16
08 / 18

Aliment : 230€/tonne-238€/tonne

La surchauffe nous guette!
Les récoltes de céréales ne sont pas au rendez vous et la spéculation va bon train!
mauvaises conditions climatiques en Ukraine et dans les pays de l’est , prix des protéines toujours élevé!
Les prix de revient continuent à monter et les fabricants d’aliment sont obligés de revaloriser leurs prix dans une conjoncture œufs défavorable!  La tension monte!
12
07 / 18

Aliment pondeuses : 213€/tonne-223€/tonne

La tendance est largement à la remontée des prix des aliments pondeuses même en cette période de nouvelle récolte.
Le prix des protéines est toujours très ferme et les céréales dont on pouvait espérer voir le prix se détendre sont toujours sur des bases fermes.
L’incorporation des nouvelles récoltes n’intervient pas encore beaucoup et n’a pas encore suffisamment d’influence pour voir plus clair pour les semaines à venir.
La tendance d’ici la fin de l’année risque d’être de toutes façons la fermeté.
26
06 / 18

Aliment pondeuses

208€/kg – 218€/kg
Le prix des aliments pondeuses a remonté de 3 à 4 €/tonne
La cause essentielle est la fermeté des protéines mais aussi les prix très élevés des prémix et des vitamines.
Les protéines devraient continuer sur cette note de fermeté mais il semblerait que les ingrédients prémix et vitamines, après des mois de fermeté voient leur prix se détendre.
Il faut ajouter que les nouvelle céréales seront bientôt là en Bretagne et qu’elles permettront de tenir le prix.
29
05 / 18

Aliment pondeuse : 205-215€/tonne

Comme le mois passé le marché a des velléités de fermeté , compte tenu surtout de la fermeté des protéines , mais les prix ne bougent pas , toujours sous pression de la situation concurrentielle.
La nouvelle récolte n’est pas loin et les prix devraient en rester là avant d’intègrer ces nouvelles céréales qui pourraient permettre une détente d’un prix qui est déjà assez favorable.
24
04 / 18

Aliment pondeuses

205€/tonne-215€/tonne
Pas de mouvement notoire sur le prix de l’aliment pondeuse qui est linéaire depuis de nombreux mois.
La proximité des nouvelles récoltes de céréales devrait détendre l’atmosphère et empêcher les velléités de remontée de prix de se réaliser.
Le prix des protéines est également assez ferme.
Comme pour les périodes précédentes ,la situation concurrentielle conduit a d’importantes différences de prix entre les différents acteurs du marché.
23
03 / 18

Aliment : 205€/tonne –  215€/tonne

Pas de mouvement sur les prix d’aliment pondeuses
Le marché des céréales est plus ferme , celui des protéines aussi mais en revanche le rapport euro/dollar se détend un peu.
il faut maintenant attendre la nouvelle campagne de céréales pour voir les choses changer.
la situation concurrentielle permet encore de rencontrer sur le terrain de grosses distorsions de prix.
21
02 / 18

Aliment pondeuses : 205€/tonne – 215€/tonne

L’aliment pondeuse est à nouveau légèrement baissier ; le prix des céréales et des protéines profitant en particulier de la valorisation de l’€ se détendent même si apparemment les vendeurs sont réticents à lâcher leurs marchandise en stock.

La situation concurrentielle favorise toujours le marché qui pourrait ne plus bouger d’ici les nouvelles récoltes. Il faut cependant être prudent , les matières premières deviennent à nouveau une valeur refuge , en particulier aux Etats Unis  dans des marchés financiers agités ces derniers temps.

 

29
01 / 18

Aliment pondeuses : 205€/tonne – 215€/tonne

Le prix de revient aidant , l’aliment a de nouveau une  tendance légèrement baissière.

Il n’y a rien de très notable sur ce marché ; les vendeurs sont toujours à l’affut du tonnage et vont devoir d’autant plus serrer leurs prix que le marché des œufs revient à des valeurs se rapprochant du prix de revient.

Les tonnages en particulier bretons semblent nettement à la hausse en ce début d’année.

 

19
12 / 17

Aliment pondeuses : 206€ -215€/tonne

Pas de mouvement sur l’aliment pondeuses dont les prix de revient ont toujours une tendance baissière ! Le marché des œufs restant très ferme les acheteurs sont moins sensibles à de meilleurs prix potentiels d’aliment. La situation concurrentielle est toujours assez vive et les prix pourraient baisser en début d’année.

17
11 / 17

Aliment : 206€/tonne-215€/tonne

Le prix des aliments pondeuses continue à se détendre pour atteindre des niveaux aussi bas que ceux de 2010.

Le prix des céréales continue à baisser et le prix des protéines ne bouge pas.

Comme depuis un certain temps la situation concurrentielle explique aussi cette poursuite de la baisse d’autant plus que le niveau du marché des œufs donne un peu plus de souplesse financière  aux fabricants d’aliment pour mieux se positionner en prix.