Moyen 0.85 €/kg    Gros 0.80 €/kg

Le marché est toujours déprimé et l’oeuf de consommation calibré ou non calibré trouve difficilement preneur pour ce qu’il est !!

Le trop plein est stocké ou dirigé vers l’industrie avec les dégâts de prix que l’on sait. Ce marché ne se stabilisera que quand l’écart de prix entre les deux catégories sera raisonnable. Nos voisins européens sont dans la même situation !  Traditionnellement, nos voisins allemands, nous donnaient un sérieux coup de main en janvier en particulier pour les oeufs destinés à la coloration mais rien ne se passe cette année. Il faut noter que toutes les catégories d’oeufs sont concernées et que les oeufs de code 1 et 2 sont dans le même marasme. Seuls les oeufs de code 0 (bio) semblent s’en sortir plus convenablement…

 

banniere_anim_cdl

8
01 / 14

Industrie :

Notre prix industrie 0.64 €/kg

C’est la dégringolade !!!!!!

L’offre est très présente et beaucoup trop importante pour que les acheteurs puissent tout acheter rapidement !! Ils font pression sur les prix et les vendeurs sont obligés de vendre à vil prix pour dégager les stocks. Les industriels sont eux mêmes très chargés et n’auront sans doutes pas la possibilité d’offrir de meilleurs prix d’ici quelques semaines. L’offre étrangère est peu présente et ne pèse pas sur le marché.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A moyen 0.95 €/kg   gros 0.88 €/kg

La demande est au point mort !!!!

Les lendemains de fêtes sont difficiles ! Les oeufs se sont accumulés à tous les stades (élevages, centres de conditionnement…) et seule une baisse sensible des prix va permettre de retrouver de la fluidité. Les écarts de prix sont trop importants avec l’industrie pour pouvoir retrouver immédiatement de la fluidité et le marché semble englué pour quelques temps !!

 

banniere_anim_cdl

2
01 / 14

LA SOCIETE OVOCOM VOUS SOUHAITE UNE BELLE ANNEE 2014 !!!!

 

Industrie :

Notre prix industrie :  0.77 €/Kg

L’offre est très abondante et les industriels ont peu de besoin. La marchandise offerte est de tous ordres (petits oeufs, calibrés, fin de ponte….) et quand le vendeur est pressé, le prix peut aller en dessous du marché. Le marché devrait se fluidifier maintenant que tous les jours fériés vont être passés. Il y a peu d’échanges avec les marchés étrangers et l’offre et la demande ne retrouveront leur rythme normal que d’ici la fin de la semaine prochaine. Il ne faut pas tirer de conclusion avant cette période.

 

Consommation :

 

Notre prix oeufs nc calibrés moyen 1.00 €/kg    gros 0.94 €/kg

Comme on pouvait le prévoir le marché est très calme depuis la fin de la semaine dernière,  les centres de conditionnement n’ont pas de besoins et les stocks s’accumulent ; il faudra certainement prendre des mesures de dégagement vers l’industrie la semaine prochaine pour retrouver de la fluidité et les prix devraient encore sensiblement baisser dans les jours à venir.

 

banniere_anim_cdl

26
12 / 13

Industrie :

Notre prix industrie : 0.80 €/kg

Le marché de l’industrie est léthargique comme nous l’avions envisagé, les semaines coupées ne font qu’aggraver la période des fêtes… il faudra être patient et attendre début janvier pour voir repartir l’activité. En conséquence, comme déjà entamé depuis deux semaines, les prix de vente à l’industrie continue à se dégrader, les vendeurs anticipent la baisse pour éviter de stocker.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen  1.05 €/kg     Gros 0.98 €/kg

La vague des commandes de noël est passée,  et les prix se sont maintenus aisément, cependant, la consommation n’a pas été aussi bonne qu’on l’espérait et à aujourd’hui, les centres de conditionnement sont soit autosuffisants ou préfèrent jouer la prudence dans les commandes.  Nous entrons dans une nouvelle période et il est probable que des stocks vont se constituer dans les jours à venir…..Reste à espèrer que la fréquentation des magasins sera bonne ce week end car la différence avec le prix industrie est telle qu’il ne sera pas possible de contenir une baisse des prix d’ici la semaine 2.

 

banniere_anim_cdl

 

 

 

18
12 / 13

Industrie :

Notre prix industrie :  0.84 €/kg

La demande pour l’industrie est stagnante, mais on ressent un ralentissement  pour la semaine prochaine et la semaine suivante qui risquent de perturber les besoins du fait des fermetures engendrées par les fêtes de fin d’année. Cependant, la demande pour le séparé cette semaine étant soutenue,  la marchandise est peu présente pour l’instant.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 1.08 €/kg Gros 1.02 €/kg

La demande des centres de conditionnement et des grossistes est bien ressentie cette semaine surtout dans les calibres moyens. Les élevages en calibrés et non calibrés sont vides et c’est préférable car les 15 jours à venir vont aussi, sans doute, perturber le marché du fait de la baisse des besoins et de la logistique qui s’annonce difficile avec les semaines coupées par les fériés.

 

banniere_anim_cdl

11
12 / 13

Industrie :

Notre prix industrie : 0.84 €/kg

 

Comme chaque année, à pareille époque, le marché marque une pause. La demande est toujours régulière et le marché reste fluide. Ceci dit, les opérateurs craignent la trêve des confiseurs (les deux dernières semaines de décembre) et la prudence est de mise. Le marché montrera sa vraie tendance que début janvier.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 1.05 €/kg      Gros : 1.00 €/kg

 

Le marché profite de la fréquentation des magasins en vue des fêtes de fin d’année. La demande est ferme en oeufs calibrés et non calibrés destinés au conditionnement, et les centres ont besoin de marchandise au moins jusqu’à la fin de la semaine prochaine. La marchandise offerte est à peine suffisante pour répondre à cette demande et on pourrait encore voir les prix monter d’ici le 25 décembre.

 

banniere_anim_cdl

4
12 / 13

Industrie :

 

Notre prix industrie : 0.84 €/kg

La demande semble un peu plus active cette semaine, et, pour le moins le marché ne baissera plus d’ici une quinzaine de jours. A noter, une alerte influenza aviaire aux Pays Bas, qui, si elle s’aggravait, pourrait influencer le marché. A suivre.

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Gros 0.98 €/kg   Moyen 1.00 €/kg

Le marché est un peu plus fluide et devrait continuer à se comporter de la même manière, voire s’améliorer dans les jours à venir. La consommation commence à trouver son rythme de période de fêtes.

 

26
11 / 13

Notre prix Industrie : 0.84 €/kg

 

Faute de demande des acheteurs, faute de vitalité dans la consommation, et face à une offre qui s’étoffe, les prix continuent de se traiter à la baisse…

 

Notre prix consommation oeufs nc   Moyen 1.00 €/kg          oeufs nc Gros 0.98  €/kg

 

Toujours cette absence de dynamisme dans les commandes des Centres de conditionnement. L’engouement commercial des fêtes de fin d’année se fait attendre et cette ambiance morose inquiète la profession à tous les niveaux…..

20
11 / 13

Notre prix Industrie :  0.89 €/kg

La demande des casseries ce début de semaine n’est pas là et les rares opérations commerciales sont traitées à la baisse. Le mois de novembre est maintenant bien entammé et le marché ne s’est pas développé comme nous l’attendions…

Reste à savoir si ce phénomène est dû à un manque d’activité dans l’industrie, un trop plein de marchandise ou à des achats extérieurs.  A suivre…

 

Notre prix oeufs nc cat A Moyen :  1.02 €/kg    Gros 1.02 €/kg

Depuis le début de mois, la marchandise s’écoule sans trop de difficultés dans les Centres de conditionnement.  Cependant, l’euphorie attendue de la période n’est pas là non plus. Pas de stocks mais pas non plus de manque de marchandises, ni d’anticipations de commandes. Le dynamisme commercial de fin d’année se fait attendre, la demande se réveillera peut être début décembre mais ne durera de ce fait pas longtemps….

 

 

14
11 / 13

Notre prix industrie :     0.91 €/kg

Le marché est plus calme et l’offre suffisante pour couvrir une demande molle. L’effet des deux semaines avec jours fériés est bien là. Il faut laisser s’écouler les stocks avant de voir le marché reprendre des couleurs….

 

Consommation :

Notre prix oeufs nc cat A Moyen 1.02 €/kg   Gros 1.02 €/kg

Pour la consommation aussi la demande est insuffisante. Il faut absorber les volumes du lundi 11 novembre. Le marché devrait retrouver plus de fluidité cette fin de semaine mais il n’atteindra pas de sommets d’ici la fin de l’année. Les marchés européens sont quasiment à notre niveau et ne contribuent pas a plus de dynamisme sur le marché français.

 

6
11 / 13

Nos prix :

  • notre prix industrie : 0.91 €/kg

  • notre prix oeufs nc moyens : 1.02 €/kg

  • notre prix oeufs nc gros : 1.02 €/kg

Prix emballés départ

 

Industrie :

Le marché est régulier. L’offre et la demande s’équilibrent à un prix qui permet à tout le monde de travailler sereinement. Les prix pourraient encore monter un peu mais il ne reste que 4 à 5 semaines d’ici la trêve des fêtes de fin d’année. Le marché est au moins aussi ferme que les marchés de nos voisins européens.

Consommation :

Le marché est toujours ferme en non calibrés, malgré le férié passé et celui à venir. La demande entre le moyen et le gros non calibrés s’équilibre et les prix devraient continuer à monter raisonnablement. On note cependant une pause dans la demande pour l’oeuf calibré en M et L qui devrait se réveiller la semaine prochaine car les périodes de ventes les plus fortes pour les GMS arrivent….

30
10 / 13

Nos prix :

  • notre prix industrie : 0.91 €/kg

  • notre prix oeufs nc moyens : 0.98 €/kg

  • notre prix oeufs nc gros : 1.00 €/kg

Prix emballés Franco Destination

 

Industrie :
La demande est régulière et en cette dernière semaine du mois , écourtée d’une journée, la marchandise s’écoule sans soucis. Les marchés étrangers (Espagne et Bénélux) sont au même niveau que le notre . La tendance pour la période à venir semble tourner autour de ce niveau de prix.

Consommation :

La demande des centres de conditionnement est toujours très régulière et la marchandise disponible trouve très facilement preneur à des prix supérieurs à ceux de la semaine passée. Les calibres petits et moyens sont plus présents mais sont aussi très demandés, et les périodes de forte consommation à venir devraient confirmer cette tendance ferme.

23
10 / 13

Nos prix :

  • notre prix industrie : 0.91 €/kg

  • notre prix oeufs nc moyens : 0.98 €/kg

  • notre prix oeufs nc gros : 1.00 €/kg

Prix emballés départ

 

Industrie :
La rareté de la marchandise continue de se confirmer et les industriels sont obligés de s’approvisionner avec de la marchandise qui conviendrait à la consommation et dont le prix est très proche de celui-ci. Il faut noter par ailleurs, que les tendances des mises en place de poulettes à 18 semaines sont baissières, ce qui peut aussi expliquer la fermeté du marché. Cette tendance devrait se poursuivre au moins jusqu’à la fin de l’année 2013.

Consommation :

Les centres de conditionnement sont toujours présents et demandent toujours de la marchandise supplémentaire qu’ils recherchent sur le marché . Le marché continue de se raffermir et les périodes de fortes consommations arrivent… Dans ce contexte, le tendance à la fermeté se confirme.